Ignorer la navigation

Rapport sur les résultats de transition de l'Estonie 2018-2020

Introduction

Le Open Government Partnership est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Les engagements du plan d'action peuvent s'appuyer sur les efforts existants, identifier de nouvelles étapes pour mener à bien les réformes en cours ou lancer un domaine entièrement nouveau. Le mécanisme de rapport indépendant (IRM) d'OGP surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La société civile et les dirigeants gouvernementaux utilisent les évaluations pour réfléchir à leurs progrès et déterminer si les efforts ont eu un impact sur la vie des gens.

L'IRM s'est associé à Maarja Olesk pour réaliser cette évaluation. L'IRM vise à éclairer le dialogue en cours sur l'élaboration et la mise en œuvre des engagements futurs. Pour une description complète de la méthodologie de l'IRM, veuillez visiter https://www.opengovpartnership.org/about/independent-reporting-mechanism.

Ce rapport couvre la mise en œuvre du quatrième plan d'action de l'Estonie pour 2018-2020. En 2021, l'IRM mettra en œuvre une nouvelle approche de son processus de recherche et du périmètre de son reporting sur les plans d'action, validée par l'IRM Refresh.(1) L'IRM a ajusté ses rapports de mise en œuvre pour les plans d'action 2018-2020 pour s'adapter au processus de transition vers les nouveaux produits IRM et permettre à l'IRM d'ajuster son flux de travail à la lumière des effets de la pandémie de COVID-19 sur les processus des pays OGP.

Mise en œuvre du plan d'action

Le rapport sur les résultats de transition du MII évalue l'état des engagements du plan d'action et les résultats de leur mise en œuvre à la fin du cycle du plan d'action. Ce rapport ne réexamine pas les évaluations de «vérifiabilité», «pertinence» ou «impact potentiel». L'IRM a évalué ces trois indicateurs dans les rapports de conception de l'IRM. Pour plus de détails sur chaque indicateur, veuillez consulter l'annexe I de ce rapport.

Faits saillants généraux et résultats

Le quatrième plan d'action OGP de l'Estonie comprenait six engagements. Tous ont été achevés à la fin de la durée du plan d'action, ce qui constitue une amélioration par rapport aux plans d'action précédents. Dans une large mesure, la réalisation en temps voulu des engagements a été possible grâce au nombre gérable d'engagements et aux objectifs réalistes fixés pour chaque engagement pour la période de mise en œuvre de deux ans. Dans certains cas, l'ambition modérée des engagements a contribué à faciliter une mise en œuvre rapide. Par exemple, l'Engagement 6 visait à finaliser le processus de mise à jour des programmes scolaires, qui devait initialement être achevé dans le plan d'action précédent. Dans le même temps, l'Engagement 4 visait à faire progresser le gouvernement ouvert au niveau local en finançant des projets et en sensibilisant cinq des 79 administrations locales. En réalité, le gouvernement a financé des projets de gouvernement ouvert dans seulement trois municipalités, mais ceux qui ont été mis en œuvre ont été achevés à temps. Pour atteindre les objectifs de cet engagement, le gouvernement a également mené un atelier de sensibilisation des municipalités locales, touchant 20 municipalités supplémentaires.(2)

Les deux engagements qui ont été soulignés comme potentiellement transformateurs dans le rapport de conception du MII (engagement 1 et engagement 5) ont donné des résultats prometteurs en termes d'induction de changements dans les pratiques gouvernementales. Les deux étaient ambitieux et comblaient des lacunes évidentes dans l'accès du public à l'information et/ou la participation civique. À la suite de l'Engagement 5, le gouvernement a lancé un outil public de surveillance en ligne(3) présentant des informations comparatives détaillées sur la performance de toutes les municipalités locales estoniennes en matière de prestation de services publics et de gouvernement ouvert. Cela constitue une amélioration majeure pour rendre ces informations accessibles au public. L'engagement 1 a jeté des bases solides pour un meilleur accès du public à l'information sur le processus d'élaboration des politiques et la co-création avec les citoyens en fournissant un prototype pour un nouveau système d'information pour l'élaboration et la co-création de politiques. En raison de son ambition et de sa complexité, cet engagement s'étend sur plusieurs cycles de plans d'action et sera poursuivi dans le cinquième plan d'action OGP de l'Estonie (2020-2022).(4)

Impact de la pandémie COVID-19 sur la mise en œuvre

La pandémie de COVID-19 a atteint l'Estonie en mars 2020 au cours des derniers mois de la quatrième période du plan d'action OGP. Le gouvernement a déclaré l'état d'urgence le 13 mars pour contenir la propagation de la pandémie et a mis en œuvre des mesures telles que des restrictions sur les événements et les rassemblements publics, la fermeture des établissements de loisirs et de loisirs, la mise en place de restrictions de voyage et de contrôle des frontières, le passage des écoles à l'enseignement à distance(5) et ordonner aux citoyens de se tenir à une distance de 2 mètres des autres personnes dans les lieux publics.(6) Le gouvernement a levé l'état d'urgence le 17 mai, assouplissant la plupart des restrictions. De nouvelles règles et recommandations ont été adaptées par la suite en fonction des besoins. Le public estonien a généralement accepté les restrictions comme justifiées.(7) L'Observatoire mondial de l'impact du COVID-19 sur la démocratie et les droits de l'homme lancé par l'Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale n'a signalé aucun développement préoccupant dans la réponse de l'Estonie au COVID-19 en termes de risques pour les droits de l'homme et la démocratie.(8)

Le COVID-19 OpenGov Tracker d'OGP a mis en évidence l'Estonie comme étant parmi les leaders mondiaux dans la publication de données de test COVID.(9) À la suite des précédents plans d'action OGP, l'Estonie a construit un portail national de données ouvertes avec un nombre croissant d'ensembles de données ainsi qu'une communauté active de données ouvertes. Comme le Conseil national de la santé a initialement diffusé des informations sur les nouveaux cas de COVID-19 uniquement via des communiqués de presse, des volontaires sont intervenus et ont créé un tableau de bord en ligne,(10) visualiser les données statistiques pour faciliter le suivi public de la situation.(11) Au début, les données étaient saisies manuellement à partir des communiqués de presse quotidiens, mais en raison de la demande de la communauté des données ouvertes, le Centre des systèmes d'information sur la santé et le bien-être au service du Conseil de la santé a réorganisé ses processus de gestion des données et publié les données COVID-19 en tant que données ouvertes lisibles par machine. le 1er avril. Le centre fournit désormais des données détaillées (y compris les tests administrés, le nombre de nouveaux cas confirmés, les hospitalisations, les personnes en soins intensifs et les décès par comté, âge et sexe) qui sont mises à jour quotidiennement.(12)

La pandémie n'a pas eu de répercussions majeures sur la mise en œuvre du plan d'action OGP puisque tous les engagements avaient été pratiquement achevés en mars 2020. Le niveau élevé de numérisation de l'administration publique estonienne a permis aux institutions chargées de la mise en œuvre de passer au travail à distance et de continuer à exercer leurs fonctions indépendamment de des restrictions liées au COVID-19. Cependant, des retards occasionnels ont eu lieu en raison de la crise. Par exemple, le ministère des Finances a reporté le lancement public de l'outil de suivi des performances des collectivités locales (Engagement 5) du début 2020 au mois d'août de la même année où l'épidémie avait temporairement reculé.(13) Le ministère avait également l'intention à l'origine d'impliquer un petit groupe de citoyens dans l'essai de l'outil. Cependant, ils ont abandonné l'idée car la période de test coïncidait avec l'état d'urgence mis en place de mars à mai 2020, ce qui a amené des tâches supplémentaires à l'équipe responsable et empêché la tenue de réunions physiques.(14) Selon le point de contact OGP au bureau du gouvernement, COVID-19 n'a pas changé les priorités du pays pour le prochain plan d'action OGP. La co-création du cinquième plan d'action avait déjà commencé à l'automne 2019 et les intervenants trouvaient encore les priorités pertinentes au printemps, car plusieurs engagements du cinquième plan d'action s'appuient directement sur les résultats du quatrième plan d'action.(15)

(1) Pour plus d'informations, voir: https://www.opengovpartnership.org/process/accountability/about-the-irm/irm-refresh/

(2) Entretien avec Kaie Küngas (ministère des Finances), 20 avril 2021.

(3) L'outil public de surveillance en ligne du gouvernement, https://minuomavalitsus.fin.ee/en.

(4) Estonie Open Government Partnership Cinquième Plan d'action pour 2020-2022, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2020/10/Estonia_Action-Plan_2020-2022_EN.pdf

(5) Gouvernement de l'Estonie, Le gouvernement a déclaré une situation d'urgence en Estonie jusqu'au 1er mai, 12 mars 2020, https://www.kriis.ee/en/news/government-declared-emergency-situation-estonia-until-1-may

(6) Gouvernement d'Estonie, Le gouvernement enverra à tous un e-mail et un SMS sur les nouvelles restrictions de la situation d'urgence, 25 mars 2020, https://www.kriis.ee/en/news/government-will-send-everyone-e-mail-and-sms-about-new-restrictions-emergency-situation

(7) Radiodiffusion publique estonienne, Kümnendik Eesti elanikest näeb koroonapiirangutes inimõiguste rikkumist, 13 septembre 2020, https://www.err.ee/1134465/kumnendik-eesti-elanikest-naeb-koroonapiirangutes-inimoiguste-rikkumist

(8) Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale (International IDEA), Global Monitor of COVID-19´s impact on Democracy and Human Rights, https://www.idea.int/gsod-indices/#/indices/countries-regions-profile

(9) Open Government Partnership, État du gouvernement ouvert pendant le COVID-19, https://www.opengovpartnership.org/state-of-open-government-during-covid-19/

(10) L'application Koroonakaart créée par des bénévoles, https://koroonakaart.ee/en

(11) Le Conseil de la santé a par la suite produit un tableau de bord similaire, https://www.terviseamet.ee/et/koroonaviirus/koroonakaart

(12) Les données sur le site Web du Conseil national de la santé, https://www.terviseamet.ee/et/koroonaviirus/avaandmed

(13) Entretien avec Ott Karulin (Bureau du gouvernement), 10 novembre 2020.

(14) Entretien par e-mail avec Andrus Jõgi (Ministère des Finances), 12 novembre 2020 et 3 février 2021.

(15) Le cinquième plan d'action OGP de l'Estonie, https://www.opengovpartnership.org/documents/estonia-action-plan-2020-2022/

Télécharger

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership