Ignorer la navigation
France

Modèles de calcul ouverts et simulateurs (FR0019)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: France, Premier plan d'action, 2015-2017

Cycle du plan d'action: 2015

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère d'État pour la réforme de l'État et la simplification rattaché au Premier ministre

Institution (s) de soutien: NA

Domaines politiques

Accès à l'information, Prise de décision automatisée, Gouvernance numérique, Open Data

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de fin de période France 2015-2017, France Rapport d'avancement à mi-parcours 2015-2017

Étoilé: non

Premiers résultats: marginal

Design i

Vérifiable: non

Relatives aux valeurs OGP: Accès à l'information

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

ENJEUX Les stratégies d’open data sont complétées par l’ouverture de règles, algorithmes et modèles qui les accompagnent et facilitent la prise de décision publique. Ces algorithmes et modèles constituent un moyen puissant de promouvoir des points de vue indépendants. Lorsqu'ils sont ouverts (open source) et qu'ils peuvent être utilisés via des API, ils constituent également une ressource précieuse pour le développement de nombreuses applications.

CONTEXTE ET OBJECTIF Les responsables publics utilisent régulièrement de nombreux modèles pour calculer les avantages sociaux, les impôts, les retraites, la croissance économique, etc. Certains d'entre eux sont mis à la disposition des citoyens pour les calculs d'éligibilité aux avantages ou l'évaluation des contributions à venir. Trop souvent, ces modèles coexistent au sein des administrations sans être partagés. L'utilisation de modèles ouverts, pour lesquels le code est accessible, réutilisable, applicable et pouvant être améliorée par une communauté ainsi que par les administrations elles-mêmes, peut éliminer les obstacles au sein de l'administration et contribuer à un processus de coopération et d'innovation ouverte. Sous 2014, le Secrétariat général à la modernisation de l'administration et France Stratégie ont développé et mis à la disposition de la communauté la plateforme OpenFisca, un moteur de recherche ouvert et une API ouverte permettant la micro-simulation du système français de prestations fiscales et sociales. Il s'agit du premier modèle entièrement ouvert développé par l'administration: il code, dans un outil accessible à tous, les principes du gouvernement ouvert, puisqu'il sert:
• Transparence: chaque citoyen peut voir les règles et paramètres de la législation, la distribution qu'il reçoit et la ventilation de sa contribution au système.
• La stimulation de divers points de vue et l'efficacité de la prise de décision publique, car les administrations, les chercheurs et les journalistes, entre autres, peuvent simuler l'impact des réformes.
• Modernisation du gouvernement, car l'outil pourrait être adapté à des simulateurs thématiques, afin de faciliter l'action des administrations elles-mêmes. Par exemple, le portail https://mes-aides.gouv.fr/ a été construit à partir d'OpenFisca et fournit un simulateur sur les prestations sociales et sociales, ce qui est particulièrement utile pour permettre à tous les citoyens de bénéficier des avantages auxquels ils ont droit.

ROADMAP
• Étendre l'ouverture des modèles à d'autres domaines de l'action publique
- Continuer à travailler avec les différentes administrations pour les aider à ouvrir leurs modèles de calcul et de simulation
• Produire des simulateurs à partir de modèles ouverts existants
- Exploiter la plate-forme OpenFisca pour l'étendre à d'autres domaines de la législation et proposer des adaptations de simulateurs utiles aux citoyens, aux acteurs économiques et aux acteurs publics. Par exemple, modèle de simulation des coûts énergétiques, extension de la fiscalité locale, calcul des retraites, etc.

Résumé du statut de fin de session IRM

16. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

Texte d'engagement:

PROMOUVOIR L'OUVERTURE DE MODÈLES DE CALCUL ET DE SIMULATEURS

ROADMAP

§ Étendre l'ouverture des modèles à d'autres domaines de l'action publique

- Continuer à travailler avec les différentes administrations pour les aider à ouvrir leurs modèles de calcul et de simulation

§ Produire des simulateurs à partir de modèles ouverts existants

- Exploiter la plate-forme OpenFisca pour l'étendre à d'autres domaines de la législation et proposer des adaptations de simulateurs utiles pour les citoyens, les acteurs économiques et les acteurs publics. Par exemple, modèle de simulation des coûts énergétiques, extension de la fiscalité locale, calcul des retraites, etc.

Note éditoriale: Ceci est une version partielle du texte d'engagement. Pour le texte de l'engagement complet, veuillez consulter le plan d'action national de la France: https://bit.ly/2MTYhsR.

Institution responsable: Ministère d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification auprès du Premier ministre

Institution (s) de soutien: N/A

Date de début:Non Précisé

Date de fin:Non Précisé

But de l'engagement

Cet engagement visait à ouvrir et à développer des modèles de calcul actuellement utilisés par de nombreux services publics en open source, sous licence libre. L'objectif était d'accroître l'utilisation des modèles par différentes administrations et, à terme, de développer des outils ou des plates-formes de simulation dans différents domaines tels que les affaires sociales ou l'éducation. Dans le domaine social, cet engagement visait à poursuivre le développement et la réplication d’OpenFisca, une simulation ouverte du système socio-fiscal, et à créer des outils ou des plates-formes de simulation.

Statut

Mi-parcours: substantiel

Cet engagement a été largement mis en œuvre à mi-parcours. Plusieurs nouveaux simulateurs ont été mis à disposition en format ouvert, notamment le code source du calculateur d’impôts de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Le rapport IRM à mi-parcours indique également que le code source de l’admission post-bac (PBA) plate-forme, notamment l'algorithme qui assigne les futurs étudiants aux universités, du ministère de l’éducation nationale devrait être ouvert au cours de la deuxième année de mise en œuvre.

OpenFisca a été étendu à d'autres domaines de la législation. Plusieurs versions et réutilisations d'OpenFisca ont vu le jour, notamment: la plate-forme mes-aides.gouv.fr, qui calcule les avantages sociaux des individus et fournit des informations sur la manière d'accéder à ces avantages; un simulateur de coût de location (http://embauche.sgmap.fr/) permettant aux entreprises d'estimer le coût de l'embauche et le salaire net de l'employé; le taux d'imposition effectif, qui permet aux particuliers de visualiser l'évolution du taux d'imposition effectif en fonction du salaire et du capital; et un comparateur de pensions alimentaires pour les couples divorcés. Pour plus d'informations, veuillez consulter le rapport de mi-parcours IRM.[Note132: Mécanisme d’établissement de rapports indépendant, France Rapport d’étape (OGP, 2017), https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2001/01/France_Progress-Report_2015-2017.pdf.]

Fin du terme: substantiel

La réalisation de cet engagement est considérée comme substantielle, principalement en raison de l'extension d'OpenFisca et de la publication de nouveaux codes. Au cours de la deuxième année de mise en œuvre, la Direction générale des finances publiques a publié le code source servant au calcul de l'impôt sur le revenu des ménages pour les années 2010 à 2015, en plus du code déjà publié pour 2014.[Note133: Etalab, Ouverture du code de calcul de l’impôt sur le revenu, années 2010 à 2015 (Etalab, Sept. 2017), https://www.etalab.gouv.fr/ouverture-du-code-du-calcul-de-limpot-sur-le-revenu (consulté 1 Nov. 2017).]

En octobre, 2017, la plate-forme OpenFisca, contenait des simulateurs sur l'assistance sociale (mes-aides.gouv.fr), sur les coûts d'embauche, sur les taux d'imposition effectifs, sur la réforme de l'allocation pour conjoint à charge et sur les taux d'imposition du capital et du travail. À l'été de 2016, l'Institut national de la statistique et le ministère des Affaires sociales ont publié le code source de leur modèle de microsimulation Ines, qui calcule les cotisations sociales et les programmes d'assistance sociale.[Note134: NextImpact, Le modèle de simulation Ines, de l’INSEE et de DREES, passe en open source (NextImpact, Jun. 2016), https://www.nextinpact.com/news/100233-le-modele-simulation-ines-l-insee-et-drees-passe-en-open-source.html (consulté 1 Nov. 2017).] Le code du simulateur est disponible via une plateforme gérée par l'association Adullact, ce qui nécessite la création d'un compte.[Note135: Disponible ici: https://adullact.net/projects/ines-libre.] Un journaliste a tenté d'accéder au code source et a noté que le temps de réponse de l'administrateur de la plate-forme pourrait être plutôt lent.[Note136: NextImpact, Le modèle de simulation Ines, de l’INSEE et de DREES, passe en open source (NextImpact, Jun. 2016), https://www.nextinpact.com/news/100233-le-modele-simulation-ines-l-insee-et-drees-passe-en-open-source.htm (consulté 1 Nov. 2017).]

La question des modèles et des algorithmes opaques a gagné en notoriété au cours de la deuxième année de mise en œuvre lorsque la plate-forme Admission Post-Bac (APB) n'a pas réussi à trouver des stages universitaires appropriés pour des milliers d'étudiants.[Note137: Camille Stromboni, «APB 2017: plus de 65 000 jeunes toujours sans affectation dans l’enseignement supérieur» (Le Monde, 22 Jul. 2017), http://www.lemonde.fr/bac-lycee/article/2017/07/22/apb-2017-22-891-candidats-sont-d-ores-et-deja-inscrits-en-procedure-complementaire_5163736_4401499.html?xtmc=admission_post_bac&xtcr=66 (consulté 17 Dec. 2017).] La ministre responsable, Mme Frédérique Vidal, a annoncé que la plate-forme APB serait remplacée par une nouvelle plate-forme soutenue par un comité d'éthique.[Note138: Séverin Graveleau, «La CNIL remet en cause le fonctionnement de la plaque-forme APB» (Le Monde, 29 Sept. 2017), http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/09/29/la-cnil-remet-en-cause-le-fonctionnement-de-la-plate-forme-apb_5193207_4401467.html#sjzCyY5TsG0kiX6c.99 (accédé à 5 Oct. 2017).] L'ancien secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche avait chargé Etalab de faire des recommandations sur la manière d'ouvrir le code source et les données de la plateforme APB. Etalab a publié un rapport en avril 2017 sur ses conclusions, notamment sur la nécessité de publier le code source dans un format ouvert et de développer les versions futures de manière collaborative.[Note139: Etatlab, Rapport de mission Etalab sur les conditions d'ouverture du système Admission Post-Bac (Etalab, 2017), https://www.data.gouv.fr/s/resources/rapport-sur-les-conditions-douverture-du-systeme-admission-post-bac/20170421-101632/20170420_Rapport-Etalab-missionAPB-VF.pdf (consulté 1 Nov. 2017).] La plateforme APB a été abandonnée en octobre 2017 et sera remplacée par une nouvelle plateforme appelée Parcoursup.[Note140: Ministère de l'éducation nationale, Plateforme d'admission dans l'enseignement supérieur: nouvelle formule, nouveau nom (2017), http://www.education.gouv.fr/cid122995/plateforme-d-admission-dans-l-enseignement-superieur-nouvelle-formule-nouveau-nom.html (consulté 17 Dec. 2017).] Le chercheur de l'IRM n'a pas pu trouver suffisamment d'informations pour déterminer si les recommandations d'Etalab ont été prises en compte lors de l'élaboration de la nouvelle plate-forme.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: marginal

Avant cet engagement, seules des informations limitées étaient fournies concernant les codes sources des services publics, les calculs et les simulations. L’opacité et la complexité de la procédure liée aux avantages sociaux ont conduit les personnes à en utilisant ces droits. Selon les rapports d’évaluation à mi-parcours, les simulateurs développés dans le cadre de cet engagement étaient très fréquentés - une visite 300,000 moyenne par jour en juillet 2016 sur mes-aides.gouv.fr, suggérant que ces simulateurs répondent à une demande réelle. Toutefois, compte tenu des quelques codes sources et modèles de simulation ouverts, cet engagement reste limité en termes de portée et d’échelle. En tant que tel, il a marginalement ouvert le gouvernement en ce qui concerne l'accès à l'information.

Reportés?

Cet engagement a été reporté sur le prochain plan d'action. Dans le nouveau plan d'action, l'engagement porte sur l'évaluation des algorithmes existants en collaboration avec la société civile. sur la fourniture de recommandations aux administrations publiques sur l'utilisation d'algorithmes; sur l'élaboration d'un guide sur le code source ouvert; et sur l'organisation de hackathons sur l'ouverture d'algorithmes.


Engagements

  1. Transparence des services publics

    FR0030, 2018, Gouvernement électronique

  2. Transparence des marchés publics

    FR0031, 2018, Accès à l'information

  3. Transparence de l'aide au développement

    FR0032, 2018, Accès à l'information

  4. Développer les données ouvertes

    FR0033, 2018, Accès à l'information

  5. Politiques et administration améliorées des données

    FR0034, 2018, Accès à l'information

  6. Transparence des algorithmes publics

    FR0035, 2018, Gouvernement électronique

  7. Open Data au niveau sous-national

    FR0036, 2018, Accès à l'information

  8. State AI Lab

    FR0037, 2018, Prise de décision automatisée

  9. Renforcement des capacités administratives

    FR0038, 2018, Renforcement des capacités

  10. Incubateurs de service public

    FR0039, 2018, Renforcement des capacités

  11. Rationaliser les flux de données

    FR0040, 2018, Accès à l'information

  12. Open Etat Forum

    FR0041, 2018, Gouvernement électronique

  13. Tableau de bord des procédures en ligne

    FR0042, 2018, Gouvernement électronique

  14. Sommet Govtech

    FR0043, 2018, Renforcement des capacités

  15. Mécanismes de consultation publique imrove

    FR0044, 2018, Gouvernement électronique

  16. Transparence internationale et participation citoyenne

    FR0045, 2018, Aide

  17. Participation publique au développement durable

    FR0046, 2018, Accès à l'information

  18. Science ouverte

    FR0047, 2018, Accès à l'information

  19. Participation citoyenne à la Cour des comptes

    FR0048, 2018, Accès à l'information

  20. Transparence du secteur privé

    FR0049, 2018, Accès à l'information

  21. Accès à l'information sur les agents publics

    FR0050, 2018, Accès à l'information

  22. Données ouvertes sur les autorités régionales et locales

    FR0001, 2015, Accès à l'information

  23. Publication en ligne des décisions et des rapports du conseil municipal

    FR0002, 2015, Gouvernement électronique

  24. Publier des permis de construire en format Open Data

    FR0003, 2015, Accès à l'information

  25. Engagement étoilé Augmenter la transparence des marchés publics

    FR0004, 2015, Accès à l'information

  26. Améliorer la transparence de l'aide internationale au développement

    FR0005, 2015, Accès à l'information

  27. Accès ouvert aux évaluations des politiques publiques

    FR0006, 2015, Gouvernement électronique

  28. Impliquer les citoyens dans les travaux des comptes

    FR0007, 2015, Accès à l'information

  29. Accès aux obligations de transparence des agents publics

    FR0008, 2015, Accès à l'information

  30. Engagement étoilé Beneficial ownership

    FR0009, 2015, Anti-Corruption

  31. Transparence dans les industries extractives

    FR0010, 2015, Anti-Corruption

  32. Transparence dans les négociations commerciales internationales

    FR0011, 2015, Accès à l'information

  33. Réparer mon quartier

    FR0012, 2015, Gouvernement électronique

  34. Fix-It numérique

    FR0013, 2015, Accès à l'information

  35. Coproduire l'infrastructure de données avec la société civile

    FR0014, 2015, Accès à l'information

  36. Engagement étoilé Ressources juridiques ouvertes

    FR0015, 2015, Accès à l'information

  37. Mécanismes participatifs de réforme

    FR0016, 2015, Règlement ouvert

  38. Médiation et justice

    FR0017, 2015, Accès à la justice

  39. Engagement étoilé Ouvrir et diffuser des données

    FR0018, 2015, Accès à l'information

  40. Modèles de calcul ouverts et simulateurs

    FR0019, 2015, Accès à l'information

  41. Plateforme ouverte pour les ressources gouvernementales

    FR0020, 2015, Gouvernement électronique

  42. Améliorer les services publics grâce au e-gouvernement et à l'interaction des utilisateurs

    FR0021, 2015, Gouvernement électronique

  43. Habiliter la société civile à soutenir les écoles

    FR0022, 2015, Gouvernement électronique

  44. Diversifier les recrutements au sein des institutions publiques

    FR0023, 2015, Renforcement des capacités

  45. Changement de culture

    FR0024, 2015, Renforcement des capacités

  46. Diffuser l'innovation publique

    FR0025, 2015, Renforcement des capacités

  47. Engagement étoilé Protéger contre les conflits d'intérêts

    FR0026, 2015, Anti-Corruption

  48. Société civile et transparence dans la planification des conférences COP21

    FR0027, 2015, Environnement et climat

  49. Données ouvertes et climat / développement durable

    FR0028, 2015, Accès à l'information

  50. Collaborer avec la société civile sur le climat et le développement durable

    FR0029, 2015, Environnement et climat

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!