Ignorer la navigation
Mongolie

Améliorer la prestation et la qualité des services d'éducation et de santé (MN0023)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Mongolie 2016-2018

Cycle du plan d'action: 2016

Statut: inactif

Institutions

Institution principale: Autorité du gouvernement central

Institution (s) de soutien: les divisions de développement social des bureaux du gouverneur ainsi que les prestataires de services d'éducation et de santé dans les aimags et les districts, où le projet d'intégration de la responsabilité sociale en Mongolie de la Banque mondiale est mis en œuvre; ONG urbaines et rurales pour la responsabilité sociale; Projet «Intégration de la responsabilité sociale en Mongolie» par World Vision;

Domaines politiques

E-gouvernement, Education, Santé, Participation du public, Prestation de services publics

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport à mi-parcours sur la Mongolie 2016-2018

Étoilé: oui Suivis

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Relatif aux valeurs du PGO: accès à l'information, participation civique, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

Statu quo ou problème abordé dans l'engagement: Bien que la qualité et l'offre du secteur de l'éducation et de la santé se soient améliorées au cours des dernières années, le manque de ressources adéquates crée des obstacles pour le développement et la croissance de ces secteurs. Par conséquent, il est nécessaire de développer de nouveaux moyens d'améliorer la fourniture et la qualité des services primaires fournis par le gouvernement dans le secteur de la santé et de l'éducation, en particulier aux groupes vulnérables et aux populations cibles. La responsabilité sociale, qui se traduit par un partenariat productif et efficace entre le prestataire de services et le bénéficiaire, est l’une des solutions possibles pour répondre à ce besoin. Objectif principal: fournir au public des informations faciles d’accès sur les services d’éducation et de santé et diffuser ces informations par l’intermédiaire des médias appropriés. En conséquence, un mécanisme de rétroaction efficace et productif, favorisant le respect et la compréhension mutuels, sera mis en place. Amélioration de la relation entre le prestataire de services et le bénéficiaire. Ces mesures sont nécessaires non seulement pour améliorer les services et la fourniture de services du secteur de la santé et de l’éducation, mais également pour améliorer le système au sein du secteur. Brève description de l'engagement (limite de caractères 140): améliorer le contenu des informations sur les services fournis par les deux secteurs et augmenter le nombre de points de vente d'informations. Il en résulte la mise en œuvre d'initiatives de partenariat efficaces et la promotion d'une relation de respect mutuel entre fournisseurs de services et bénéficiaires.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Améliorer la qualité et l'accès aux services d'éducation et de santé

Texte d'engagement:

Améliorer le contenu des informations sur les services fournis par les deux secteurs et augmenter le nombre de canaux de diffusion au public. Mettre en œuvre et soutenir des initiatives sur la responsabilité sociale et les engagements constructifs entre citoyens et prestataires de services.

Statu quo ou problème abordé:

Bien que la qualité et l'accès aux secteurs de l'éducation et de la santé se soient améliorés au cours des dernières années, faute de ressources suffisantes, ces deux secteurs n'ont pas pu être développés à un niveau requis. Par conséquent, il est nécessaire de développer de nouveaux moyens d’améliorer l’accès et la qualité des services primaires fournis par le gouvernement, dans les secteurs de la santé et de l’éducation, en particulier pour les groupes vulnérables et les citoyens pauvres, sans beaucoup de ressources financières supplémentaires. Responsabilité sociale et engagement constructif, et un partenariat entre les prestataires de services et les citoyens sont des solutions possibles pour répondre à ce besoin.

Objectif principal:

Développer au public des informations simples et conviviales sur les services d’éducation et de santé et les diffuser par le biais de canaux et de plateformes de communication appropriés. Des mécanismes de retour d'information efficaces et productifs, favorisant un engagement constructif et une compréhension mutuelle entre les prestataires de services et les citoyens, seront mis en place et encouragés. Ces mesures sont nécessaires non seulement pour améliorer la qualité et l'accès aux services dans les deux secteurs, mais également pour soutenir le développement institutionnel.

Jalons:

2.1. Inclure les priorités identifiées par les parties prenantes locales des deux secteurs dans le programme de développement local à travers un engagement entre les champions locaux de l'AS, les gouverneurs locaux et les administrations.

2.2. Mettre en œuvre des initiatives de responsabilité sociale pour améliorer l'engagement entre les parties en vue d'améliorer la qualité de l'accès aux services d'éducation et de santé et aux services de santé dans les aimags et les districts.

2.3. Améliorer les systèmes d’information internes et externes et encourager les mécanismes de retour d’information, ainsi que la responsabilisation mutuelle et l’engagement constructif des deux côtés (fournisseurs de services et utilisateurs de services / citoyens) dans des aimags et des districts sélectionnés, à titre de démonstration de leur développement

Institutions responsables: Autorité centrale chargée de l'éducation et de la santé.

Institutions d'appui: Les divisions du développement social des bureaux du gouverneur ainsi que des prestataires de services d’éducation et de santé dans aimag et districts. ONG nationales et rurales / locales pour la responsabilité sociale, projet "Mainstreaming Social Accountability in Mongolia" (MASAM), financé par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la Banque mondiale.

Date de début: 30 Juin 2016

Date de fin: 30 Juin 2018

Note éditoriale: Cet engagement est clairement en rapport avec les valeurs OGP telles qu’elles ont été écrites, a un impact potentiel de transformation et est mis en œuvre de manière substantielle ou complète et constitue donc un engagement marqué.
Contexte et objectifs

Bien que la Mongolie ait apporté des améliorations significatives à sa santé et à son éducation ces dernières années, plusieurs problèmes clés dans ces secteurs demeurent. L'Organisation mondiale de la santé énumère plusieurs problèmes liés au système de santé mongol, notamment les fonds nationaux limités disponibles pour les programmes de lutte contre les maladies non transmissibles, la pollution atmosphérique à Oulan-Bator et les obstacles géographiques à l'accès aux services de santé dans les zones rurales.[Note43: Voir la stratégie de coopération entre la Mongolie et l’OMS, 2017-2021, http://iris.wpro.who.int/bitstream/handle/10665.1/13684/WPRO-2017-DPM-005-eng.pdf.] Selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, l'augmentation des paiements directs a une incidence sur la capacité des pauvres à accéder aux services, le coût des médicaments est prohibitif pour de nombreux Mongols et les migrants des zones rurales sont particulièrement désavantagés par des difficultés d'enregistrement civil. et assurance maladie.[Note44: Fonds des Nations Unies pour l'enfance, Analyse de la situation des enfants en Mongolie 2014, p. 33-34, https://www.unicef.org/mongolia/unicef_sitan_english_final.pdf.]

En outre, le système éducatif mongol continue de faire face à de nombreux défis, à savoir:

• mauvaise qualité et pertinence du programme actuel pour l'enseignement primaire et secondaire,

• qualifications et compétences pédagogiques inadéquates,

• manque de normes d'éducation cohérentes

• environnements d'apprentissage et d'enseignement faibles dans les écoles, et

• enseignement professionnel non pertinent et axé sur l'offre pour les jeunes.[Note45: Pour plus d'informations, voir: https://www.unicef.org/mongolia/activities_2191.html.]

Le Programme des Nations Unies pour le développement a noté dans un rapport 2016 que les étudiants en milieu rural en Mongolie étaient confrontés à des problèmes particuliers, tels que «le manque d'accès à Internet, de ressources d'apprentissage pour le développement professionnel, d'opportunités d'études non supervisées et d'enseignants qualifiés et expérimentés. '[Note46: Programme des Nations Unies pour le développement en Mongolie, «Rapport sur le développement humain en Mongolie 2016», p. 54, http://hdr.undp.org/sites/default/files/mongolia_human_devlopment_report_2016_english_full_report_2016_06_28.pdf.]

Cet engagement vise à améliorer le contenu et la diffusion de l'information pour les secteurs de la santé et de l'éducation dans aimag (provinces) et districts, 2) pour inclure les priorités des parties prenantes dans le développement local de ces deux secteurs, et 3) pour mettre en œuvre des mécanismes de retour d’information et d’engagement du public avec les prestataires de services. Le volet éducation de cet engagement répond à l’une des recommandations clés du rapport précédent sur la GIR: inclure un engagement en matière de transparence, de participation et / ou de responsabilité en matière d’éducation. L’amélioration des systèmes d’information sur la santé et l’éducation est pertinente pour les valeurs d’accès à l’information du PGO. L'inclusion des priorités identifiées par les parties prenantes dans les programmes de développement local est pertinente pour la valeur de la participation civique du PGO. En outre, la mise en place de mécanismes de retour d'information permettant aux citoyens de tenir les fournisseurs de services de santé et d'éducation responsables de leurs actes rend l'engagement pertinent par rapport à la valeur de la responsabilité publique vis-à-vis du PGO.

Un participant aux consultations visant à élaborer le plan d'action a confirmé à l'IRM que cet engagement était mis en œuvre par la Banque mondiale et la DDC dans le cadre d'un projet conjoint intitulé «Mainstreaming Social Accountability in Mongolia» (MASAM).[Note47: La Banque mondiale, 'Mongolie: Monde, La DDC soutient l'engagement civique pour améliorer les services sociaux,' 9 février 2017. http://www.worldbank.org/en/news/press-release/2017/02/09/mongolia-world-bank-sdc-support-civic-engagement-to-improve-social-services.] Le principal objectif de MASAM est de fournir aux citoyens des localités pauvres «un accès accru aux processus décisionnels publics et à des services de qualité grâce à la responsabilité sociale».[Note48: http://www.irgen-tur.mn/en/what-is-masam.] Le projet est mis en œuvre dans dix aimag et trois districts d'Oulan-Bator situés entre 2015 et 2019. Des dix aimag sous-projets, sept dans le secteur de la santé (à Dornod, Govisumber, Khentii, Khuvsgul, Selenge, Sukhbaatar et Uvs) et trois dans le secteur de l'éducation (à Gobi-altai, Khovd et Uvurkhangai).[Note49: Pour les principales zones cibles du projet MASAM, voir: http://www.irgen-tur.mn/en/target-areas.] Les dix aimag ont été choisis sur la base d’un critère mixte d’incidence de la pauvreté, de préparation à la responsabilité sociale et d’indicateurs de développement en matière de santé et d’éducation.[Note50: Cabrera III, Wadel S., Projet «Intégration de la responsabilité sociale en Mongolie (MASAM): Évaluation indépendante de la mise en œuvre du sous-projet», novembre 2017, p. 16, http://www.irgen-tur.mn/sites/default/files/documents/Masam-Project_eng.pdf.]

Les informations fournies à l'IRM confirment que l'engagement a été développé avec des objectifs clairs et des projets de responsabilité sociale, en particulier le projet MASAM de la Banque mondiale, qui est répertorié comme une institution de soutien de l'engagement. Cependant, bien que certaines des activités mentionnées dans l’engagement soient vérifiables, l’engagement manque de détails sur la portée et l’ampleur de ces activités.

À la lumière des défis persistants auxquels font face les secteurs de la santé et de l'éducation en Mongolie, l'inclusion des priorités des parties prenantes dans les programmes de développement pourrait conduire à un développement mieux ciblé et à une meilleure allocation des fonds. En outre, la mise en place de mécanismes de retour d'informations pourrait aider les administrations locales à s'attaquer plus directement aux problèmes auxquels leurs communautés sont confrontées, en particulier dans les zones rurales. Étant donné que les projets du MASAM seront réalisés en aimag qui étaient déterminés à améliorer leurs performances dans ces domaines, MASAM pourrait avoir un impact potentiellement transformateur sur la responsabilité sociale des citoyens.

Aboutissement

La Banque mondiale et la DDC ont créé un site Web «www.irgen-tur.mn» («État citoyen» en mongol) contenant des informations sur le projet et des ressources sur les initiatives en matière de responsabilité sociale.[Note51: voir (en anglais): http://www.irgen-tur.mn/en.] Au début du projet, le gouvernement a organisé un atelier dans la ville d’Oulan-Bator comprenant Les participants à 46, y compris les OSC nationales 26, dix représentants / coordinateurs d'OSC locales et dix homologues gouvernementaux des aimags participants. L'élaboration des sous-projets a ensuite eu lieu lors d'ateliers de renforcement des capacités organisés dans chaque aimag participant. Selon l'évaluation externe indépendante réalisée par la Banque mondiale sur les sous-projets MASAM, «les lignes directrices pour la sélection des thèmes de sous-projets étaient basées sur le consensus des parties prenantes sur un problème local ou un« besoin ressenti ».[Note52: Ibid: http://www.irgen-tur.mn/sites/default/files/documents/Masam-Project_eng.pdf.] Pour neuf des dix sous-projets (tous sauf le projet à Gobi-altai aimag), l’évaluation indépendante fournit une description des résultats des sous-projets, une évaluation des atouts et des recommandations d’amélioration si les sous-projets doivent être reproduits ou développés. Selon le rapport d'activité annuel de la Banque mondiale, 2017 MASAM, MASAM a impliqué six ONG nationales, des organisations de la société civile locales 93, des fournisseurs de services 32 (écoles 24, cinq aimag hôpitaux généraux, et trois cliniques de santé familiale) et, directement ou indirectement, ont bénéficié et citoyens 83,217, selon l’estimation des partenaires locaux du sous-projet.[Note53: Banque mondiale, «Intégration de la redevabilité sociale en Mongolie» MASAM, Rapport de situation annuel 2017, '19 septembre 2017, p. 10.]

Le rapport d'évaluation indépendant indique que la mise en œuvre des dix sous-projets a été achevée vers le mois de septembre 2017. Compte tenu de la nature actuelle des sous-projets MASAM, le niveau de mise en œuvre est considéré comme substantiel à la fin de la première année du plan d'action. Il convient de noter que le rapport d'évaluation indépendant de la Banque mondiale pour MASAM n'inclut pas les évaluations des sous-projets mis en œuvre dans les trois districts d'Oulan-Bator de Bayanzurkh, Chingeltei et Songinokhairkhan, et ne sont pas répertoriés dans la page des zones cibles principales de la ' site web irgen-tur '.[Note54: voir: http://www.irgen-tur.mn/en/target-areas.] Le rapport d'avancement annuel 2017 de la Banque mondiale indique qu'un mémorandum d'accord a été signé entre la Banque mondiale et la municipalité d'Oulan-Bator sur 27 March 2017, "afin de renforcer l'accès des citoyens au processus de décision et d'améliorer la qualité des services des sous-projets dans les districts de Bayanzurkh, Chingeltei et Songinokhairkhan, qui connaissent des taux élevés de pauvreté.[Note55: Banque mondiale, «Intégration de la redevabilité sociale en Mongolie» MASAM, Rapport de situation annuel 2017, '19 septembre 2017, p. 17.] Toutefois, la mise en œuvre de ces sous-projets d'Oulan-Bator ne devrait pas avoir lieu avant la fin du cycle de reporting de ce rapport.

Tôt Resultes

Le rapport d'évaluation indépendant de la Banque mondiale décrit une variété de résultats préliminaires de chacun des dix sous-projets. Cependant, le rapport a constaté que deux sous-projets avaient particulièrement bien réussi et étaient donc hautement reproductibles et prêts à être développés: des écoles participatives publiques à Khovd aimag et à l'amélioration des services de l'unité de lutte antituberculeuse à Selenge.

Le sous-projet de Khovd visait à remédier au manque d'informations suffisantes et à un accès insuffisant aux processus décisionnels en matière de gouvernance, d'affectation des ressources, de suivi des dépenses et de planification opérationnelle dans dix écoles secondaires de soums (comtés) à faible revenu, isolées des aimag centre. Dans le cadre du sous-projet, les responsables de l’éducation et les OSC locales ont rédigé et demandé l’approbation d’un plan d’action comprenant une allocation budgétaire pour la formation des moniteurs, la participation des OSC et des parents au processus de formulation du projet de budget de l’école, un rapport public sur le mettre les rapports de vérification des écoles à la disposition des conseils d'école et du public.

Selenge aimag a enregistré des taux élevés de tuberculose (TB) en raison de la contamination résultant de ses nombreuses exploitations minières. Le sous-projet Selenge aimag a permis de renforcer la collaboration entre les autorités locales, les organisations de la société civile et les spécialistes de la santé locaux, afin de définir les besoins urgents et de les intégrer aux propositions budgétaires de 2018, notamment la construction d’un centre dédié à la tuberculose et l’achat de matériel de diagnostic. et des propositions de quatre cliniques de santé familiale. La collaboration entre les OSC et le secteur de la santé a conduit à des visites à domicile à 16 à partir de soums 17, à des diagnostics mobiles et au traitement de nouveaux cas. Des campagnes d'information du public sur les bonnes pratiques sanitaires pour enrayer la propagation de la tuberculose ont également été menées. Dans l’ensemble, les responsables des gouvernements locaux, les prestataires de services de santé et les organisations de la société civile de Selenge aimag ont constaté une amélioration notable de la participation des citoyens à l’élaboration et au suivi des programmes et des services de santé de ce sous-projet.

Les autres résultats des sous-projets comprennent l’enregistrement de résidents temporaires dans les services de santé à Khuvsgul aimag, l’amélioration de l’accès aux équipements dentaires à Sukhbaatar, la réduction de la mortalité infantile et l’amélioration des services de santé à Uvs aimag après un processus d’achat de médicaments et de matériel médical surveillé par le citoyen, et une sensibilisation accrue des parents et leur implication dans les activités et les programmes scolaires dans l'aimag d'Uvurkhangai.

Suivant SAstuces

Le projet MASAM a déjà conduit à des améliorations prometteuses dans les secteurs de la santé et de l’éducation dans les pays participants. aimaget il est important de s’appuyer sur les succès obtenus. Le MIR recommande de tenir cet engagement dans le prochain plan d'action, mais en précisant davantage le type d'informations sur la santé et l'éducation qui seront fournies au public (et comment la portée de ces informations sera déterminée). Le prochain plan d'action pourrait également décrire plus clairement les nouveaux mécanismes de responsabilité envisagés dans le cadre du projet MASAM. Par exemple, cela pourrait inclure la mise en place de mesures spécifiques pour responsabiliser les fonctionnaires et les employés du secteur public des secteurs de la santé et de l’éducation. De plus, les engagements futurs en matière de responsabilité sociale pourraient impliquer d'intensifier les sous-projets prometteurs sur la base de l'analyse indépendante de la Banque mondiale et des commentaires des parties prenantes.


Engagements

  1. Processus d'approvisionnement transparent pour les soins de santé

    MN0035, 2019, Anti-Corruption

  2. Participation numérique à la prestation de services éducatifs

    MN0036, 2019, Gouvernement électronique

  3. Système en ligne pour les services publics

    MN0037, 2019, Gouvernement électronique

  4. Participation aux processus de passation des marchés publics

    MN0038, 2019, Accès à l'information

  5. Fonds de suivi citoyen du développement local (FDL)

    MN0039, 2019, Renforcement des capacités

  6. Accroître les connaissances juridiques du public

    MN0040, 2019, Accès à la justice

  7. Sondage sur la satisfaction des citoyens

    MN0041, 2019, Renforcement des capacités

  8. Finance transparente des partis politiques

    MN0042, 2019, Législation et Réglementation

  9. Améliorer la gouvernance des entreprises publiques

    MN0043, 2019, Anti-Corruption

  10. Transparence de la propriété bénéficiaire

    MN0044, 2019, Anti-Corruption

  11. Transparence des contrats dans les industries extractives

    MN0045, 2019, Anti-Corruption

  12. Système d'information S&E transparent

    MN0046, 2019, Renforcement des capacités

  13. Gouvernance de la gestion des déchets

    MN0047, 2019, Gouvernement électronique

  14. Application mobile pour commentaires et demandes des citoyens

    MN0022, 2016, Gouvernement électronique

  15. Engagement étoilé Améliorer la prestation et la qualité des services d'éducation et de santé

    MN0023, 2016, Gouvernement électronique

  16. Engagement civique dans la prise de décision

    MN0024, 2016, Législation et Réglementation

  17. Financement transparent des partis politiques

    MN0025, 2016, Anti-Corruption

  18. Créer un environnement favorable pour les médias et le journalisme

    MN0026, 2016, Espace civique

  19. Plan d'action national de lutte contre la corruption

    MN0027, 2016, Anti-Corruption

  20. Transparence des prêts et de l'aide des pays étrangers

    MN0028, 2016, Aide

  21. Enregistrement en ligne de la TVA

    MN0029, 2016, Renforcement des capacités

  22. Améliorer le système de compte Glass

    MN0030, 2016, Anti-Corruption

  23. Rendre le processus de passation des marchés publics transparent

    MN0031, 2016, Anti-Corruption

  24. Transparence des contrats d'exploitation de ressources publiques

    MN0032, 2016, Anti-Corruption

  25. Transparence de l'information des propriétaires des entités ayant le droit d'utiliser les ressources minérales

    MN0033, 2016, Anti-Corruption

  26. Rendre les licences, les informations et les activités des entreprises transparentes et efficaces par le gouvernement

    MN0034, 2016, Anti-Corruption

  27. Surveiller et assurer la mise en œuvre de la loi sur la transparence de l'information et le droit d'accès à l'information en établissant un comité national sur la transparence de l'information et en créant une commission de l'information.

    MN0001, 2014, Accès à l'information

  28. Moderniser les indicateurs de performance de la transparence de l’information des organisations publiques dans la catégorie «ciblée par les citoyens»

    MN0002, 2014, Renforcement des capacités

  29. Engagement étoilé Lancez «Système de comptes transparents» afin de permettre des rapports cohérents et transparents au public et de fournir des informations complètes sur la collecte des recettes budgétaires, les détails des revenus et des dépenses, ainsi que sur les marchés publics et les investissements.

    MN0003, 2014, Anti-Corruption

  30. Développer une base de données centrale des propriétaires de licences de minéraux, de pétrole et de régimes fonciers, ouverte au public.

    MN0004, 2014, Anti-Corruption

  31. Assurer la transparence Tous les accords sur l'investissement, la stabilité et la production - Partage des ressources publiques telles que l'eau, les minéraux, le pétrole et les terres.

    MN0005, 2014, Anti-Corruption

  32. Engagement étoilé Publier la liste des informations publiques obligatoires sur l'environnement, telles que les informations concernant toute action dommageable pour l'environnement et la santé des personnes.

    MN0006, 2014, Environnement et climat

  33. Engagement étoilé Divulguer au public des informations sur les projets et les programmes d’assistance d’emprunt étrangers, y compris les montants totaux, les conditions, la durée de récupération et les dispositions générales relatives au taux d’emprunt, aux membres du conseil d’administration et aux organismes de mise en œuvre. Les informations concernant les conditions de mise en œuvre des projets ainsi que les conditions générales des contrats entre fournisseurs et acheteurs seront également divulguées.

    MN0007, 2014, Aide

  34. Divulguer des marchés d’approvisionnement financés par le budget supérieurs à 80.0 Million MNT

    MN0008, 2014, Anti-Corruption

  35. Garantir l'engagement civique dans la planification et le développement des services publics aux niveaux central et local en introduisant des canaux de communication tels que l'organisation de conférences électroniques, d'audiences publiques et de réunions publiques.

    MN0009, 2014, Participation publique

  36. Lancement du programme «Gouvernement intelligent», pour la fourniture de services publics électroniques aux citoyens, sans distinction de distance et de lieu, via le portail de la fonction publique.

    MN0010, 2014, Gouvernement électronique

  37. Créer un service public à accès unique pour les citoyens sans nécessiter de données supplémentaires enregistrées par l'État, basé sur les principes de «un citoyen - un fonctionnaire».

    MN0011, 2014, Prestation de services publics

  38. Améliorer et développer la capacité de service électronique intelligent pour un «guichet unique public» et l'introduire en tant qu'unité standard de la fonction publique.

    MN0012, 2014, Gouvernement électronique

  39. Augmenter le nombre de «machines en ligne des services publics» aux niveaux locaux pour la fourniture de services publics aux particuliers des régions éloignées, ainsi que le contenu de ses données.

    MN0013, 2014, Gouvernement électronique

  40. Rapporter les commentaires du public sur les performances du gouvernement reçus du centre «11-11» du gouvernement. Le gouvernement doit également mettre en place un système de données qui réponde aux pétitions et aux demandes de renseignements et en assure le suivi.

    MN0014, 2014, Participation publique

  41. Développer et publier la cartographie électronique de la criminalité.

    MN0015, 2014, Gouvernement électronique

  42. Créez une base de données United Information sur les activités d'application de la loi, les crimes et les infractions, et assurez-vous que la base de données est accessible aux instances concernées.

    MN0016, 2014, Gouvernement électronique

  43. Mettre en place un système de divulgation aléatoire au public des actifs et des états financiers de tous les fonctionnaires.

    MN0017, 2014, Anti-Corruption

  44. Publier sur les sites Web les actifs et les états financiers des responsables qui travaillent dans des organisations caractérisées par un indice de probabilité de corruption élevée et assurer la surveillance par les citoyens.

    MN0018, 2014, Anti-Corruption

  45. Créer un règlement qui abroge les décisions prises sans la participation des citoyens, mette en doute l’intérêt public et oblige les fonctionnaires à rendre des comptes.

    MN0019, 2014, Législation et Réglementation

  46. Livrer les projets de lois, lois, amendements et règles administratives à l'attention du public en temps voulu. en particulier, créer une opportunité pour que les gens puissent accéder à ces informations à partir de «machines en ligne avec service public», de chambres de citoyens et des bibliothèques publiques à chaque niveau provincial.

    MN0020, 2014, Renforcement des capacités

  47. Renforcer la capacité des citoyens en mettant en œuvre certains projets pour améliorer la connaissance juridique des groupes cibles en utilisant un langage simple.

    MN0021, 2014, Renforcement des capacités

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!