Ignorer la navigation
Nigeria

Partage d'informations anti-corruption (NG0007)

Présentation

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Nigeria 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère fédéral de la justice

Institution (s) de soutien: Commission sur la criminalité économique et financière, Commission sur les pratiques de corruption indépendantes et autres infractions connexes, Bureau du code de conduite, Service fédéral de l'administration fiscale, Force de police du Nigéria, Conseiller pour la sécurité nationale, Agence nationale de lutte contre la drogue, Département des services de sécurité, Agence nationale de renseignement, Comité consultatif présidentiel contre la corruption, Commission des communications du Nigéria, Banque centrale du Nigéria, Autorité maritime du Nigéria, Service des douanes du Nigéria, Autorité portuaire du Nigéria. Public Ce que vous payez (PCQVP), Centre africain pour le leadership, la stratégie et le développement (Centre LSD), Digital Forensics, Réseau africain pour la justice économique et environnementale (ANEEJ), WANGONeT, PGL, PCQVP, Association du Bureau de changement

Domaines politiques

Institutions anti-corruption, Capacité? bâtiment, E-gouvernement

Revue IRM

Rapport IRM: Nigeria Design Report 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Conception i

Vérifiable: oui

Pertinent par rapport aux valeurs OGP: technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Cet engagement consiste à créer deux plates-formes, l'une pour le partage d'informations, la coordination et la synergie entre les agences anti-corruption et de sécurité et l'autre, une base de données précise sur les entreprises et les personnes condamnées au Nigéria, comme l'exige la loi sur l'administration de la justice pénale, 2015.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

7. Établir une plateforme de partage d'informations entre les agences d'application de la loi (LEA), les agences anti-corruption (ACA), les conseillers à la sécurité nationale (NSA) et les régulateurs du secteur financier pour détecter, prévenir et perturber les pratiques de corruption

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Cet engagement vise à mettre en place deux plates-formes, la première, pour le partage d'informations, la coordination et la synergie entre les agences de lutte contre la corruption et de sécurité pour détecter et prévenir la corruption; et le second, pour avoir tenu à jour une base de données précise des entreprises et des personnes condamnées au Nigéria, conformément à la loi de 2015 sur l'administration de la justice pénale ».

Jalons:

7.1: Mettre en place une plate-forme technologique pour le partage d'informations.

7.2: Mettre à jour régulièrement la plateforme.

7.3: Mettre en place le comité inter-agences pour coordonner les activités des Agences Anti-Corruption (ACA).

7.4: Établir et mettre à jour régulièrement une base de données des sociétés et des personnes figurant sur la liste noire et condamnées.

Date de début: Janvier 2017 Date de fin: Juin 2019

Le plan d'action est disponible ici:

Contexte et objectifs

Cet engagement vise à institutionnaliser le partage d'informations entre les agences anticorruption (ACA) au Nigeria. Avant le plan d'action, les ACA du Nigéria ne pouvaient pas facilement obtenir des informations les uns des autres et le partage d'informations était basé sur des contacts et des relations informels. 80 L'unité technique sur les réformes en matière de gouvernance et de lutte contre la corruption (TUGAR) a été créée en tant qu'agence fédérale «à guichet unique» pour les données, les informations, les politiques et les rapports de diagnostic sur les initiatives de lutte contre la corruption et la gouvernance dans tous les secteurs du Nigéria. 81 Il n'y avait pas d'autre mécanisme institutionnel ou technique pour le partage d'informations. 82 Selon Ladidi Abdul, chef de l'unité de gestion du recouvrement d'avoirs au ministère fédéral de la Justice, le manque de coordination entre les ACA a conduit à l'inefficacité, à la duplication des efforts et, dans certains cas, à la controverse. 83 En août 2017, par exemple, les médias ont rendu compte d'un certain nombre d'exemples de «rivalité interinstitutions» qui entravaient la «guerre anti-corruption» du président Buhari. Il s'agit notamment d'une opération menée par le Service de sécurité de l'État (SSS) pour perquisitionner les domiciles de juges qui auraient été impliqués dans la corruption, une tâche que beaucoup pensaient relever de la compétence de la Commission des délits économiques et financiers (EFCC). 84

L'engagement n'était pas clairement pertinent pour les valeurs du PGO. Bien que plusieurs jalons aient proposé de partager des informations entre les agences intergouvernementales, sur des plateformes technologiques régulièrement mises à jour, il n'était pas clair si ces informations seraient rendues publiques. Cet engagement n'a donc pas pu être codé pour l'accès à l'information.

Les jalons sont pour la plupart vérifiables. Par exemple, 7.1 et 7.2 identifient la plate-forme assistée par la technologie. Les jalons pourraient néanmoins être plus précis. Par exemple, Milestone 7.2 aurait pu être plus mesurable en spécifiant la fréquence de mise à jour de la plate-forme technologique.

Cet engagement devrait avoir un impact mineur. Les appels aux agences anti-corruption pour «unir leurs forces» dans la lutte contre la corruption sont antérieurs à l'engagement. 85 La création d'une plate-forme de partage d'informations et d'un comité interinstitutions sont des étapes progressives et positives vers la coordination du travail des ACA du Nigéria. Cependant, le fait de ne pas identifier les agences respectives, de clarifier leur mandat législatif (ou d'entreprendre une réforme législative) et de décrire les détails de la plate-forme de partage d'informations réduit l'impact potentiel de l'engagement.

Prochaines étapes

Bien que la concentration de cet engagement soit importante pour la lutte contre la corruption, sa portée aurait pu être plus ambitieuse. Si cela continue de faire partie de l'agenda du gouvernement ouvert dans le pays, l'IRM recommande:

  • Mettre à la disposition du public des informations non sensibles;
  • Un examen législatif du mandat des ACA;
  • Construire un système de responsabilisation, qu'il soit interne ou public; et
  • Visant au-delà du cadre de la mise en place de plateformes de partage d'informations pour spécifier comment la coordination des agences sera effectuée et fixer des calendriers et des indicateurs pour les activités de coordination
80 Barbara Maigari (Partners West Africa Nigeria), entretien avec un chercheur de l'IRM, 5 mars 2019.
81 Unité technique sur la gouvernance et les réformes anti-corruption, «À propos de nous» (consulté en novembre 2019), http://tugar.org.ng/us/.
82 David Ugolor (ANEEJ), entretien avec un chercheur de l'IRM, 6 mars 2019.
83 Ladidi Abdul (FMoJ), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 novembre 2018.
84 Unini Chioma, «La rivalité interinstitutions nuit à la guerre anti-corruption» (L'avocat du Nigeria, 10 août 2017), https://thenigerialawyer.com/inter-agency-rivalry-hurting-anti-corruption-war/.
85 Voir Sani Tukur, «Les agences anti-corruption unissent leurs forces contre la corruption» (Temps Premium 19 sept. 2012), https://www.premiumtimesng.com/news/100687-anti-corruption-agencies-to-join-forces-against-corruption.html.

Engagements

  1. Budgets participatifs

    NG0015, 2019, audits et contrôles

  2. Mettre en œuvre l'Open Contracting et l'Open Contracting Data Standard

    NG0016, 2019, propriété effective

  3. Déclaration transparente des revenus fiscaux

    NG0017, 2019, Législation et Réglementation

  4. Contrats ouverts et licences dans les industries extractives

    NG0018, 2019, gouvernement électronique

  5. Mettre en œuvre la norme ITIE

    NG0019, 2019, audits et contrôles

  6. Établir un registre de propriété véritable

    NG0020, 2019, propriété effective

  7. Renforcer la législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0021, 2019, Institutions anti-corruption

  8. Mettre en œuvre une stratégie nationale de lutte contre la corruption

    NG0022, 2019, Institutions anti-corruption

  9. Améliorez le respect de la loi sur la liberté de l'information en mettant l'accent sur la gestion des documents

    NG0023, 2019, Renforcement des capacités

  10. Amélioration de la conformité avec l'exigence relative aux dispositions de publication obligatoires (FOIA)

    NG0024, 2019, Renforcement des capacités

  11. Mettre en œuvre un mécanisme de dialogue permanent

    NG0025, 2019, Sexe

  12. Rétroaction globale des citoyens sur les programmes

    NG0026, 2019, gouvernement électronique

  13. Liberté d'association, de réunion et d'expression

    NG0027, 2019, Civic Space

  14. Accroître la participation des personnes vulnérables

    NG0028, 2019, Renforcement des capacités

  15. Mettre en œuvre un nouveau programme informatique dans 6 ministères pour améliorer la prestation de services

    NG0029, 2019, Renforcement des capacités

  16. Instrument juridique pour renforcer SERVICOM

    NG0030, 2019, Législation et Réglementation

  17. Participation citoyenne au cycle budgétaire

    NG0001, 2017, audits et contrôles

  18. Contrats ouverts

    NG0002, 2017, Renforcement des capacités

  19. Transparence du secteur extractif

    NG0003, 2017, propriété effective

  20. Normes de déclaration fiscale

    NG0004, 2017, Transparence fiscale

  21. Indice Doing Business de la Banque mondiale

    NG0005, 2017, Infrastructure et transport

  22. Registre de la propriété bénéficiaire

    NG0006, 2017, propriété effective

  23. Partage d'informations anti-corruption

    NG0007, 2017, Institutions anti-corruption

  24. Législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0008, 2017, Renforcement des capacités

  25. Coordination des activités anti-corruption

    NG0009, 2017, Institutions anti-corruption

  26. Conformité FOIA pour les rapports annuels

    NG0010, 2017, Renforcement des capacités

  27. Conformité FOIA pour la divulgation

    NG0011, 2017, gouvernement électronique

  28. Mécanisme de dialogue permanent

    NG0012, 2017, Transparence fiscale

  29. Examen conjoint de la législation entre la société civile et la société civile

    NG0013, 2017, Surveillance des politiques budgétaires / budgétaires

  30. Commentaires des citoyens basés sur la technologie

    NG0014, 2017, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!