Ignorer la navigation
Nigeria

Renforcer la législation sur le recouvrement d'avoirs (NG0021)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action du Nigéria 2019-2022

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution chef de file : Ministère fédéral de la justice

Institution(s) de soutien : Assemblée nationale, Présidence, Agences anti-corruption, Conseiller à la sécurité nationale, Agences chargées de l'application des lois, Service fédéral des impôts, Service des douanes du Nigéria, Service de l'immigration du Nigéria, Banque centrale du Nigéria et Commissions anti-corruption de l'Assemblée nationale , Crimes financiers et comptes publics, Ministère des finances, du budget et de la planification nationale. Publiez ce que vous payez (PCQVP), Centre africain pour le leadership, la stratégie et le développement (Centre LSD), Digital Forensics, Réseau africain pour la justice économique et environnementale (ANEEJ), WANGONET, Association of Bureau de Change, Partners West Africa Nigeria (PWAN) , FENRAD, WANGONet, Fondation Initiative For Leadership (ILF), SERDEC, Centre for Health Equity and Justice (CEHEJ).

Domaines politiques

Anti-Corruption, Institutions anti-corruption, Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Législation et réglementation, Participation du public

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Nigéria 2019-2021

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

le design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Fiche technique

Brève description:
Cet engagement est de renforcer les lois nigérianes en matière de recouvrement d'avoirs, en particulier les pouvoirs de confiscation sans condamnation et les ordres de richesse inexpliqués; et assurer une bonne gestion des actifs et des produits.

Problème général:
1. Absence d'un cadre législatif complet pour la gestion du recouvrement d'avoirs
2. Mauvaise gestion du recouvrement d'avoirs

Problème OGP spécifique:
Corruption, Opacité dans l'utilisation et la gestion des ressources publiques

Justification de l'engagement:
Le recouvrement d'avoirs fait partie intégrante du travail de lutte contre la corruption. Elle nécessite un bon cadre législatif et une bonne gestion des actifs et des produits. Le recouvrement et la gestion des actifs sont un énorme défi au Nigéria. Il y a eu des cas signalés dans le passé où les actifs récupérés n'ont pas été correctement gérés, ce qui a conduit au «pillage des fonds pillés». Cet engagement a été pris lors du premier PAN. Des progrès ont été réalisés, tels que la présentation du projet de loi sur le produit du crime à l'Assemblée nationale. Mais cela n'a pas été adopté. Il est nécessaire de poursuivre cet engagement afin de renforcer le cadre législatif et d'améliorer la gestion des actifs et des produits.

Objectif principal:
Promulguer une législation qui faciliterait le recouvrement d'avoirs et assurerait une gestion appropriée et transparente des actifs et des produits

Impact prévu:
Pour dissuader le pillage des ressources publiques
Récupération et gestion faciles des actifs

Voir le plan d'action pour les activités marquantes

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

7. Renforcer la législation du Nigéria en matière de recouvrement d'avoirs

Objectif principal

«Promulguer une législation qui faciliterait le recouvrement d'avoirs et assurerait une gestion appropriée et transparente des actifs et des produits.»

Milestones

  1. Le ministère fédéral de la Justice adoptera et déploiera des lignes directrices pour une gestion transparente des avoirs recouvrés en attendant la promulgation de la loi
  2. Renforcement des capacités des agences anticorruption et des acteurs non étatiques pour mettre en œuvre un régime de confiscation des avoirs sans condamnation
  3. Promulgation de la Loi sur les produits de la criminalité
  4. Déployer un cadre pour le suivi par les OSC de la procédure de récupération et d'utilisation des actifs récupérés
  5. Publication semestrielle des rapports sur les actifs récupérés et leur utilisation
  6. Évaluation annuelle des engagements internationaux de recouvrement d'avoirs en matière de lutte contre la corruption

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, veuillez consulter le plan d'action du Nigéria à l'adresse https://www.opengovpartnership.org/documents/nigeria-action-plan-2019-2021/

Analyse des engagements

Cet engagement s'inscrit dans le prolongement du plan d'action national du Nigéria 2017-2019 et vise à renforcer le cadre législatif sur la gestion transparente des avoirs volés récupérés. C'est l'un des cinq éléments de la stratégie nationale de lutte contre la corruption du Nigéria. (108) Certains des jalons de l'engagement ont déjà été partiellement mis en œuvre dans le cadre du plan d'action précédent. Par exemple, le gouvernement du Nigéria a publié le Règlement sur le traçage, le recouvrement et la gestion des avoirs en octobre 2019, (109) et le Comité consultatif du président contre la corruption (PACAC) a publié des lignes directrices sur la gestion des actifs (étape 1). (110) En outre, l'Unité de gestion des avoirs et le Réseau africain pour l'environnement et la justice économique (ANEEJ) ont organisé des ateliers de renforcement des capacités sur le régime de confiscation des avoirs sans condamnation avec 16 entités gouvernementales (étape 2). Cependant, l'étape clé de l'adoption de la loi sur les produits de la criminalité (POCA) n'a pas été atteinte dans le cadre du plan d'action précédent et a été reportée.

Dans le cadre du plan d'action actuel, cet engagement comprend 6 jalons, dont trois n'étaient pas inclus dans le plan d'action précédent (jalons 4, 5, 6). Les activités poursuivies à partir du plan d'action précédent sont un cadre du ministère fédéral de la Justice pour la gestion des avoirs récupérés, le renforcement des capacités sur le régime de confiscation des avoirs sans condamnation et la promulgation du POCA. Les nouveaux jalons de cet engagement sont un cadre pour le suivi et les rapports des OSC sur les avoirs récupérés et leur utilisation et une évaluation des engagements internationaux en matière de recouvrement d'avoirs en matière de lutte contre la corruption. L'engagement ne précise pas ce que le cadre de suivi des OSC impliquerait et quelles organisations seraient impliquées.

Cet engagement est pertinent pour la valeur OGP de l'accès aux informations dans la mesure où il prévoit de divulguer des informations sur les actifs récupérés et leur utilisation. L'engagement est également pertinent pour la participation civique, car il implique la mise en place d'un cadre d'OSC pour surveiller le processus de récupération et de gestion des biens volés.

S'il est pleinement mis en œuvre, cet engagement pourrait avoir un impact potentiel transformateur sur l'amélioration de la gestion du recouvrement des actifs volés, qui s'élèvent à plus de 9 milliards USD. (111) Selon le Centre de plaidoyer législatif de la société civile (CISLAC), la promulgation du POCA, appuyée par des initiatives complémentaires telles que la publication d'informations sur le recouvrement d'avoirs et le renforcement des mécanismes de contrôle par les OSC, serait essentielle pour les efforts de recouvrement d'avoirs. Le Sénat nigérian a adopté le POCA en 2015, (112) mais la promulgation est en attente. (113) La législation existante applicable à la confiscation des produits de la criminalité comprend la loi de 2006 sur la fraude et les autres infractions liées à la fraude, l'EFCC et la loi sur la fraude et les autres infractions connexes. (114) Le manque de transparence, de données fiables, de directives sur la gestion du recouvrement d'avoirs ou d'une base de données centralisée de gestion du recouvrement d'avoirs a entravé la surveillance des fonds. (115) Ces problèmes ont été rendus possibles par le manque de coordination entre les agences de lutte contre la corruption. (116) La promulgation du POCA pourrait conduire à la création d'une agence de réglementation pour gérer le recouvrement des actifs et pourrait fournir des orientations claires sur les responsabilités et les mandats des agences concernées. (117) Certaines OSC estiment que la création de cette agence de régulation est une étape critique (118) étant donné que le système décentralisé actuel de gestion des actifs est inefficace, (119) bien que d'autres accordent plus d'importance au renforcement des agences existantes. (120)

Le recouvrement d'avoirs est un domaine politique crucial pour la lutte contre la corruption au Nigéria. L'IRM recommande de se concentrer sur la promulgation du POCA grâce à une coordination politique concertée. Le renforcement des capacités des institutions publiques compétentes a le potentiel d'améliorer le suivi des actifs récupérés.

(108) «STRATÉGIE NATIONALE ANTI-CORRUPTION - ANEEJ ATAKPU FAIT PARTIE DU S&E, ANEEJ, 5 septembre 2018, en http://www.aneej.org/national-anti-corruption-strategy-aneej-atakpu-is-part-of-me/
(109) République fédérale du Nigéria. Official Gazette, Asset Tracing, Recovery and Management Regulations, 2019, Asset Recovery and Management Unit, Government of Nigeria, 29 octobre 2019, in https://armu.ng/assets/attachments/Asset%20Tracing,%20Recovery%20and%20Management%20Regulations,%202019.pdf; Site Web de l'Unité de récupération et de gestion des avoirs, en https://armu.ng.
(110) «Nigeria, Anti-Corruption and Asset Recovery Bill: Matters Arising», BudGIT, 29 juillet 2019, dans https://medium.com/@BudgITng/nigeria-anti-corruption-and-asset-recovery-bill-matters-arising-cd9cd4c35a3e
(111) Alexis Akwagyiram, «Le Nigéria affirme avoir récupéré 9.1 milliards de dollars d’argent et d’actifs volés», Reuters, 4 juin 16.
(112) «Le Sénat adopte le projet de loi sur les produits de la criminalité», This Day Live, 21 avril 2019, https://www.thisdaylive.com/index.php/2019/04/21/senate-passes-proceeds-of-crime-bill/
(113) Rapport d'examen du pays du Nigéria. Examen par la Côte d'Ivoire et le Myanmar de la mise en œuvre par le Nigéria des articles 5 à 14 et 51 à 59 de la Convention des Nations Unies contre la corruption pour le cycle d'examen 2016-2021, ONUDC, 9-11 mai 2017, en https://www.unodc.org/documents/treaties/UNCAC/CountryVisitFinalReports/2019_12_16_Nigeria_Final_Country_Report.pdf, p.12.
(114)Rapport d'examen du pays du Nigéria. Examen par la Côte d'Ivoire et le Myanmar de la mise en œuvre par le Nigéria des articles 5 à 14 et 51 à 59 de la Convention des Nations Unies contre la corruption pour le cycle d'examen 2016-2021, ONUDC, 9-11 mai 2017, en https://www.unodc.org/documents/treaties/UNCAC/CountryVisitFinalReports/2019_12_16_Nigeria_Final_Country_Report.pdf, p.12.
(115) «Nigeria 2018. Overview» Forum civil pour le recouvrement d'avoirs, en https://cifar.eu/country-profiles/nigeria-2018/; M. Auwal Musa Rafsandjani, Directeur exécutif, Civil Society Legislative Advocacy Center (CISLAC), Nigéria, «Une question de 100 millions de dollars pour les efforts de recouvrement d'avoirs du Nigéria», Transparency International, 26 février 2020, dans https://voices.transparency.org/a-100-million-question-for-nigerias-asset-recovery-efforts-6fe39e4c33c4; «Nigéria, projet de loi sur la lutte contre la corruption et le recouvrement d'avoirs: des questions se posent», BudGIT, 29 juillet 2019, dans https://medium.com/@BudgITng/nigeria-anti-corruption-and-asset-recovery-bill-matters-arising-cd9cd4c35a3e; «Nigeria 2018. Overview» Forum civil pour le recouvrement d'avoirs, en https://cifar.eu/country-profiles/nigeria-2018/.
(116) Chinedu Bassey (Civil Society Legislative Advocacy Center), entretien avec IRM, 18 juin 2020; «Nigeria 2018. Overview» Forum civil pour le recouvrement d'avoirs, en https://cifar.eu/country-profiles/nigeria-2018/; «Nigéria, projet de loi sur la lutte contre la corruption et le recouvrement d'avoirs: des questions se posent», BudGIT, 29 juillet 2019, dans https://medium.com/@BudgITng/nigeria-anti-corruption-and-asset-recovery-bill-matters-arising-cd9cd4c35a3e.
(117) Chinedu Bassey (Civil Society Legislative Advocacy Center), entretien avec IRM, 18 juin 2020; «Récupération d'avoirs au Nigéria: le bon et le mauvais», Forum civil pour le recouvrement d'avoirs, 12 septembre 2018, dans https://cifar.eu/nigeria-asset-recovery/
(118) «Nigeria, Anti-Corruption and Asset Recovery Bill: Matters Arising», BudGIT, 29 juillet 2019, dans https://medium.com/@BudgITng/nigeria-anti-corruption-and-asset-recovery-bill-matters-arising-cd9cd4c35a3e
(119) Fatima Waziri - Azi, «The Scope of« in Rem »Forfeiture under Nigerian Law: Issues Arising,« World Journal of Social Sciences, 11 novembre 2019, in http://www.sciedupress.com/journal/index.php/wjss/article/view/16311, P.8.
(120) FICHE TECHNIQUE, EXAMEN DES INFORMATIONS PERTINENTES SUR LA DEMOCRATIE DU NIGERIA. OBSERVATIONS SUR LE PROCEEDS OF CRIME BILL, 2017 (SB376), Policy and Legal Advocacy Center, PLAC, juin 2017, dans http://placng.org/wp/wp-content/uploads/2017/06/Observations-on-the-proceeds-of-crime-bill-1.pdf

Engagements

Open Government Partnership