Ignorer la navigation
South Cotabato, Philippines

Accès à l'information (COT0001)

Vue d'ensemble

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception de South Cotabato 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Domaine thématique: Information ouverte
Accroître l'inclusivité dans l'accès du public à l'information gouvernementale
31 Août 2018 - 31 Août 2020
Organisme d'exécution principal / Acteur: Gouvernement provincial du sud de Cotabato - Bureau d'information provincial
Description de l'engagement
Quel est le problème public que l'engagement traitera?
Entre autres facteurs, l'accès limité à l'information gouvernementale entrave considérablement la prestation des bons services et interventions répondant aux besoins réels de la population. Avoir accès à la bonne information crée une relation directe et renforcée pour assurer la fourniture des interventions et des services appropriés au public. Par exemple, le public ayant un accès limité aux informations correctes, le public a tendance à obtenir ces informations auprès de sources secondaires qui ne sont pas toujours correctes. Par conséquent, il n'a accès qu'aux services ou aux projets qu'il «pense» ne sont disponibles que pour lui. même si ceux-ci ne sont pas pertinents pour répondre à leurs besoins réels. De même, de nombreuses communautés isolées sans accès à la radio, à la télévision, à Internet ou à d'autres moyens de communication ont une connaissance limitée des données, projets et services du gouvernement qui pourraient les aider à devenir autonomes. De même, alors que le gouvernement provincial dispose des programmes et de l’information nécessaires pour obtenir des résultats durables et réaliser des progrès économiques afin de réduire la pauvreté au niveau des ménages, la majorité du grand public, en particulier les personnes n’ayant pas accès à la radio, à la télévision, à Internet ou à d’autres moyens de communication a une connaissance limitée des interventions gouvernementales et de la manière dont elles peuvent être consultées et optimisées pour améliorer leur qualité de vie. En outre, les mécanismes formels permettant de fournir une rétroaction sur les services et les programmes gouvernementaux sont également limités. À l’heure actuelle, le grand public peut accéder aux données du gouvernement provincial en adressant une demande à l’Office provincial de planification et de développement (PPDO) ou directement au ministère ou au bureau concerné, avec l’appui d’une lettre de demande écrite. Pour les clients sans rendez-vous, les demandes sont enregistrées via un journal de bord. Le profil socioéconomique de la province est également disponible dans un livre publié par le gouvernement provincial qui peut être acheté à un prix très abordable. En raison probablement de la gêne occasionnée pour accéder aux informations et de la connaissance limitée sur la manière d’y accéder, seules les demandes de données formelles 83 ont été effectuées via le PPDO au cours d’une période de cinq ans (5) à partir de 2014 jusqu’à présent, où 72 ou 86% ont été fournis par le PPDO tandis que les 11 restants ont été référés aux bureaux appropriés. En outre, dans une enquête rapide menée par le bureau d'information provincial au cours du premier trimestre de 2018 sur l'audience et l'audience à South Cotabato, environ 42% des répondants de l'échantillon 7,252 dans toute la province (avec une population projetée de 969,599 dans 2018) écoutez tous les jours à la radio alors qu’environ 27% ne possède pas de radio ou n’a pas accès à d’autres moyens de communication. Parmi les% 42 qui écoutent la radio, près de la moitié, ou 47.29, ne sont pas au courant et n'écoutent donc pas le programme radiophonique du gouvernement provincial, où les programmes, projets et services du gouvernement local sont diffusés à des fins d'information publique. À propos de 81% des auditeurs de l’émission de radio du gouvernement provincial estiment que c’est une bonne source d’information sur les programmes et les projets de la province. Parmi les reportages de l’émission radiophonique, les principales informations 6 que les personnes interrogées trouvent utiles concernent l’agriculture, la santé et l’assainissement, les services sociaux, l’éducation et les bourses d’études, l’aide barangay / sitio et les programmes d’existence. Il est également utile de noter qu'en dehors de la radio, les gens obtiennent une grande partie de leurs informations sur les programmes et services gouvernementaux auprès d'autres personnes ou par le bouche à oreille (22.53%) et par le biais d'annonces de barangay (22.37%).
Quel est l'engagement?
L'engagement vise à établir des canaux à la fois en ligne et hors ligne pour élargir l'accès du public aux informations du gouvernement et permettre aux citoyens de donner leur avis sur les programmes et les services du gouvernement. Des informations plus nombreuses et de meilleure qualité seront divulguées afin d'inclure non seulement celles requises par la Politique de divulgation complète des Philippines et les données de base sur le profil socio-économique de la province, mais également des informations sur les programmes / projets / services et les rapports de suivi des projets. Cela implique le développement d'une plate-forme interactive en ligne permettant au grand public d'accéder, de visualiser, de sauvegarder et d'imprimer gratuitement les données et informations gouvernementales sur les programmes et services directement chez eux, avec une fonction spéciale permettant au grand public de donner son avis sur services et programmes gouvernementaux. Une partie de l’engagement comprend la tenue d’un atelier pour élaborer un mécanisme permettant de répondre aux réactions du public. Pour utiliser davantage les informations des retours d’information traités, l’engagement doit être élargi au cours du deuxième cycle afin que les retours d’information éclairent la planification du développement, la budgétisation et la mise en œuvre du programme. Cet engagement implique également la localisation de la politique du gouvernement national en matière de liberté d’information (FOI) par le biais d’une ordonnance provinciale, institutionnalisant le droit des personnes à l’information.
En tant que mécanisme hors ligne, un programme de participation communautaire directe sera lancé pour les communautés sans accès à Internet. Les questions des citoyens au gouverneur seront enregistrées au cours de la conduite hebdomadaire du programme de sensibilisation dans les communautés pauvres et éloignées, où le gouvernement provincial ses réponses directement aux communautés et les réponses du gouverneur à ces questions seront enregistrées et diffusées dans le programme radiophonique officiel de la province toutes les semaines et à une date précise qui sera annoncée à la communauté. Des activités de renforcement des capacités et des engagements publics doivent être menés pour vulgariser le droit des personnes à l'information et les moyens d'accéder à ces informations.
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?
Le développement de la plate-forme interactive en ligne permettant aux personnes d'accéder aux informations gouvernementales et de communiquer leurs réactions / avis sur les services publics chez eux, qui sera renforcé par la promulgation de l'ordonnance sur la liberté de l'information, fournira à la population les informations dont elle a besoin pour une meilleure prise de décision pour leur développement économique, social et institutionnel. L'engagement garantira également que la boucle de rétroaction est fermée en désignant un personnel qui répondrait immédiatement aux commentaires ou en coordonnant avec les bureaux appropriés le traitement des réactions communiquées afin d'améliorer les services publics et d'influencer les décisions du gouvernement. En outre, lors de consultations publiques organisées régulièrement dans les différents villages au cours du programme de sensibilisation provincial, les questions et les messages des citoyens, en particulier des communautés éloignées sans accès à Internet, seront enregistrés et traités par le gouverneur à la radio, en plus les réponses via la page Facebook de South Cotabato et la page Facebook de l'OGP. Une plus grande inclusivité pour l'accès à une information correcte engagera et autonomisera les personnes à la base.
Pourquoi cet engagement est-il pertinent pour les valeurs OGP?
L’inclusivité accrue dans l’accès public à l’information gouvernementale est importante pour la transparence. L’engagement doit utiliser la technologie grâce au développement d’un système en ligne interactif permettant au public d’accéder à l’information directement chez lui.

Informations complémentaires
Le président Rodrigo R. Duterte a publié un décret n ° 02 (série de 2016) ou le décret relatif à la liberté de l'information, qui vise à institutionnaliser le droit des personnes à l'information, consacré à l'article III de la Constitution philippine sur la Charte des droits. Cela rend opérationnel dans le pouvoir exécutif le droit constitutionnel du peuple à l'information et les politiques des États en matière de divulgation publique totale et de transparence dans la fonction publique. Freedom of Information ou FOI fait partie du Plan de développement philippin 2017-2022 sous "Assurer une gouvernance centrée sur les personnes, propre et efficace", plus précisément dans "Résultat du sous-secteur 4: Citoyens pleinement engagés et responsabilisés".
L’engagement localise la liberté d’information en promulguant l’ordonnance provinciale sur la liberté d’information et en rendant l’information accessible par le biais de plateformes en ligne et hors ligne. programmes et services. Ainsi, le Bureau des opérations de communication du président, organisme responsable de la mise en œuvre du décret n ° 02, est le principal partenaire du gouvernement provincial dans la mise en œuvre de cet engagement, en particulier en ce qui concerne la fourniture de conseils techniques et d’une assistance financière. Cet engagement contribuera à tous les objectifs de développement durable 17, mais plus particulièrement aux objectifs de développement durable 1 (aucune pauvreté), 2 (faim absolue), 3 (bonne santé et bien-être), 4 (éducation de qualité), 6 (eau saine et assainissement), 10 (Inégalités réduites) et 17 (Partenariats pour les objectifs).
Activité de jalon avec un produit livrable vérifiable
Déploiement de «Chikaha si Gobernadora», une initiative de transparence hors ligne dans laquelle le gouverneur répond régulièrement aux questions enregistrées du grand public, en particulier des communautés isolées, par l'intermédiaire de la radio, ainsi que des pages Facebook de South Cotabato et OGP. Bureau d'information provincial
Source de financement: PGO-PIO
Juillet 2018 - Août 2020
Organisation d'un atelier sur la gestion de l'information et les besoins des producteurs, des utilisateurs et des dépositaires. Identifiez les données / informations à divulguer, les informations faisant partie des exceptions de la loi sur la protection des données doivent être inscrites à l'ordre du jour. Spécifier des mécanismes pour s'assurer que le mécanisme de rétroaction est établi pour la prestation des programmes et des services, et pour s'assurer qu'ils sont immédiatement pris en compte afin d'améliorer la prestation des services publics.
Bureau d'information provincial (PIO)
Source de financement: PGO
Novembre 2018 - Novembre 2018
Développement et opérationnalisation de la base de données interactive / Web permettant au public d’accéder, de visualiser, de sauvegarder et d’imprimer des données et informations provinciales directement chez eux. Ce système automatisé basé sur le Web sera appelé Système de profil socio-économique et de profils de programmes interactif (iSEPPS). Ce sera la base de données en ligne centrale provinciale. Cela inclut la programmation système, le codage des données de profil socio-économique et la numérisation d'autres documents et enregistrements PLGU sur la base des résultats de l'atelier. Les informations sur les besoins en données des citoyens et les programmes / projets / services gouvernementaux, les plans et le budget, les achats, les finances, les lois, etc. doivent être classées par ordre de priorité.
PPDO-ITU et PPDO-REM
Source de financement: PPDO
Janvier 2019 - Décembre 2019
Consultation et mise à jour des services et programmes du gouvernement provincial avec les capitaines du barangay 199 par le biais de «Usaping Integridad Kasama si Kap» au moins une fois par an.
PGO-BAU / PGO-PIO / PPDO-SPD
Source de financement: PGO
Août 2018 - Décembre 2020
Ordonnance d’adoption / adoption de l’ordonnance provinciale sur la liberté d’information (FOI).
Bureau des communications présidentielles (PCOO),
Bureau du Vice Gouverneur / SPO
Octobre 2018-Décembre 2018
Organiser des forums multipartites sur le projet d'ordonnance sur l'accès à l'information (c / o Hivos)
Sangguniang Panlalawigan Office (SPO) et Bureau du vice-gouverneur
Bureau du Vice Gouverneur / SPO
Septembre 2019-2019

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

Thème 1: Information ouverte

1. Accroître l'inclusivité de l'accès public à l'information gouvernementale

Langue du texte tel qu'il apparaît dans le plan d'action:

L'engagement vise à établir des canaux en ligne et hors ligne pour élargir l'accès du public aux informations gouvernementales et pour permettre aux citoyens de donner leur avis sur les programmes et services gouvernementaux.

Des informations plus nombreuses et de meilleure qualité seront divulguées pour inclure non seulement celles requises en vertu de la politique de divulgation complète des Philippines. et des données de base sur le profil socio-économique de la province, mais aussi des informations sur les programmes / projets / services et les rapports de suivi des projets. Cela implique le développement d'une plate-forme interactive en ligne permettant au grand public d'accéder, de visualiser, d'enregistrer et d'imprimer gratuitement les données et les informations du gouvernement sur les programmes et services directement chez lui, avec une fonction spéciale permettant au grand public de fournir ses commentaires sur les services et programmes gouvernementaux. Une partie de l'engagement comprend la conduite d'un atelier pour développer un mécanisme pour répondre aux commentaires du public. Pour utiliser davantage les informations provenant des rétroactions traitées, l'engagement sera élargi au cours du deuxième cycle pour les rétroactions afin d'éclairer la planification du développement, la budgétisation et la mise en œuvre du programme.

L'engagement implique également de localiser la politique du gouvernement national sur la liberté de l'information (FOI) au moyen d'une ordonnance provinciale, institutionnalisant le droit des personnes à l'information.

En tant que mécanisme hors ligne, un programme de participation communautaire directe sera lancé pour les communautés sans accès à Internet, où les questions des citoyens au gouverneur seront enregistrées pendant la conduite hebdomadaire du programme de sensibilisation aux communautés pauvres et éloignées où le gouvernement provincial apporte de ses services directement aux communautés, et les réponses du gouverneur à ces questions seront enregistrées et diffusées par le biais de l'émission de radio officielle de la province chaque semaine et à une date précise qui sera annoncée à la communauté. Le renforcement des capacités et des engagements publics doivent être menés pour vulgariser le droit des personnes à l'information et comment accéder à ces informations.

Jalons:

  1. Déploiement de «Chikaha si Gobernadora», une initiative de transparence hors ligne où le gouverneur répondra régulièrement aux questions enregistrées du grand public, en particulier des communautés éloignées, par la radio ainsi que par la page Facebook de South Cotabato et la page Facebook OGP.
  2. Organisation d'un atelier sur la gestion de l'information et les besoins des producteurs, utilisateurs et dépositaires
  3. Développement et opérationnalisation de la base de données interactive / Web où le public peut accéder, visualiser, sauvegarder et imprimer les données et informations provinciales directement chez lui. Ce système automatisé basé sur le Web s'appellera Système interactif de profil socio-économique et de programmes (iSEPPS). Il s'agira de la base de données centrale provinciale en ligne.
  4. Consultation et mise à jour des services et programmes du gouvernement provincial avec les capitaines du barangay 199 par le biais de «Usaping Integridad Kasama si Kap» au moins une fois par an.
  5. Ordonnance d’adoption / adoption de l’ordonnance provinciale sur la liberté d’information (FOI).

Date de début: 31 août 2018 Date de fin: 31 août 2020

Contexte et objectifs

L'engagement «information ouverte» vise à élargir l'accès du public aux informations gouvernementales et à permettre au gouvernement local de répondre efficacement aux besoins réels des gens.

Bien que South Cotabato soit déjà conforme à la politique de divulgation complète du Département national de l'intérieur et des gouvernements locaux (DILG), le gouvernement provincial n'a pas encore de politique simplifiée de divulgation des informations. Les demandes spécifiques d'informations sont généralement traitées dès leur réception et la divulgation proactive est limitée. Le gouvernement a mis en place des mécanismes (p. Ex., Lignes directrices publiées, charte du citoyen) pour recevoir et donner suite aux demandes d'information du public, et a nommé un agent provincial de l'information (PIO) dédié pour traiter manuellement ces demandes et y donner suite. Cependant, dans la pratique, l'accès à l'information est souvent déterminé par la présence physique du citoyen et même la proximité de la capitale provinciale où les demandes sont déposées auprès du PIO, et les panneaux d'affichage publics sont très visibles et stratégiquement situés. Pour les informations qui ne sont pas régulièrement affichées dans les établissements publics ou diffusées par la presse écrite, la radio ou la télévision, les citoyens doivent écrire des lettres à l'organisme gouvernemental concerné et attendre une décision d'approbation. Les informations en réponse à de telles demandes doivent souvent être transmises d'autres bureaux provinciaux, régionaux ou nationaux. Plus récemment, bon nombre de ces demandes sont acheminées via la page Facebook du PIO.

L'engagement améliorera l'accès du public aux données et aux informations gouvernementales et permettra un retour d'information sur les programmes et services gouvernementaux, en établissant des plates-formes en ligne et hors ligne pour le dialogue communautaire, des ateliers de formation sur la gestion des données et en créant une loi locale habilitante pour institutionnaliser l'engagement. Pour les communautés qui n'ont pas ou un accès limité à Internet, un programme d'engagement communautaire direct et interactif appelé Chikaha si Gobernadora (Parlez au gouverneur) enregistrera et documentera ce qu'ils veulent demander au directeur général local. L'Unité du gouvernement local (LGU) répondra ensuite à ces questions par radio. On s'attend à ce que l'application mixte de différents canaux médiatiques déclenche des boucles de rétroaction qui peuvent relier les citoyens aux autorités provinciales, municipales et même villageoises, et aider les décideurs à concevoir des services qui correspondent mieux aux besoins de la communauté.

Cet engagement est pertinent pour les valeurs de l'OGP d'accès à l'information, de participation civique et de technologie pour la transparence. Par exemple, via la proposition hors ligne (Chikaha si Gobernadora) et en ligne (base de données centrale provinciale en ligne), l'engagement ouvrira de nouvelles voies et rendra opérationnelles les voies d'accès existantes pour que le public puisse accéder aux informations détenues par le gouvernement et s'y intéresser. L'adoption de l'ordonnance provinciale sur la liberté d'information renforcera le cadre juridique de ces efforts. Les consultations annuelles proposées avec le barangay Les capitaines ne seront pas seulement une plate-forme pour la divulgation d'informations sur les programmes gouvernementaux, mais fourniront également à ces représentants des citoyens locaux l'occasion de participer à la prise de décision gouvernementale.

Cet engagement a un impact potentiel mineur sur l'amélioration de l'accès du public aux informations détenues par le gouvernement. Bien que l'engagement représente une étape progressive mais positive, en particulier en proposant des canaux en ligne et hors ligne pour la divulgation d'informations, l'engagement reste limité à plusieurs égards. Par exemple, bon nombre des activités proposées reflètent une approche descendante, les citoyens ayant peu de chances d'exiger ou d'influencer les informations que le gouvernement partage. Le type et l'étendue des informations qui seront divulguées par les canaux proposés ne sont donc pas non plus clairs. De même, la plateforme de consultation pour barangay capitaines - bien qu'il s'agisse d'une initiative positive - se limite à des consultations annuelles peu fréquentes, ce qui ne permet pas de savoir dans quelle mesure le barangay les capitaines pourront influencer de manière significative la prise de décision du gouvernement local.

Prochaines étapes

  • Évaluer l'efficacité du protocole par défaut de l'UGL consistant à préférer les lettres de demande d'informations physiques reçues dans la capitale provinciale, sur des questions publiées en ligne sur les réseaux sociaux ou en soulevant des griefs par le biais de programmes radiophoniques scénarisés Envisagez de combiner les aspects efficaces des processus manuels et électroniques.
  • Identifier les «influenceurs» de la communauté (par exemple, les anciens du village, les dirigeants de la jeunesse, les hommes d'affaires respectés, les universitaires) qui peuvent être formés et équipés pour servir de sources villageoises pour des informations publiques actualisées et pertinentes sur un large éventail de préoccupations, par exemple les calendriers des services de vulgarisation , avertissements de catastrophe et avis publics.
  • Les «influenceurs» de la communauté peuvent également être chargés de rechercher de manière proactive les commentaires de leur communauté (comme sur les problèmes émergents de déchets ou les glissements de terrain dans un village), de solliciter les préoccupations, de les signaler au gouvernement, puis de revenir avec les réponses du gouvernement.
Ministère de l'intérieur et des collectivités locales, «Memorandum Circular No. 2012-14» (ordonnant aux collectivités locales et aux bureaux régionaux de la DILG de rendre compte de leurs finances, soumissions et offres publiques) (9 août 2012), https://www.dilg.gov.ph/PDF_File/issuances/memo_circulars/DILG-Memo_Circular-2012813-e4d43e5c47.pdf.
Romar Olivares (agent d'information provincial), entretien avec un chercheur de l'IRM, 2 avril 2019.
Olivares, interview.
Le profil socio-écologique 2015 de South Cotabato (version papier) ne mentionne que la popularité d'Internet dans la province pour les courriels, les médias sociaux et la recherche. Il ne mentionne pas l'utilisation des paiements numériques sur Internet, le traitement des autorisations gouvernementales, etc. Bien que le rapport fournisse des données sur le nombre de sites cellulaires et de réseaux mobiles, ainsi que sur les fournisseurs de haut débit sans fil et Internet, il ne décrit que les emplacements généraux du service les fournisseurs et la préférence du public pour les services postaux dans les zones mal desservies. Sur la base de la densité des sites cellulaires existants et des données de localisation, on suppose que South Cotabato n'a pas encore rendu l'accès Internet disponible à la majorité de sa population.
Olivares, interview.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!