Ignorer la navigation

OGP publie des lettres aux pays 11

Open Government Partnership|

Un grand groupe de pays participant au PGO entame actuellement son deuxième cycle de plan d'action national. Le mécanisme indépendant de communication de rapports a publié les rapports 43 dans le premier cycle et les pays 27 ont publié leur deuxième plan, et d'autres devraient l'être dans les prochaines semaines.

Les articles de gouvernance de l'OGP stipulent que:

"Si le processus de gestion des risques relatifs constate qu'un gouvernement participant à plusieurs reprises (pendant deux cycles consécutifs du plan d'action) agit en contradiction avec le processus du PGO ou ses engagements au titre du plan d'action (addenda B et C) et ne résout pas de manière adéquate les problèmes soulevés par le mécanisme, le SC peut recommandation du sous-comité Critères et normes (C / S), examen de la participation dudit gouvernement à l'OGP. »

Le sous-comité des critères et des normes a clarifié cette application de la clause en février, 2014. La clarification a été approuvée par l'ensemble du comité directeur du PGO. Cela a permis à l'Unité d'appui de notifier officiellement les pays qui devaient améliorer leur participation au programme du plan d'action national lors du prochain cycle du plan d'action national afin d'éviter une révision future des critères et des normes. Cela visait à mettre fin à la confusion entourant les situations couvertes par cette clause dans les articles de gouvernance.

Plus précisément, le sous-comité a approuvé les définitions et les seuils pour les articles de gouvernance sur:

  • Agir "contrairement au processus OGP"

  • "Agir contrairement aux engagements du plan d'action"

  • Avoir omis de «traiter de manière adéquate les problèmes soulevés par le MII»

Celles-ci sont détaillées dans le compte rendu intégral de la réunion 20-21 de Washington, DC, février sur le site de l'OGP.

En conséquence, l’Unité d’appui a écrit des lettres aux pays participants 11 au mois d’avril 30 2014, qui sont publiées aujourd’hui. Les lettres ont été envoyées en avril afin de donner aux pays le temps nécessaire pour apporter les modifications nécessaires avant de finaliser leurs deuxièmes plans d'action nationaux, qui devaient parvenir en juillet 1st, 2014.

OGP fonctionne sur un présomption d'ouverture dans toutes ses activités, et le sous-comité des critères et des normes a estimé que ces lettres étaient dans l’intérêt public. Toutefois, comme il y avait peu de temps entre la clarification des règles par le sous-comité et la date limite de soumission des nouveaux plans d'action nationaux, le sous-comité a recommandé que les lettres soient publiées après la date limite du plan d'action. Cela visait à éviter toute perturbation des efforts des pays pour résoudre les problèmes soulevés par le MII dans leurs nouveaux plans.

Des lettres ont été envoyées pour les raisons suivantes aux pays suivants (cliquez sur le nom du pays pour afficher la lettre):

Si, dans un deuxième cycle de plan d'action consécutif, l'IRM constate qu'un ou plusieurs de ces pays ne répondaient pas aux attentes fondamentales en matière de participation au PSG, le pays serait soumis à un examen des critères et des normes pour sa participation continue au programme.

Filed Under: OGP News
NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!