Ignorer la navigation

Rapport sur les résultats de la transition des Pays-Bas 2018-2020

Le Open Government Partnership est un partenariat mondial qui rassemble des réformateurs gouvernementaux et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d'action qui rendent les gouvernements plus inclusifs, réactifs et responsables. Plan d'action les engagements peuvent s'appuyer sur les efforts existants, identifier de nouvelles étapes pour mener à bien les réformes en cours ou initier un domaine entièrement nouveau. OGP Mécanisme de rapport indépendant (IRM) surveille tous les plans d'action pour s'assurer que les gouvernements respectent leurs engagements. La société civile et les dirigeants gouvernementaux utilisent les évaluations pour réfléchir à leurs progrès et déterminer si les efforts ont eu un impact sur la vie des gens.

L'IRM s'est associé à Bart Scheffers pour réaliser cette évaluation. L'IRM vise à éclairer le dialogue en cours sur l'élaboration et la mise en œuvre des engagements futurs. Pour une description complète de la méthodologie de l'IRM, veuillez visiter https://www.opengovpartnership.org/about/independent-reporting-mechanism.

Ce rapport couvre la mise en œuvre du troisième plan d'action des Pays-Bas pour 2018-2020. En 2021, l'IRM mettra en œuvre une nouvelle approche de son processus de recherche et du périmètre de son reporting sur les plans d'action, validée par l'IRM Refresh. L'IRM a ajusté ses rapports de mise en œuvre pour les plans d'action 2018-2020 pour s'adapter au processus de transition vers les nouveaux produits IRM et permettre à l'IRM d'ajuster son flux de travail à la lumière des effets de la pandémie de COVID-19 sur les processus des pays OGP.

Mise en œuvre du plan d'action

Le rapport sur les résultats transitoires du MII évalue l'état des engagements du plan d'action et les résultats de leur mise en œuvre à la fin du cycle du plan d'action. Ce rapport ne revient pas sur les évaluations pour «Vérifiabilité», « Pertinence» ou « impact potentiel ». Le MII évalue ces trois indicateurs dans les rapports de conception du MII. Pour plus de détails sur chaque indicateur, veuillez consulter l'annexe I du présent rapport.

Faits saillants généraux et résultats

Le troisième plan d'action des Pays-Bas s'est concentré sur un large éventail de questions de gouvernement ouvert, avec une attention particulière consacrée à l'ouverture dans la gouvernance locale. Le plan d'action comprenait 11 engagements, dont quatre ont été pleinement mis en œuvre, tandis que quatre ont été substantiellement mis en œuvre. Dans l'ensemble, cela était similaire aux résultats du plan d'action précédent (2016-2018), dans lequel deux des neuf engagements ont été pleinement mis en œuvre et cinq ont été substantiellement mis en œuvre. La mise en œuvre limitée de Commitment 3 (création d'un réseau de gouvernement ouvert pour les municipalités) et l'engagement 6 (algorithmes ouverts) étaient principalement dus à des problèmes de ressources humaines, avec des parties prenantes impliquées en congé prolongé ou en rotation dans différentes fonctions sans successeur immédiat en place.

Plusieurs engagements ont conduit à des améliorations notables dans la pratique du gouvernement ouvert en termes d'accès à l'information, et de nombreux engagements réussis ont vu une collaboration étroite avec les parties prenantes de la société civile au cours de leur mise en œuvre. L'engagement 1 a abouti à la création d'une plate-forme facile à utiliser où les municipalités et les provinces peuvent publier tous leurs documents et décisions dans un emplacement central. Jusqu'à présent, 150 municipalités néerlandaises et six provinces ont rejoint la plate-forme. L'engagement 8 a conduit à des projets pilotes réussis concernant la divulgation proactive des informations détenues par le gouvernement, à la suite de discussions fructueuses entre les parties prenantes gouvernementales et non gouvernementales. Les efforts visant à cartographier l'adhésion du gouvernement central à la norme de données ouvertes sur les marchés dans ses pratiques de passation des marchés publics (engagement 10) ont vu une collaboration étroite avec les parties prenantes et ont abouti à une subvention réussie pour établir une plate-forme autour des marchés publics dans le pays. Pour l'Engagement 9, les Pays-Bas ont également officiellement rejoint l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), publié leur premier rapport ITIE et créé un groupe multipartite ITIE. Enfin, dans le cadre de l'Engagement 11, les Pays-Bas ont utilisé de nouveaux outils dans plusieurs municipalités pour faciliter l'interaction avec les résidents et renforcer la participation civique.

Les Pays-Bas ont reporté plusieurs domaines politiques du troisième plan d'action au quatrième plan (2020-2022). L'engagement 4 du quatrième plan d'action vise à augmenter encore le nombre d'institutions publiques publiant des demandes d'accès à l'information (open WoB) en format ouvert (suite de l'engagement 5 du troisième plan d'action). L'engagement 9 vise à établir une plate-forme autour des données sur les marchés publics, qui est le résultat d'une demande de subvention réussie suite à la achèvement de l'engagement 10 du troisième plan d'action. Enfin, le sujet des algorithmes gouvernementaux a été reporté, l'Engagement 12 cherchant à développer droits de l'homme évaluations d'impact pour l'achat d'algorithmes par le gouvernement.

Impact de la pandémie de COVID-19 sur la mise en œuvre

À la suite de la pandémie de COVID-19, les réunions des parties prenantes pour 2020 qui devaient avoir lieu en personne ont été déplacées en ligne. Lors des entretiens, les parties prenantes ont exprimé leur satisfaction générale quant à la manière dont le ministère de l'Intérieur et des Relations du Royaume a géré les nouvelles circonstances et ont mentionné que, dans certains cas, cela a conduit à une efficacité accrue. Dans le même temps, le manque de discussions en face à face et de réseautage informel qui ont souvent eu lieu après les réunions des parties prenantes a été vécu comme une perte. L'engagement 11 sur la démocratie numérique locale a mieux performé pendant la pandémie. L'équipe est allée au-delà des travaux initialement prévus et a été impliquée dans des initiatives de diverses collectivités locales pour mettre en place de nouveaux outils de convocation du conseil local en ligne, guide sur les procédures de vote possibles, etc. D'autres engagements ont utilisé la situation COVID-19 pour piloter les travaux. L'engagement 7 sur la « logique du dilemme », par exemple, a aidé les décideurs à améliorer leurs communications avec le public concernant la gestion des crises. Les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de l'engagement 8 ("ouvert dès la conception") ont ajouté la prise de décision liée au COVID-19 à leur inventaire en 2020 et ont cartographié divers volets d'informations gouvernementales qui pourraient être publiées de manière proactive à l'avenir. Certains travaux pour d'autres engagements ont connu de légers retards en raison de la pandémie, comme l'Engagement 5 (Open Wob) et l'Engagement 10 (contrat ouvert), où des réunions prévues et un séminaire ont dû être reportés.

Pour plus d'informations, voir: https://www.opengovpartnership.org/process/accountability/about-the-irm/irm-refresh/

Open Government Partnership, Plan d'action des Pays-Bas 2018-2020, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2018/11/Netherlands_Action-Plan_2018-2020_EN.pdf

Open Government Partnership, IRM, Pays-Bas Rapport de fin de mandat 2016-2018, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2019/09/Netherlands_End-of-Term_Report_2016-2018_EN.pdf

Voir ITIE, Pays-Bas Rapport ITIE 2017, https://eiti.org/document/netherlands-2017-eiti-report

Open Government Partnership, Plan d'action des Pays-Bas 2020-2022, https://www.opengovpartnership.org/wp-content/uploads/2021/01/Netherlands_Action-Plan_2020-2022.pdf

Télécharger

Pas encore de commentaires

Soyez sympa! Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership