Ignorer la navigation
Lituanie

Base de données des ONG, Fonds des ONG (LT0025)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action pour la Lituanie 2018-2020

Cycle du plan d'action: 2018

Statut: actif

Institutions

Institution chef de file: Ministère de la sécurité sociale et du travail de la République de Lituanie

Institution (s) de soutien: ministère de la Justice et ministère des Finances, centre de registres SE, des consultations sont organisées avec diverses ONG, ainsi qu'avec le conseil des ONG. L'engagement implique des ONG faîtières et nationales et le conseil des ONG; des consultations publiques ont eu lieu sur le projet de loi modifiant la loi sur le développement des ONG. Les plans consistent à partager l'expérience internationale et à élargir la consultation des parties prenantes (Conseil des ONG).

Domaines politiques

Espace civique, E-gouvernement, Liberté d'association, Législation & Régulation, Législatives, Corps législatif

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception en Lituanie 2018-2020

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

2. Renforcer la société civile à travers le développement de la base de données des organisations non gouvernementales («ONG») et du fonds des ONG

31 décembre 2018 - 31 décembre 2019
Agence de mise en œuvre principale Ministère de la sécurité sociale et du travail de la République de Lituanie
Description de l'engagement
Statu quo ou problème traité dans l'engagement Depuis 2004, le Centre des registres de l'entreprise d'État (SE) dispose de données sur les entités juridiques considérées comme des ONG. L'élargissement du champ des données collectées et, par conséquent, leur structuration peuvent aider à créer une base de données fournissant aux autorités publiques et au grand public une forme simple d'informations indiquant si l'entité légale concernée est une ONG.
Le problème à résoudre est qu’une partie des ressources financières allouées par l’État pour renforcer la société civile n’atteint pas le destinataire visé, car les entités juridiques ne sont pas clairement classées (c’est-à-dire qui doivent être considérées comme des ONG et qui ne le sont pas), en partie. des ressources destinées au renforcement de la société civile se retrouvent finalement entre les mains des autorités publiques, des associations professionnelles, etc. Cela pose des défis pour le développement durable du secteur de la société civile.

Pendant de nombreuses années consécutives, les projets des ONG ont été financés par le budget de l’État. Cependant, même si de nombreuses ressources financières ont été investies dans différents projets dans différents domaines, la percée dans le renforcement des ONG et la qualité de leurs projets ne se sont pas concrétisées. Les ONG sont encore peu impliquées dans les processus décisionnels et ne parviennent pas à répondre immédiatement et de manière appropriée aux nouvelles opportunités en matière de prise de décision au niveau régional ou national. Le principal problème à résoudre est la faible capacité des ONG à s’engager et à participer professionnellement au processus de prise de décision.
Résolution du problème / engagement Le problème sera résolu en prévoyant légalement que non seulement les organismes publics, mais également les personnes morales ayant la forme juridique d'organismes de bienfaisance, de fonds de soutien et d'associations doivent fournir des informations sur leurs actionnaires (membres) au système des participants entités juridiques. Une fois ces données correctement traitées, il sera possible de créer un outil facilitant la reconnaissance des ONG.

Le problème sera résolu à l'aide de moyens financiers - par le biais d'un fonds d'ONG fonctionnant comme un programme administré par le ministère de la Sécurité sociale et du Travail, destiné à renforcer la capacité des ONG de participer aux processus de décision et aux politiques publiques.
Objectif principal Création d'une base de données d'ONG et d'un fonds d'ONG
Comment l'engagement contribuera-t-il à résoudre le problème? Une fois la base de données des ONG établie, les autorités publiques et le public seront en mesure de déterminer facilement et clairement si l'entité juridique concernée doit être considérée comme une ONG et d'en tenir compte lors de la prise de décision concernant le financement des activités, projets, etc. d'une telle entité juridique.

Il n'y a actuellement aucun mécanisme durable en place pour aider à renforcer la capacité des ONG de participer aux processus de prise de décision. La création d'un fonds d'ONG fournira un mécanisme permettant de renforcer ces capacités; en tant qu'entité durable, le fonds des ONG effectuera un suivi régulier (quant aux développements concernant la participation du public aux processus de décision et aux politiques publiques) et, à la lumière des résultats, améliorera en conséquence la stratégie et les activités du fonds.
Action et sa description Résultat concret attendu Date de début: Date de fin:
1. Création d'un cadre juridique pour le fonctionnement de la base de données sur les ONG Modifications législatives nécessaires soumises au gouvernement et adoptées par le Seimas 01 / 12 / 2018 31 / 03 / 2019
2. Préparation des actions techniques nécessaires à la mise en place de la base conjointement avec le Centre de registres SE. Achèvement des actions prévues 01 / 02 / 2019 01-06-2019
3. Préparation de la stratégie publicitaire de la base de données des ONG Mise en œuvre de la stratégie 01 / 07 / 2019 31 / 12 / 2019
4. Compilation et analyse d'informations sur l'expérience pratique des fonds d'ONG de contrepartie dans d'autres pays et sur les activités de ces fonds. Expérience et mesures compilées et analysées par d'autres pays. 01 / 12 / 2018 28 / 02 / 2019
5. Préparer et approuver les règlements du fonds des ONG avec les parties intéressées et les soumettre au ministre pour approbation Préparation et approbation du règlement du fonds des ONG 01 / 03 / 2019 01-06-2019
6. Mise en place d’un conseil de fonds d’ONG, qui sera responsable de la stratégie du fonds. Le conseil de fonds d’ONG mis en place 02 / 06 / 2019 31 / 07 / 2019
7. Lancement du fonds des ONG Activités du fonds des ONG identifiées, recrutement du personnel et lancement du fonds du fonds 01 / 08 / 2019 01 / 10 / 2019
En quoi l'engagement est-il pertinent par rapport aux valeurs de transparence, de responsabilité et de participation civique? L'engagement ouvrira des données sur les ONG opérant en Lituanie, améliorera la qualité des données et informations ouvertes et augmentera l'accessibilité des informations sur les ONG au public et aux institutions.

Cet engagement augmentera l'accès de la société civile au financement public.

Cet engagement renforcera la capacité des ONG à participer aux processus de prise de décision (liées à la valeur de l’engagement civique.
Informations complémentaires Les dispositions relatives aux locaux nécessaires à la création de la base de données sur les ONG figurent dans les amendements au projet de loi portant modification de la loi sur le développement des organisations non gouvernementales et autres documents connexes.

Un concept de base de données sur les ONG a également été mis au point. Des discussions sont en cours avec le Centre des registres du Ministère de la justice. Pour la partie de l'engagement liée à la création de la base de données des ONG, le budget estimé est de EUR 3.

Pour la partie de l'engagement lié à la création du fonds des ONG, des négociations sont en cours avec le ministère des Finances en ce qui concerne les sources de financement. Le projet de loi portant modification de la loi sur le développement des ONG contient des dispositions relatives au fonds des ONG.

Cet engagement fait partie du plan de mise en œuvre du programme du gouvernement 17th.
Coordonnées
Agence de mise en œuvre principale Ministère de la sécurité sociale et du travail de la République de Lituanie
Nom, titre, département, adresse électronique et numéro de téléphone de la personne responsable, Aurelija Olendraitė,
Conseiller principal pour les ONG et les communautés,
Courriel : aurelija.olendraite@socmin.lt,
Tél .: 8 70668 248
Autres ministères, départements / agences concernés Ministère de la justice et ministère des finances
Centre SE des registres
Quelles organisations de la société civile, représentants du secteur privé ou autres parties prenantes envisagez-vous d'impliquer dans la mise en œuvre de l'engagement? Avez-vous l'intention de mener une consultation publique pendant la mise en œuvre de l'engagement? Des consultations ont lieu avec diverses ONG et le conseil des ONG.

L'engagement implique des ONG faîtières et nationales et le conseil des ONG; des consultations publiques ont eu lieu sur le projet de loi modifiant la loi sur le développement des ONG. Les plans consistent à partager l'expérience internationale et à élargir la consultation des parties prenantes (Conseil des ONG).

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Renforcer la société civile par le développement de la base de données des organisations non gouvernementales (ONG) et du fonds des ONG

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

Depuis 2004, des données sur les personnes morales considérées comme des ONG sont à la disposition du Centre des registres des entreprises d'État (SE). L'élargissement de la portée des données collectées et, par conséquent, la structuration des données peuvent aider à créer une base de données pour fournir aux autorités publiques et au public en général une forme simple d'information indiquant si l'entité juridique concernée est une ONG. Le problème à résoudre est qu'une partie des ressources financières allouées par l'État pour renforcer la société civile n'atteint pas le destinataire prévu, car les entités juridiques ne sont pas clairement classées (c'est-à-dire qui doivent être considérées comme des ONG et qui ne le sont pas), en partie des ressources destinées au renforcement de la société civile finissent par se retrouver entre les mains des pouvoirs publics, des associations professionnelles, etc. Cela pose des défis pour le développement durable du secteur de la société civile. Pendant de nombreuses années consécutives, les projets des ONG ont été financés par le budget de l'État. Cependant, même si de nombreuses ressources financières ont été investies dans différents projets dans différents domaines, la percée dans le renforcement des ONG et la qualité de leurs projets ne s'est pas concrétisée. Les ONG sont encore faiblement impliquées dans les processus de prise de décision, ne parviennent pas à répondre immédiatement et de manière appropriée aux nouvelles opportunités concernant la prise de décision au niveau régional ou national. Le principal problème à résoudre est la faible capacité des ONG à s'engager et à participer professionnellement au processus décisionnel. Le problème sera résolu en prévoyant légalement que non seulement les organismes publics mais aussi les entités juridiques qui ont la forme juridique d'un organisme de bienfaisance, d'un fonds de soutien et d'une association fourniront des informations sur leurs actionnaires (membres) au système des participants des entités juridiques. Une fois ces données correctement traitées, il sera possible de créer un outil qui facilitera la reconnaissance des ONG. Le problème sera résolu à l'aide de moyens financiers - par le biais d'un fonds d'ONG, qui fonctionnera comme un programme administré par le Ministère de la sécurité sociale et du travail, destiné à renforcer la capacité des ONG à participer aux processus de politique publique et de prise de décision.

Jalons:

2.1. Création d'une base de données du cadre juridique

2.2. Préparation des actions techniques nécessaires à la mise en place de la base en collaboration avec le Centre des registres SE

2.3. Préparation de la stratégie publicitaire de la base de données des ONG

2.4. Compilation et analyse d'informations sur l'expérience pratique des fonds des ONG de contrepartie dans d'autres pays et sur les activités menées par ces fonds

2.5. Préparer et approuver les règlements des fonds des ONG avec les parties intéressées et les soumettre au ministre pour approbation

2.6. Mise en place d'un conseil d'administration du fonds des ONG qui sera responsable de la stratégie du fonds

2.7. Lancement du fonds des ONG

Date de début: 31 Décembre 2018

Date de fin: 31 Décembre 2019

Contexte et objectifs

Il n'y a pas de base de données centrale sur les organisations non gouvernementales (ONG) en Lituanie. Il n'est pas clair quelles organisations sont des ONG et non des entreprises sociales ou des associations axées sur les entreprises. Le State Enterprise Center of Registers stocke des données sur chaque entité opérant dans le pays, mais il n'a pas de filtre pour distinguer les ONG des autres organisations. De plus, ces données ne sont pas accessibles au public, sauf si elles sont achetées.

Le fait de ne pas avoir de liste officielle d'ONG complique le financement des organisations de la société civile (OSC) par le biais de programmes publics. Dans une enquête réalisée en 2015 par Transparency International Lituanie, 34% des ONG lituaniennes ont déclaré que les institutions au niveau national et municipal n'avaient pas de critères clairs pour financer les projets des ONG et ont appliqué des critères différents à la définition d'une ONG. En outre, la plupart des OSC en Lituanie sont petites et disposent d'un budget annuel moyen d'environ 3,000 XNUMX euros. Ils comptent beaucoup sur les bénévoles plutôt que sur les employés à temps plein, et beaucoup n'ont pas leur propre site Web.

Cet engagement vise à établir une base de données d'ONG et à créer un fonds d'ONG. Le fonds financerait de manière centralisée les ONG pour développer leurs compétences de plaidoyer, accroître leur capacité à rédiger des actes juridiques et participer à l'élaboration des politiques. Cet engagement est vérifiable et mesurable, même si certains jalons sont vagues. Comme l'a admis Aurelija Olendraite du ministère de la Sécurité sociale et du Travail, il n'y a actuellement aucun accord sur les données publiques sur les ONG: «[Nous] visons à divulguer autant que possible, cependant, officiellement, il n'y a pas de décision.» En outre, cet engagement a été repris du plan d'action précédent en raison de sa mise en œuvre limitée. Le jalon d'analyse de l'expérience étrangère a été achevé lors du précédent plan d'action.

Cet engagement est important pour renforcer la voix de la société civile et créer de meilleures opportunités pour les impliquer dans les processus de prise de décision. La base de données des ONG serait la première du genre dans le pays. Actuellement, aucun registre officiel n'existe. Bien que les ONG soient particulièrement importantes dans les démocraties durables, beaucoup ne sont pas transparentes. Seulement 7% des ONG déclarent leurs informations financières et divulguent leurs principaux donateurs. S'il est mis en œuvre, cet engagement pourrait donc avoir un impact modéré sur l'accès à l'information et la participation civique. Si les données sur les ONG du State Enterprise Center of Registers étaient librement accessibles au public, cela rendrait les ONG plus transparentes et pourrait donner le ton aux autres secteurs pour divulguer de manière proactive les informations clés aux citoyens. Cet engagement pourrait également apporter plus de transparence aux dépenses publiques et créer des opportunités pour investir durablement dans la capacité des ONG et la participation civique.

Cependant, selon Tomas Kubilius, directeur général de l'Institut de surveillance des droits de l'homme, le fonds est opportun et important, mais son objectif est trop étroit. Il cible spécifiquement les ONG qui participent aux politiques publiques, mais il existe de nombreuses autres ONG qui ont besoin d'aide pour mener à bien leurs activités. La portée limitée de l'engagement et le manque d'informations sur les données sur les ONG qui seraient accessibles au public rendent son impact potentiel modéré plutôt que transformateur.

Prochaines étapes

Le chercheur de l'IRM note que la date limite pour cet engagement est la fin de 2019 - un objectif ambitieux étant donné que les institutions responsables n'ont pas réussi à mettre en œuvre cet engagement dans le cycle OGP précédent. Néanmoins, cet engagement vaut la peine. Le chercheur de l'IRM recommande donc de poursuivre l'initiative jusqu'au prochain plan d'action si le fonds des ONG ou le registre des ONG sont incomplets. Si aucune n'est effectuée, le chercheur IRM recommande également fortement une évaluation interne pour comprendre les raisons de l'échec à atteindre l'objectif dans les délais.

Texte d'engagement complet disponible sur https://bit.ly/2HPWuXo. «Enquête des ONG sur la transparence des ONG», Transparency International Lituanie, 2015, http://www.transparency.lt/nvo-atstovu-apklausa-apie-nvo-skaidruma. Ibid. Ibid. Aurelija Olendraite, Ministère de la sécurité sociale du travail, entretien avec un chercheur de l'IRM, 27 mars 2019. Open Government Partnership, Rapport de fin de mandat IRM Lituanie 2016-2018, https://bit.ly/2FAI0qR. «Données sur les ONG», ONG Atlas, http://www.nvoatlasas.lt. Tomas Kubilius, Human Rights Monitoring Institute, entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 septembre 2017.

Engagements

  1. Open Data

    LT0024, 2018, Accès à l'information

  2. Base de données des ONG, Fonds des ONG

    LT0025, 2018, Espace civique

  3. Publier des informations fiscales

    LT0026, 2018, Gouvernement électronique

  4. Services publics par les ONG

    LT0027, 2018, Renforcement des capacités

  5. Surveillance et diffusion de la participation publique

    LT0028, 2018, Participation publique

  6. Évaluation du processus législatif

    LT0029, 2018, Renforcement des capacités

  7. Construisez un portail de données ouvert et intégrez-vous au marché numérique unique européen.

    LT0015, 2016, Accès à l'information

  8. Publier des informations sur les activités du gouvernement et la participation citoyenne à la gouvernance.

    LT0016, 2016, Renforcement des capacités

  9. Publier des informations en ligne sur les revenus et les dépenses des institutions nationales et municipales

    LT0017, 2016, Gouvernement électronique

  10. Créer et diffuser des publicités sociales ciblant la corruption dans le système de santé

    LT0018, 2016, Anti-Corruption

  11. Créer des outils juridiques, organisationnels et techniques pour accéder facilement à des informations détaillées sur les procédures d'élection et de vote

    LT0019, 2016, Gouvernement électronique

  12. Créer un mécanisme de consultation publique

    LT0020, 2016, Renforcement des capacités

  13. Favoriser une culture de gouvernance publique ouverte dans le secteur public

    LT0021, 2016, Renforcement des capacités

  14. Création de la base de données des ONG.

    LT0022, 2016, Espace civique

  15. Création du fonds des ONG.

    LT0023, 2016, Renforcement des capacités

  16. Amélioration de la qualité de la fonction publique

    LT0007, 2014, Renforcement des capacités

  17. Développer et promouvoir les services électroniques

    LT0008, 2014, Gouvernement électronique

  18. Encourager la participation du public

    LT0009, 2014, Gouvernement électronique

  19. Sensibilisation civique

    LT0010, 2014, Éducation

  20. Développement d'un modèle de fonds de la société civile nationale

    LT0011, 2014, Espace civique

  21. Accessibilité de l'information publique

    LT0012, 2014, Accès à l'information

  22. Transparence de la prise de décision publique

    LT0013, 2014, Anti-Corruption

  23. Promotion de l'éducation anti-corruption

    LT0014, 2014, Anti-Corruption

  24. Augmentation de l'accessibilité des informations détenues par les autorités de l'administration publique.

    LT0001, 2012,

  25. Publication centralisée d'informations sur les activités du gouvernement

    LT0002, 2012,

  26. Consultations publiques plus approfondies

    LT0003, 2012, Participation publique

  27. Promotion de la participation publique aux processus de l'administration publique

    LT0004, 2012, législatif

  28. Augmenter l'accessibilité des services fournis au public.

    LT0005, 2012, Gouvernement électronique

  29. Promotion de la participation du public au processus d'amélioration de la fourniture de services

    LT0006, 2012, Participation publique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!