Ignorer la navigation
Nigeria

Participation des citoyens au cycle budgétaire (NG0001)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action national du Nigeria 2017-2019

Cycle du plan d'action: 2017

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère fédéral du budget et de la planification nationale

Institution (s) de soutien: Bureau du budget de la fédération, ministère fédéral des Finances, bureau du comptable général de la fédération, bureau du vérificateur général de la fédération, commission de la responsabilité financière, Assemblée nationale, Banque centrale du Nigéria, Agence nationale d'orientation, ministère de l'Information. Centre de développement public et privé, BudgIT, Centre pour la justice sociale, Centre de plaidoyer législatif de la société civile, Alliance ouverte, Syndicat des journalistes nigérians, CIRDDOC, Plateforme de gestion de patrimoine, Association des manufacureurs du Nigéria, Christian Aid, Action Aid, Une campagne, WANGONeT, Professionnel Femmes comptables du Nigéria, ANAN, OXFAM, FEDMU, NESG, ICAN, NACIMA

Domaines politiques

Accès à l'information, Anti-Corruption, Audits et Contrôles, E-gouvernement, Ouverture fiscale, Open Data, Surveillance des politiques budgétaires / fiscales, Participation du public, Participation du public au budget / à la politique budgétaire, Publication des informations budgétaires / fiscales, Mesures de responsabilité sociale et boucles de rétroaction

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception du Nigéria 2017-2019

En vedette: en attente de révision IRM

Premiers résultats: examen IRM en attente

Design i

Vérifiable: oui

Pertinent avec les valeurs de l'OGP: accès à l'information, participation civique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement: examen IRM en attente

Description

Cet engagement permettra aux citoyens de participer et d’apporter leur contribution au processus budgétaire en commençant par la déclaration prébudgétaire, la proposition de budget exécutif, le débat budgétaire par le biais d’auditions publiques à la législature, la mise en œuvre, le suivi et la reddition de comptes du budget. Les informations budgétaires devraient également être accessibles à tous.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

1. Assurer une participation plus efficace des citoyens tout au long du cycle budgétaire.

Langue de l'engagement telle qu'elle apparaît dans le plan d'action:

«Cet engagement garantira que les citoyens participent et apportent des contributions au processus budgétaire, à commencer par la déclaration prébudgétaire, la proposition de budget exécutif, le débat budgétaire par le biais d'auditions publiques à l'Assemblée législative, la mise en œuvre, le suivi et la communication du budget. Les informations budgétaires devraient également être accessibles à tous. »

Jalons:

1.1. Le ministère du Budget et de la Planification nationale tiendra deux forums publics pour obtenir la contribution des citoyens aux déclarations prébudgétaires en utilisant les projets de document MTSS et MTEF comme outils / documents de base dans ces forums.

1.2. Publier les budgets MDA et les rapports trimestriels et annuels de mise en œuvre du budget sur leurs sites Web dans des formats lisibles par l'homme et par machine.

1.3. Effectuer une évaluation des besoins avec des rapports accompagnant les budgets dans des secteurs sélectionnés, y compris la santé, l'éducation, etc.

1.4. Publier annuellement un guide du citoyen complet sur le budget.

1.5. Adopter un mécanisme de rétroaction technologique simple pour les projets au niveau communautaire pour le suivi des projets par le gouvernement et les OSC.

1.6. Mener une enquête annuelle de satisfaction des citoyens.

1.7. Publiez en temps opportun tous les documents budgétaires clés pour faciliter la participation des citoyens conformément à la loi sur la responsabilité financière.

1.8. Plaider pour les auditions publiques organisées par l'Assemblée nationale sur le budget.

1.9. Mobiliser les OSC et la participation des citoyens à l'audience budgétaire.

Date d'entrée en vigeur: Janvier 2017 Date de fin:

Le plan d'action est disponible ici:

Contexte et objectifs

L'engagement visait à améliorer la participation du public dans les processus de conception et d'exécution du budget au Nigéria.

Avant l'engagement, le Nigéria ne disposait pas d'un système de budgétisation ouvert permettant la participation du public. Partenariat budgétaire international 2017 Enquête sur le budget ouvert a constaté que le Nigéria offre «peu» d'occasions au public de s'engager dans le processus budgétaire, avec un score de 13 sur 100 points possibles pour la participation du public. Il s'agit d'une baisse par rapport à 2015, lorsque le Nigéria a obtenu 25 points sur 100 et des opportunités «faibles» d'engagement public. Au Nigéria, l'État joue un rôle dominant dans l'économie politique nationale. L'allocation des ressources à travers le budget national est contrôlée par les classes dirigeantes qui sont peu incitées à rendre le processus budgétaire plus ouvert ou participatif.

Le processus budgétaire au Nigeria est divisé entre le législatif et l'exécutif et implique la planification, l'approbation, la mise en œuvre et l'audit. La plupart de ces processus ne sont pas ouverts et la participation active n'est pas encouragée. L'essentiel de l'accès à l'information et à la participation civique se fait au stade de l'approbation lors d'audiences publiques à la Chambre des représentants et au Sénat. Au stade de la planification, les OSC ne sont pas autorisées ou encouragées à communiquer leurs besoins et leurs préoccupations au gouvernement d'une manière qui contribue au cadre de recettes à moyen terme, au cadre de dépenses à moyen terme (CDMT) ou au projet de budget. Cette phase a tendance à être entièrement dominée par l'exécutif. Il n'y a pas de voies formelles pour la participation des citoyens pendant la phase de mise en œuvre, lorsque le ministère des Finances publie des allocations budgétaires aux MDA. Le comptable général, le vérificateur général et l'Assemblée nationale dominent la phase d'audit.

Une participation civique limitée entrave l'accès à l'information. Avant l'engagement, les marchés publics n'étaient pas publiés, et les budgets et les rapports trimestriels et annuels de mise en œuvre des MDA n'étaient généralement disponibles que sur demande présentée en vertu de la législation sur l'accès à l'information. Le Bureau du budget de la Fédération a publié certains documents budgétaires ainsi que annuelle Guides du citoyen sur le budget depuis 1989. Cependant, le site Web du bureau ne publiait pas systématiquement tous les documents budgétaires clés, bien qu'il soit exigé par la Loi de 2007 sur la responsabilité financière; les documents manquants comprenaient souvent le CDMT, le budget annuel et ses pièces justificatives, les estimations des revenus et des dépenses des sociétés et agences publiques et le plan de trésorerie annuel.

L'engagement est pertinent pour la valeur du PGO de la participation civique car il a proposé un certain nombre d'activités pour accroître l'engagement civique dans le processus budgétaire, y compris la tenue de forums publics pour obtenir la participation des citoyens dans les déclarations prébudgétaires, la conduite d'évaluations des besoins dans des secteurs sélectionnés, le développement un mécanisme de rétroaction basé sur la technologie pour les projets au niveau communautaire et plaidoyer pour des auditions publiques organisées par l'Assemblée nationale sur le budget. Selon Abayomi Akinbo (BudGiT), il était nécessaire d'insuffler aux gens tous les aspects du budget, en obtenant leurs commentaires à chaque étape et en incorporant les délibérations dans le processus budgétaire.

L'engagement est également pertinent pour la valeur de l'accès à l'information du PGO, car il demande que des documents budgétaires supplémentaires soient rendus publics, tels que les budgets MDA et les rapports trimestriels et annuels d'exécution du budget, un guide du citoyen pour le budget et «tous les éléments clés». documents budgétaires »pour faciliter la participation du public conformément à la loi sur la responsabilité fiscale. Cet engagement porte sur la valeur OGP de la technologie et de l'innovation pour la transparence et la responsabilité grâce à Milestone 1.5 (mécanisme de rétroaction basé sur la technologie).

Les activités de l'engagement sont pour la plupart vérifiables. Par exemple, les deux forums sur la planification prébudgétaire, la publication en ligne des budgets MDA, le guide du citoyen sur le budget et l'enquête de satisfaction des citoyens ont tous pu être vérifiés indépendamment. Cependant, Milestone 1.9 était moins clair dans son appel à «mobiliser les OSC et la participation des citoyens aux audiences budgétaires». De plus, Milestone 1.7 n'a pas fourni de calendrier pour la publication des documents budgétaires clés.

S'il est mis en œuvre, cet engagement aura un impact modéré sur la budgétisation ouverte au Nigeria en renforçant l'accès à l'information et la participation civique dans les quatre phases du cycle budgétaire. Le soutien du public à la participation des citoyens aux déclarations prébudgétaires et aux évaluations des besoins peut favoriser la participation civique pendant la phase de planification. Mobiliser les OSC et la participation des citoyens aux audiences budgétaires, plaider pour davantage d'audiences publiques sur le budget à l'Assemblée nationale et continuer à publier des guides citoyens annuels sur le budget peut maintenir et améliorer l'accès à l'information et la participation civique pendant la phase d'approbation. La publication en temps opportun de tous les documents budgétaires clés, la publication trimestrielle et annuelle des rapports d'exécution du budget des MDA et un mécanisme de suivi des projets au niveau communautaire pourraient améliorer considérablement les très faibles niveaux d'accès à l'information et de participation civique pendant la phase d'exécution. Une enquête annuelle sur la satisfaction des citoyens compléterait la vérification par le comptable général et les vérificateurs généraux.

Prochaines étapes

Cet engagement peut rendre le processus budgétaire plus accessible et participatif et, par conséquent, transparent et responsable. Sur la base des conclusions de la conception de cet engagement, les engagements futurs dans ce domaine pourraient inclure:

  • Révision de la loi de 2007 sur la responsabilité fiscale pour renforcer les dispositions existantes qui permettent l'accès à l'information et à la consultation publique pendant les quatre phases du cycle budgétaire;
  • Mesurer la participation civique pendant les phases budgétaires et identifier les causes de tout faible taux de participation;
  • Établir des lignes directrices spécifiques sur la participation du public national et des OSC aux audiences budgétaires, en particulier, des lignes directrices spécifiques sur la façon dont les commentaires des citoyens seront incorporés dans le budget;
  • Veiller à ce que les sources d'information soient accessibles par différents canaux de communication (brochures, télévision, radio) pour accueillir les Nigérians qui ne peuvent pas accéder facilement aux sources en ligne;
  • Inclure plus de détails dans certains engagements, par exemple, les délais pour les MDA pour publier leurs rapports trimestriels d'exécution budgétaire et leurs rapports annuels, ou les secteurs spécifiques dans lesquels des évaluations des besoins seront effectuées;
  • Établissement par le gouvernement de lignes directrices spécifiques sur la participation publique nationale, soulignant comment les commentaires des citoyens seront incorporés dans le budget; et
  • Veiller à ce que les espaces de participation civique existent non seulement sur le papier mais fonctionnent dans la pratique, peut-être grâce à une forme d'application de la loi par le gouvernement central.
Emekah C. Iloh et al., «Systèmes budgétaires ouverts et budgétisation participative en Afrique: une analyse comparative du Nigeria et du Ghana 2012, 2015» Journal asiatique des sciences sociales 17 non. 4 (2018): 45.
International Budget Partnership, «Nigeria» (consulté en novembre 2019), https://www.internationalbudget.org/budget-work-by-country/findgroup/group-data/?country=ng.
Iloh et al., 51.
Iloh et al., 53.
CISLAC, Processus législatifs et budgétaires au Nigéria complète au niveau des unités (2007).
Iloh et al., 53.
Iloh et al., 54.
Iloh et al., 55.
Alfred Okoh, (Budget Office), entretien avec un chercheur de l'IRM, 13 novembre 2018.
Office du budget de la Fédération, «Budget Document» (consulté en novembre 2019), https://budgetoffice.gov.ng/index.php/resources/internal-resources/budget-documents.
Office du budget de la Fédération, «Citizens Guide to the Budget» (consulté en novembre 2019), https://budgetoffice.gov.ng/index.php/resources/internal-resources/citizens-guide-to-the-budget.
République fédérale du Nigéria, Loi de 2007 sur la responsabilité financière Acte no. 31 (International Budget Partnership, consulté en novembre 2009) §19.
Yomi Akinbo, (BudgiT / Open Alliance), entretien avec un chercheur de l'IRM, 15 novembre 2018.
République fédérale du Nigéria, Loi de 2007 sur la responsabilité financière.
Dre Anne Nzegwu (directrice adjointe, Bureau national du budget et de la planification), entretien avec un chercheur de l'IRM, 7 mars 2019.
Voir, par exemple, l'article 13, paragraphe 2, de la loi autorisant la consultation publique sur le CDMT.

Engagements

  1. Budgets participatifs

    NG0015, 2019, Anti-Corruption

  2. Mettre en œuvre l'Open Contracting et l'Open Contracting Data Standard

    NG0016, 2019, Accès à l'information

  3. Déclaration transparente des revenus fiscaux

    NG0017, 2019, Législation et réglementation

  4. Contrats ouverts et licences dans les industries extractives

    NG0018, 2019, Accès à l'information

  5. Mettre en œuvre la norme ITIE

    NG0019, 2019, Anti-Corruption

  6. Établir un registre de propriété véritable

    NG0020, 2019, Accès à l'information

  7. Renforcer la législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0021, 2019, Anti-Corruption

  8. Mettre en œuvre une stratégie nationale de lutte contre la corruption

    NG0022, 2019, Anti-Corruption

  9. Améliorez le respect de la loi sur la liberté de l'information en mettant l'accent sur la gestion des documents

    NG0023, 2019, Accès à l'information

  10. Amélioration de la conformité avec l'exigence relative aux dispositions de publication obligatoires (FOIA)

    NG0024, 2019, Accès à l'information

  11. Mettre en œuvre un mécanisme de dialogue permanent

    NG0025, 2019, Règlement des différends et assistance juridique

  12. Rétroaction globale des citoyens sur les programmes

    NG0026, 2019, gouvernement électronique

  13. Liberté d'association, de réunion et d'expression

    NG0027, 2019, Civic Space

  14. Accroître la participation des personnes vulnérables

    NG0028, 2019, Renforcement des capacités

  15. Mettre en œuvre un nouveau programme informatique dans 6 ministères pour améliorer la prestation de services

    NG0029, 2019, Renforcement des capacités

  16. Instrument juridique pour renforcer SERVICOM

    NG0030, 2019, Législation et réglementation

  17. Participation citoyenne au cycle budgétaire

    NG0001, 2017, Accès à l'information

  18. Contrats ouverts

    NG0002, 2017, Accès à l'information

  19. Transparence du secteur extractif

    NG0003, 2017, Accès à l'information

  20. Normes de déclaration fiscale

    NG0004, 2017, Ouverture fiscale

  21. Indice Doing Business de la Banque mondiale

    NG0005, 2017, Infrastructure et transport

  22. Registre de la propriété bénéficiaire

    NG0006, 2017, Anti-Corruption

  23. Partage d'informations anti-corruption

    NG0007, 2017, Anti-Corruption

  24. Législation sur le recouvrement d'avoirs

    NG0008, 2017, Renforcement des capacités

  25. Coordination des activités anti-corruption

    NG0009, 2017, Anti-Corruption

  26. Conformité FOIA pour les rapports annuels

    NG0010, 2017, Accès à l'information

  27. Conformité FOIA pour la divulgation

    NG0011, 2017, Accès à l'information

  28. Mécanisme de dialogue permanent

    NG0012, 2017, Ouverture fiscale

  29. Examen conjoint de la législation entre la société civile et la société civile

    NG0013, 2017, Ouverture fiscale

  30. Commentaires des citoyens basés sur la technologie

    NG0014, 2017, gouvernement électronique

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!