Ignorer la navigation
Philippines

Programme d'intrants pour l'éducation de base (PH0058)

Aperçu

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action des Philippines 2019-2022

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution principale : ministère de l'Éducation

Institution(s) de soutien : ● Unités du bureau central de DepE et bureaux régionaux, de division, de district et écoles ● Département du budget et de la gestion ● Département des travaux publics et des routes (pour le programme de construction d'écoles) ● Département de la santé ● Département de la protection sociale et du développement ● Unités gouvernementales locales ● Commission de la fonction publique ● Commission d'audit ● Le Bureau du Trésor ● DICT ● PH-OGP ● Réseau de la société civile pour les réformes de l'éducation (E-NET Philippines) ● Réseau affilié pour la responsabilité sociale en Asie de l'Est et dans le Pacifique ● Social Regarder ● Association des communautés tribales des Philippines (TRICAP) ● Association nationale des parents et enseignants des Philippines (NPTA)

Domaines politiques

Capacité? bâtiment, E-gouvernement, Éducation, Genre, Communautés marginalisées, Participation du public, Prestation de services publics, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport de conception des Philippines 2019-2021

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : en attente de l'examen du MII

Design i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique, responsabilité publique

Impact potentiel:

Mise en œuvre i

Achèvement : en attente de l'examen IRM

Détails

Quel est le problème que l'engagement va résoudre?

À ce jour, il existe environ 9,225 LMS (inventaire au 1er septembre 2019) à l'échelle nationale avec les caractéristiques suivantes: (Source: DepEd Memorandum No.059, art.2019).
une. Avoir moins de quatre (4) salles de classe;
b. Avec des chambres de fortune ou non standard;
c. Absence d'électricité;
ré. N'ont pas reçu de fonds pour des réparations ou de nouveaux projets de construction au cours des quatre (4) dernières années;
e. Avec une distance de voyage de plus d'une (1) heure du centre-ville, ou avec difficulté de terrain;
F. Avoir des classes / salles multigrades;
g. Avec moins de cinq (5) enseignants;
h. Avoir une population étudiante de moins de cent (100) apprenants; et
je. Avec plus de 75% d'apprenants autochtones (IP).
Le faible suivi des investissements et le manque de données opportunes et précises sont quelques-uns des défis rencontrés dans les écoles Last Mile. Il est difficile d'atteindre les LMS pour obtenir les informations et les données nécessaires à la prestation des services d'éducation de base ciblés étant donné que ces LMS se trouvent souvent dans des zones ou des communautés géographiquement isolées et défavorisées (GIDA), avec peu d'accès à la communication et des infrastructures médiocres. Les intrants de l'éducation de base et la prestation de services entrant et sortant de ces domaines, principalement pour les apprenants, sont déconnectés.

Quel est l'engagement?

Le ministère de l'Éducation (DepEd) s'engage à adopter une plate-forme participative de suivi et d'évaluation, grâce à la participation des parties prenantes communautaires et des organisations de la société civile (OSC) pour compléter le travail du DepEd en veillant à ce que les besoins et les lacunes dans la prestation des intrants de l'éducation de base soient mieux pris en compte .

Cela impliquera:
1. Fournir un système adaptable de suivi et d'évaluation pour obtenir les commentaires des parties prenantes sur les conditions des écoles et des apprenants en termes d'adéquation pour les intrants de l'éducation de base tels que, mais sans s'y limiter, les salles de classe, le mobilier scolaire standard, le matériel d'enseignement et d'apprentissage, et les enseignants et la formation supplémentaires des enseignants existants. Mémoire déposé n ° 059, art. 2019 définit la liste initiale des interventions pour répondre aux besoins des LMS.
2. Introduire une politique claire pour une réponse proactive aux besoins identifiés afin de permettre aux informations vérifiées publiquement de passer outre les procédures bureaucratiques dans l'allocation et le financement des intrants ou besoins d'éducation de base identifiés.
3. Permettre aux exécutants de programme, aux décideurs, aux responsables du budget et aux planificateurs à différents niveaux de la gouvernance du DepEd (bureau central, bureaux régionaux, bureaux de division et écoles), d'apprendre quelles stratégies fonctionnent et ce qui doit être amélioré sur la base de données vérifiées publiquement, en la collaboration avec les organisations de la société civile et les parties prenantes de la communauté, afin que les ressources puissent être mieux ciblées vers les bénéficiaires des LMS qui ont le plus besoin des ressources et qui se traduisent finalement par une éducation de qualité.

L'adoption d'une plateforme participative de suivi et d'évaluation sera pilotée, au plus 50% de l'objectif physique basé sur le budget approuvé pour l'année pour le programme Last Mile School (LMSP). Le DepEd identifiera lesdits LMS pour une mise en œuvre pilote sur la base de critères définis de priorisation tandis que les OSC se concentreront sur le suivi et l'évaluation du programme LMS. (Source: Division des établissements d'enseignement au 1er août 2019).

Les bureaux régionaux, les bureaux de division et les écoles concernés seront associés avec les bureaux du DepEd suivants au niveau central: Division des établissements d'enseignement - Service administratif (AS-EFD), Service de planification, Division du budget - Finances et Service d'information, de communication et de technologie ( ICTS).

D'autres bureaux et services du ministère de l'Éducation seront appelés à fournir les interventions et le soutien nécessaires pour réaliser la prestation des intrants et des services d'éducation de base.

L'engagement répond aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en particulier à «l'ODD 4.a sur l'environnement scolaire: construire et moderniser des établissements d'enseignement qui tiennent compte des enfants, des handicaps et des différences entre les sexes et fournissent des environnements d'apprentissage sûrs, non violents, inclusifs et efficaces pour tous. »Plus précisément, il remplit« l'indicateur 4.a.1, [qui] examine la proportion d'écoles ayant accès: a) à l'électricité; (b) Internet à des fins pédagogiques; c) des ordinateurs à des fins pédagogiques; d) des infrastructures et des matériels adaptés aux étudiants handicapés; e) eau potable de base; f) installations sanitaires de base non mixtes; et g) des installations de base pour le lavage des mains (conformément à l'ODD 6 sur l'eau, l'assainissement et l'hygiène). »

L'engagement de DepEd est directement aligné sur le système de gestion en milieu scolaire, en particulier sur deux de ses quatre principes piliers. Un principe de responsabilité pour la performance et les résultats est directement actualisé par le mécanisme de suivi qui sera une caractéristique inhérente à la mise en œuvre du LMS. Ce mécanisme de suivi renforcera les mécanismes existants de gestion des écoles qui favorisent la transparence et la responsabilité.

Le processus de mise en œuvre du LMS impliquera également la mobilisation des acteurs et de leurs ressources qui est une application directe du 2ème principe de convergence pour mobiliser les ressources pour l'éducation. Étant donné l'emplacement des communautés auxquelles répondre, la convergence des ressources sera également une caractéristique inhérente à la mise en œuvre du LMSP.

La commission scolaire locale (LSB) peut être invitée à apporter son soutien à la mobilisation d'organisations locales (par exemple, le Sangguniang Kabataan, les organisations communautaires) en tant que bénévoles dans la mise en œuvre du programme des écoles Last Mile.

En outre, le DepEd s'engage à «poursuivre la coopération avec le secteur privé et les communautés, ainsi qu'avec les institutions bilatérales et multilatérales en vue de la réalisation de notre vision et de notre programme». (Sec. Leonor Magtolis Briones Ten Point Agenda 2016-2022)

Voir le plan d'action pour les activités marquantes

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

2. Suivi participatif des écoles du dernier kilomètre

« Le ministère de l'Éducation (DepEd) s'engage à adopter une plate-forme de suivi et d'évaluation participative, grâce à la participation des parties prenantes de la communauté et des organisations de la société civile (OSC) pour compléter le travail de DepEd en veillant à ce que les besoins et les lacunes dans la fourniture des intrants de l'éducation de base soient mieux adressé."

Objectif principal

« L'engagement contribue à résoudre le problème en fournissant une plate-forme participative ouverte pour le partage public d'informations sur les intrants éducatifs et la mobilisation de la société civile ou des volontaires communautaires dans le processus de suivi, qui servira de base pour identifier les lacunes dans les ressources et les intrants éducatifs dans les écoles Il facilite l'action collaborative pour résoudre les lacunes et les besoins non satisfaits.

Plus important encore, cet engagement envers un mécanisme participatif renforce le travail du service de planification de DepEd, de la division du budget, de l'ICTS, de l'AS-EFD, des bureaux régionaux, des bureaux de division et des écoles, entre autres en renforçant la capacité de surveiller et de comptabiliser les investissements réalisés en termes de ils ont atteint les écoles publiques bénéficiaires légitimes, correspondaient aux besoins réels sur le terrain et ont servi les résultats d'apprentissage escomptés.

Le cas échéant, DepEd peut conclure un protocole d'accord avec l'agence gouvernementale appropriée dans la mise en œuvre du LMSP. De même, les unités de gouvernement local (UGL) concernées seront également engagées si nécessaire.

L'utilisation de plateformes participatives démocratise l'accès à l'information sur les besoins des écoles et les programmes départementaux, ce qui supprime toute impression d'abus de pouvoir discrétionnaire dans la prise de décision en faveur des écoles nécessiteuses. Si les appels publics à l'aide sont étayés par des informations claires et vérifiées, les courageux responsables de la mise en œuvre peuvent répondre de manière proactive aux besoins des écoles malgré une éventuelle non-inclusion dans les programmes actuels. »

Milestones

  1. Émission d'un arrêté DepEd sur l'adoption d'une plate-forme participative de suivi et d'évaluation sur les apports adéquats en matière d'éducation de base pour identifier les « écoles du dernier kilomètre » pour DepEd en tant qu'engagement de l'OGP.
  2. Préparation sociale, mobilisation et renforcement des capacités/formation pour le déploiement de la Plateforme de suivi participatif.
  3. Publication en ligne des données sur les intrants de l'éducation de base : SY 2019-2020 ; SY 2020-202.
  4. Répondre aux lacunes de service identifiées dans 50 % de la cible physique sur la base du budget approuvé.
  5. Conduite du Forum des partenaires LMS.
  6. Assurer la représentation des secteurs concernés dans les activités d'engagement de l'OGP.

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, ainsi que la version mise à jour soumise dans le plan d'action révisé, veuillez consulter le plan d'action des Philippines à l'adresse https://www.opengovpartnership.org/documents/philippines-action-plan-2019-2022/.

Analyse des engagements

Cet engagement adopte un suivi et une évaluation participatifs (S&E) dans la fourniture de ressources d'éducation de base aux écoles du dernier kilomètre (LMS) identifiées par le ministère de l'Éducation (DepEd). Grâce à une plate-forme technologique, les parties prenantes de la communauté et les OSC seront en mesure d'obtenir des commentaires sur la prestation de services et le programme LMS. Les fournisseurs de services d'éducation utiliseront les informations provenant des commentaires et des commentaires des parties prenantes pour répondre de manière proactive aux demandes et aux besoins des bénéficiaires de services.

Le LMS est un nouveau programme sous l'administration du président Duterte qui cherche à répondre aux besoins des apprenants, des enseignants et des écoles dans les zones géographiquement isolées et défavorisées (GIDA). La budgétisation et la programmation régulières de DepEd ne tiennent pas compte de la situation des écoles GIDA et les désavantagent davantage car les ressources sont allouées principalement par élève par habitant au lieu de répondre aux besoins spécifiques des résultats d'apprentissage souhaités. (20) Alors que LMS est un nouveau titre de programme, l'intervention ciblée pour les écoles sous-financées n'est pas nouvelle aux Philippines. De même, le DepEd utilise le S&E participatif dans des programmes comme Check-My-School. (21) Par conséquent, cet engagement offre une nouvelle combinaison de S&E participatif en mettant l'accent sur les écoles du dernier kilomètre afin de promouvoir une meilleure prestation de services éducatifs.

Les écoles LMS ont moins de cinq enseignants, moins de quatre salles de classe et environ 100 apprenants. (22) Ils n'ont généralement pas d'électricité, n'ont pas reçu de fonds pour des réparations ou des projets de construction au cours des quatre dernières années, nécessitent de longues distances sur des terrains difficiles, ont des classes multigrades et comptent souvent des autochtones comme plus de 75 % des apprenants. La secrétaire à l'Éducation, Leonor Briones, a cherché à concentrer l'allocation budgétaire et les partenariats non gouvernementaux sur ces écoles en fournissant une ligne spécifique pour les LMS par le biais du mémorandum DepEd n° 59 (« Prioriser le développement des écoles du dernier kilomètre en 2020-2021 : tendre la main et fermer the Gap ») en mai 2019. Le mémorandum indique que le DepEd i) fournira des panneaux solaires aux écoles sans électricité ; ii) fournir des packages d'informatisation DepEd ; et iii) connecter les écoles au réseau DepEd et à Internet. (23)

Dans le cadre de cet engagement, le S&E participatif du programme LMS viendra compléter l'Unité d'exécution des programmes d'éducation (EPDU). Le suivi utilisera une approche mixte de collecte de données participative et de soumissions en ligne et hors ligne. DepEd et les partenaires des OSC travailleront ensemble pour développer ce suivi, que DepEd vise ensuite à institutionnaliser dans le cadre des procédures standard de l'agence. (24) Grâce à une application mobile développée spécifiquement pour le suivi LMS, les OSC et les communautés locales seront en mesure de surveiller et de rendre compte des ressources éducatives et de savoir si elles ont été mises en œuvre comme prévu et allouées dans les écoles et les communautés les plus défavorisées. (25)

Ce S&E garantira que les postes budgétaires spécifiques de DepEd sont exécutés et décaissés conformément aux objectifs physiques et financiers pour l'année. Ayant marqué des écoles spécifiques dans le cadre du programme LMS, le DepEd peut exiger la responsabilité des unités ou des agences responsables des ressources éducatives (par exemple, les bâtiments scolaires, le mobilier et les installations sanitaires), qui ont été absentes de la programmation régulière et de la prestation de services pour écoles. Le marquage et la concentration sur les LMS permettent également au DepEd de mobiliser le soutien des OSC pour combler les besoins non satisfaits et les lacunes qui affectent l'apprentissage. (26) La planification des ressources est souvent basée sur des données vieilles de deux ans. Par conséquent, les OSC peuvent fournir plus d'informations en temps réel. (27)

Cet engagement est pertinent pour les valeurs de l'OGP en termes d'augmentation de l'accès à l'information grâce à la publication de données sur l'éducation de base, de mobilisation de la participation civique grâce à la plate-forme de suivi participatif et d'amélioration de la responsabilité publique dans le but de répondre aux lacunes dans la prestation de services éducatifs identifiées grâce aux commentaires des citoyens. .

Cet engagement a un impact potentiel modéré pour le suivi participatif des services éducatifs. Les jalons décrivent une approche hautement participative qui inclut les OSC à la fois dans la conception et la mise en œuvre des processus de suivi. Il est important de noter que DepEd a signalé que cet engagement vise à institutionnaliser le suivi participatif plutôt que d'impliquer les OSC dans un projet ponctuel. De plus, l'accent mis par l'engagement sur le LMS a entraîné une allocation budgétaire plus importante pour combler les lacunes identifiées grâce à la surveillance publique. (28) Cependant, un manque de connectivité Internet et téléphonique dans les communautés rurales et marginalisées présente un défi pour la mise en œuvre. (29) En 2019, seulement 43% de la population philippine avait accès à Internet. (30) Un rapport de 2019 a révélé que 70% des barangays n'ont pas accès aux câbles à fibre optique et 64% n'ont pas de tours de téléphonie cellulaire. Par conséquent, l'application par DepEd d'une approche de surveillance mixte qui permet à la fois la soumission de données en ligne et hors ligne sera au cœur de l'impact potentiel de cet engagement.

Malgré ce défi, l'engagement prend des mesures incrémentielles importantes vers l'amélioration de la prestation de services pour les écoles du dernier kilomètre. L'engagement comblera une lacune politique et identifiera clairement un mécanisme de suivi de la prestation de services. Le sponsor de l'agence, la sous-secrétaire Annalyn Sevilla, reconnaît également que l'institutionnalisation peut être un défi à réaliser, mais espère qu'une approche ascendante, à partir de l'expérience au niveau de l'école, aidera à faciliter l'élaboration et la publication de politiques pertinentes pour le S&E participatif. (31) Le représentant des OSC Redempto Parafina note que le DepEd a une riche histoire de travail avec les OSC. Cependant, la collaboration est généralement confinée à un projet spécifique plutôt qu'institutionnalisée. (32)

Prochaines étapes

Les relations positives du DepEd et des OSC et leur expérience de collaboration antérieure sont prometteuses pour cet engagement. (33) La conception de la plate-forme de surveillance pour tenir compte de la faible connectivité Internet et mobile dans les zones rurales renforcerait considérablement cet engagement.

Outre la connectivité, les deux principaux défis pour une mise en œuvre réussie sont des ressources financières suffisantes et l'institutionnalisation de l'engagement au-delà d'un programme ponctuel. La formalisation de cet engagement par voie d'arrêté contribuera à pérenniser le programme. Pour faire avancer l'institutionnalisation, les responsables de la mise en œuvre doivent donner la priorité à l'orientation des processus et des employés de DepEd pour normaliser l'engagement continu avec les partenaires des OSC. Positivement, dans cette veine, cet engagement appelle à cartographier les besoins de la communauté par rapport à la présence de partenaires d'OSC. (34) Les responsables de la mise en œuvre doivent également rechercher l'adhésion de toutes les unités DepEd pertinentes. Le financement peut également présenter un obstacle à la mise en œuvre. La société civile a signalé que le gouvernement a réduit le budget de l'éducation pour le suivi à la suite de la pandémie de COVID-19. (35) De plus, aucun financement n'a été fourni pour la formation des moniteurs des OSC. (36) Une aide financière pour les efforts de suivi des OSC augmenterait les chances de réussite de la mise en œuvre. DepEd déclare qu'il a jugé plus approprié de ne pas fournir de financement direct aux OSC partenaires afin de maintenir leur objectivité et leur indépendance pendant le processus de suivi. (37)

(20) Annalyn Sevilla (Département de l'éducation, Philippines), entretien par un chercheur de l'IRM, 17 juin 2020.
(21) Voir Vérifier mon école : https://www.checkmyschool.org/.
(22) Séville, entretien.
(23) Ministère de l'Éducation, Philippines, « Prioriser le développement des écoles du dernier kilomètre en 2020-2021 : tendre la main et combler l'écart » Mémorandum d'ordonnance n° 59, art. 2019, (mai 2019), https://www.deped.gov.ph/2019/05/22/may-22-2019-dm-059-s-2019-prioritizing-the-development-of-the-last-mile-schools-in-2020-2021-reaching-out-and-closing-the-gap/.
(24) Gouvernement des Philippines, entretien par un chercheur de l'IRM, 3 mai 2021.
(25) Redempto Parafina (Réseau affilié pour la responsabilité sociale en Asie de l'Est et dans le Pacifique), entretien par un chercheur de l'IRM, 27 mai 2020.
(26) Séville, entretien.
(27) Parafina, entretien.
(28) Gouvernement des Philippines, entretien.
(29) David Nedescu, « Aux Philippines, le fossé entre la disponibilité urbaine et rurale de la 4G varie selon les régions » (OpenSignal, 29 oct. 2019), https://www.opensignal.com/2019/10/29/in-the-philippines-the-urban-rural-4g-availability-divide-varies-by-region; Lorenz Marasigan, « L'UIT signale les lacunes en matière de connectivité, l'accès à Internet aux Philippines et dans d'autres pays » (Business Mirror, décembre 2020), https://businessmirror.com.ph/2020/12/01/itu-flags-connectivity-gaps-internet-access-in-philippines-other-nations/.
(30) Banque mondiale, « Individus utilisant Internet (% de la population) - Philippines » (2019), https://data.worldbank.org/indicator/IT.NET.USER.ZS?locations=PH.
(31) Id.
(32) Parafina, entretien.
(33) Voir Vérifier mon école (https://www.checkmyschool.org/) et Ateno School of Government, Bayanihang Eskwela Manual: A Guide to Citizen Monitoring of School Building Construction Projects (PNUD et CSC, 2010), https://www.ombudsman.gov.ph/UNDP4/bayanihang-eskwela-manual-a-guide-to-citizen-monitoring-of-school-building-construction-projects/index.html.
(34) Entretien de Flora Arellano (Civil Society Network for Education Reforms (E-Net) Philippines) par un chercheur de l'IRM (10 juin 2020).
(35) Id.
(36) Parafina, entretien.
(37) Gouvernement des Philippines, entretien.

Engagements

Open Government Partnership