Ignorer la navigation
République slovaque

Portail de ressources pédagogiques (SK0130)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Plan d'action de la République slovaque 2019-2021

Cycle du plan d'action : 2019

Statut : Actif

Institutions

Institution principale : Ministre de l'éducation, de la science, de la recherche et des sports de la République slovaque

Institution(s) de soutien : NA

Domaines politiques

Renforcement des capacités, E-gouvernement, Éducation, Législation, Participation du public, Prestation de services publics, Objectifs de développement durable

Revue IRM

Rapport IRM: Rapport sur les résultats transitoires de la République slovaque 2019-2021, Rapport de conception de la Slovaquie 2019-2021

En vedette : en attente d'examen IRM

Premiers résultats : aucune donnée IRM

Site Web i

Vérifiable : Oui

En rapport avec les valeurs de l'OGP : accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Implémentation i

Achèvement:

Description

L'engagement s'appuie sur les plans d'action antérieurs pour cartographier la situation de l'éducation ouverte en Slovaquie et prendre des mesures pour préparer les conditions législatives, la construction des infrastructures techniques et la préparation des conditions de création et l'utilisation des ressources éducatives ouvertes. Des étapes importantes vers cet objectif sont les engagements définis dans le plan d'action OGP 2015 et le plan d'action OGP 2017-2019 concernant l'introduction de l'utilisation de licences ouvertes 21 pour les ressources éducatives disponibles achetées à partir de ressources publiques qui devraient ensuite être accessibles au public sans restrictions. À la suite de ces étapes, le ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Recherche et du SportSR (ci-après dénommé «MŠVVaŠ SR») a créé en 2018 un portail en ligne de dépôt central de contenu numérique (CÚDEO), qui vise à rassembler du contenu éducatif numérique. Son lancement est prévu dans un avenir proche. Développer le thème des ressources éducatives ouvertes et l'utilisation efficace du portail CUDO est important pour relever les principaux défis de la suppression des barrières afin d'empêcher la propagation des ressources éducatives traditionnelles nouvellement créées, en particulier les manuels, de soutenir la création de nouvelles ressources éducatives ouvertes dans des formats principalement numériques et des éducateurs. utiliser et créer de nouvelles ressources éducatives ouvertes.

L'objectif de l'engagement est d'utiliser efficacement le nouveau portail des ressources pédagogiques en préparant des conditions législatives qui garantiraient que les ressources pédagogiques nouvellement créées provenant de sources publiques, par exemple les manuels, seront créées avec une licence ouverte, de sorte qu'il sera possible de partager les sur le portail CÚDEO. 23CUDEO ne doit pas se limiter au matériel éducatif formel. Le portail est également destiné à des matériels d'apprentissage non formels qui peuvent être utilisés non seulement en dehors de la formation formelle dans le travail de jeunesse, mais certains de ses éléments peuvent être efficacement utilisés dans l'environnement préprimaire, primaire et secondaire. Un tel contenu ciblé pourrait en plus de déjà être utilisé et partagé par les personnes susmentionnées avec des animateurs de jeunesse, des bénévoles, des conférenciers travaillant avec des jeunes et d'autres professionnels travaillant avec ce groupe cible. Un autre objectif de l'engagement est de préparer des conditions adéquates pour financer la création de nouvelles ressources pédagogiques avec une licence ouverte, qui, une fois approuvée, sera intégrée dans le portail des ressources d'apprentissage. Il existe plusieurs ouvertures dans ce sujet: diverses possibilités, notamment des appels de fonds de l'UE, un programme de subventions du ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports de la République slovaque; des incubateurs et des laboratoires, des hackathons ... USS ROS organisé à cet égard en 2018 Rencontre avec les acteurs concernés du ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports, géré directement par le ministère de l'Éducation, des éditeurs et des représentants de la société civile. Un élément essentiel de l'engagement consistant à former les enseignants à utiliser le portail et à créer des ressources pédagogiques.

Un portail éducatif fonctionnel adéquatement rempli de matériels éducatifs approuvés, pertinents et innovants a le potentiel de contribuer à la diversification des ressources éducatives disponibles pour les élèves, les élèves, les parents, mais aussi le public dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie. La disponibilité de diverses ressources pédagogiques sur le portail améliorera la qualité du processus éducatif et favorisera une éducation inclusive dans les écoles. La formation pédagogique contribuera à un apprentissage efficace de l'utilisation du portail CÚDEO et favorisera l'émergence de nouvelles ressources pédagogiques. La suppression des obstacles actuels par la législation permettra de remplir davantage le portail avec des ressources pédagogiques nouvellement créées, en particulier des versions numériques de manuels ou des résultats de ressources de projets financés par des fonds publics. aux ressources éducatives financées par des fonds publics, contribuant à accroître la transparence dans la gestion des ressources publiques. La création de conditions adéquates pour la création de nouvelles ressources éducatives ouvertes ouvrira également de nouvelles possibilités à la société civile, aux éducateurs ou aux universitaires de s'engager dans la création de ressources éducatives, renforçant ainsi la participation civique à la création de ressources éducatives.

Cet engagement est étroitement lié à la volonté de la Slovaquie d'améliorer la qualité de l'éducation en utilisant des approches et des instruments innovants, qui se reflètent dans plusieurs documents stratégiques:
• Concept d'informatisation et de numérisation du secteur de l'éducation en vue de 2020 25 sais consacrés au thème des ressources éducatives numériques, avec des recommandations étroitement liées au soutien à la création, au processus d'approbation, à la formation des enseignants à l'utilisation des ressources éducatives numériques et à la mise à disposition de ces ressources à l'extérieur l'environnement scolaire,
• Le programme national pour le développement de l'éducation, basé sur le document LearningSlovakia 27, prévoit le développement d'une école centrale pour améliorer la qualité de l'éducation Stockage de contenu numérique avec des licences de distribution gratuites
• Les priorités nationales proposées pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030, qui poursuit les objectifs de manière permanente UN Développement durable, dans l'éducation pour une vie décente, est l'un des défis qui renforcent le principe de l'inclusion dans le processus éducatif et garantissent l'égalité des chances pour tous les enfants, élèves et les étudiants, quelle que soit leur origine sociale, leur handicap pour la santé, leur talent, leur nationalité ou leur appartenance ethnique, conformément aux principes de l'égalité des sexes.
• Vision et stratégie de développement de la Slovaquie à venir jusqu'en 2030 dans le chapitre Programme de développement intégré I. - Ressources naturelles, ressources humaines et potentiel culturel, partie Augmenter la qualité de l'éducation, y compris l'apprentissage tout au long de la vie et le développement des capacités humaines et matérielles Le système éducatif envisage d'améliorer le la qualité de l'éducation, y compris l'apprentissage tout au long de la vie et le développement des capacités humaines et matérielles du système éducatif, notamment par l'approfondissement de l'approche individuelle de l'individu en termes d'éducation inclusive; les ressources éducatives ouvertes disponibles peuvent apporter une contribution significative.

Jalons spécifiques vers l'objectif:
9. Ajuster légalement les conditions d'introduction de licences ouvertes pour certains matériels éducatifs émergents qui sont financés et financés par le gouvernement central ou cofinancés par des sources publiques du Ministère de l'éducation de la République slovaque et de ses organisations directement gérées.
Date limite: jusqu'au 31 décembre 2021
Responsable: Ministre de l'éducation, des sciences, de la recherche et des sports de la République slovaque

10. Déterminer l'autorité au sein du ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports responsable de la création systématique et coordonnée de contenu éducatif numérique, y compris des ressources éducatives ouvertes, à tous les niveaux de l'enseignement préprimaire, primaire et secondaire
Date limite: 30 June 2020
Responsable: Ministre de l'éducation, des sciences, de la recherche et des sports de la République slovaque

11. Encourager la création de ressources éducatives ouvertes et rendre compte des résultats chaque année
Date limite: jusqu'au 31 janvier de chaque année Responsable: Ministre de l'éducation, des sciences, de la recherche et des sports de la République slovaque

12. Sensibiliser les éducateurs à l'utilisation du portail CÚDEO et à la création de nouvelles ressources pédagogiques ouvertes
Date limite: jusqu'au 31 décembre 2021
Responsable: Ministre de l'éducation, des sciences, de la recherche et des sports de la République slovaque

13. Participer au suivi, à la publication et à la mise à jour continue des ressources pédagogiques ouvertes de la base de données, d'autres ressources adaptées à l'éducation et à la sensibilisation à l'éducation ouverte créée dans la société civile slovaque.
Date limite: en continu
Responsable: Plénipotentiaire du gouvernement pour le développement de la société civile

Tâches en cours dans le domaine de l'éducation ouverte, toujours en cours de la résolution du gouvernement no. 104/2017 sont énumérés à l'annexe no. Article 1, point 2.1.

Résumé du statut à mi-parcours de l'IRM

5. Soutenir la création et la maintenance de ressources pédagogiques en ligne

Objectif principal

«Utiliser efficacement le référentiel des ressources pédagogiques.» [74]

Milestones

  1. Adopter des modifications législatives concernant l'utilisation de licences ouvertes pour des ressources éducatives sélectionnées et nouvellement créées, fournies et financées ou cofinancées par des ressources publiques du ministère de l'Éducation ou des établissements sous l'autorité du ministère.
  2. Créer une autorité au sein du ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Recherche et des Sports de la République slovaque chargée de la création systématique et coordonnée de contenu éducatif numérique, y compris des ressources éducatives libres à tous les niveaux de l'enseignement préscolaire, primaire et secondaire.
  3. Promouvoir la création de ressources éducatives ouvertes et rendre compte régulièrement des mesures prises.
  4. Éduquer les enseignants à l'utilisation du référentiel de ressources pédagogiques et à la création de nouvelles ressources pédagogiques ouvertes.
  5. De manière participative, surveiller, divulguer et mettre à jour en permanence la base de données des ressources éducatives ouvertes et d'autres ressources adaptées à l'éducation et accroître la sensibilisation à l'éducation ouverte qui ont été créées par la société civile en République slovaque.

Note éditoriale: Pour le texte complet de cet engagement, veuillez consulter le plan d'action de la Slovaquie à l'adresse https://www.opengovpartnership.org/documents/slovakia-action-plan-2019-2021/.

Évaluation du rapport de conception de l'IRM

Vérifiable:

Oui

Pertinent:

Oui

Accès à l'information, participation civique

Impact potentiel:

Moderate

Analyse des engagements

S'appuyant sur les efforts des plans d'action précédents, [75] cet engagement vise à développer d'autres activités autour du référentiel de ressources pédagogiques numériques (en mettant l'accent sur ouvert ressources), comme la suppression des obstacles législatifs ouvert éducation, établissement d'un ouvert agence dédiée à l'éducation au sein du ministère, aidant les enseignants à s'engager avec lui et à créer leurs propres ressources, et à ouvert ressources pédagogiques disponibles. Ces mesures s'attaquent à certaines des critiques soulevées dans les rapports précédents de l'IRM, telles que le manque de leadership ministériel sur le sujet et l'absence d'engagement des enseignants et de la société civile dans la mise en œuvre du référentiel.   

L'engagement est pertinent par rapport à la valeur OGP de l'accès à l'information, car il garantira que des ressources éducatives plus formelles et informelles sont accessibles au public dans des formats ouverts et réutilisables. Il est également pertinent pour la participation civique, car il surveillera et mettra à jour une base de données de ressources éducatives de manière participative, en impliquant à la fois les enseignants et la société civile active dans le domaine.      

L'engagement prend une nouvelle importance dans la pandémie COVID-19, car les alternatives en ligne à l'enseignement en face à face se sont avérées essentielles pour la poursuite réussie de l'éducation. Dans des circonstances ordinaires, seuls les enseignants et les écoles peuvent accéder au matériel pédagogique numérique. [76] Le jalon de la création d'une unité au ministère de l'Éducation chargée de l'agenda du numérique et ouvert Les ressources pédagogiques aborderont cette question et d'autres limitations de l'éducation ouverte, et sont conformes aux recommandations de l'IRM et des experts interrogés pour ce rapport. [77] Quatre ministres différents [78] ont dirigé le ministère depuis qu'il a déclaré son intention de soutenir ouvert l'éducation, entravant la mise en œuvre des projets. L'actuel ministre de l'Éducation, Branislav Gröhling, a mis l'accent sur l'utilisation des technologies numériques dans les pratiques éducatives. [79] 

Il existe actuellement des politiques de licence restrictives résultant des contrats entre le ministère de l'Éducation et les éditeurs malgré les engagements pris dans le plan d'action précédent [80] rendre obligatoire la licence ouverte pour toutes les nouvelles ressources éducatives créées à l'aide de ressources publiques. Actuellement, les conditions de licence ouvertes sur la plate-forme en ligne ne sont pas claires pour les utilisateurs non enregistrés (les documents protégés par le droit d'auteur peuvent être bloqués aux utilisateurs non enregistrés. [81] mais une telle licence n'est pas explicitement indiquée dans les métadonnées ou visiblement à côté des matériaux affichés). [82] Un expert en politique éducative a fait valoir que le fardeau de distinguer ouvert ressources éducatives de ceux qui ne sont pas ouvert ne doit pas être placé sur les enseignants. [83]

Les documents sur la plate-forme ne sont actuellement pas disponibles dans de nombreux domaines. Le chercheur de l'IRM a exploré la version accessible au public du référentiel et a conclu que les documents fournis ne couvrent pas de nombreux sujets de sciences sociales, tels que l'histoire, la littérature, la géographie et les langues autres que l'anglais. [84] Enseignants interrogés pour ce rapport [85] a fait valoir que de nombreux matériaux du référentiel avaient été transférés à partir d'une plate-forme Planéta vedomostí déjà existante. [86] L'engagement pourrait augmenter le volume de ouvert ressources pédagogiques dans tous les domaines si les enseignants et la société civile participent à leur création. L'étape 5 (mettre à jour la base de données des ressources créées par la société civile) pourrait aider à mieux orienter ce qui est déjà disponible pour être utilisé. Des activités de la société civile dans ce domaine voient le jour. [87] Il serait utile que le ministère les suive de près, établisse des partenariats et les encourage à créer des ressources. Jusqu'à présent, le Bureau du Plénipotentiaire a remplacé le rôle du ministère à cet égard. Par exemple, il suit les activités éducatives des OSC, recueille systématiquement ouvert Ressources pédagogiques, [88] et partage des conseils utiles. [89] Le ministère devrait reprendre ces activités. Par conséquent, une étape importante pour soutenir la création de ouvert des ressources pédagogiques et informer sur les résultats d'un tel soutien sur une base annuelle est également une mesure utile grâce à son élément de suivi.

En termes de sensibilisation du public, seuls 23% des enseignants interrogés ont déclaré avoir entendu parler du référentiel, et principalement de collègues et d'OSC actifs dans l'éducation. Seuls quelques-uns ont obtenu les informations directement du ministère. 65% des enseignants interrogés pour ce rapport ont déclaré avoir entendu parler du référentiel pour la première fois lors de leur enquête. Les résultats de ces enquêtes font écho aux préoccupations antérieures selon lesquelles les activités de sensibilisation du ministère de l'Éducation sont limitées. Ces préoccupations ont été soulevées à plusieurs reprises par les participants [90] des réunions des groupes de travail organisées par le Bureau du Plénipotentiaire et par des experts interrogés pour ce rapport et les précédents rapports du MII. [91]

Un jalon s'engage à fournir aux enseignants une formation sur la façon d'utiliser le nouveau référentiel et à les inciter à créer de nouvelles ressources pédagogiques. Parmi les enseignants interrogés, 51% ont déclaré qu'ils seraient intéressés à participer à une formation liée aux ressources éducatives libres. La majorité des enseignants qui avaient de l'expérience avec la plateforme l'ont évaluée positivement. Certains se sont dits préoccupés par le fait que le référentiel ignorait les élèves enseignés dans d'autres langues que le slovaque, [92] car il n'offre pas de matériel dans les langues minoritaires. Quelques interviewés [93] et enseignants interrogés [94] rencontré des problèmes d'utilisation et de navigation dans le référentiel. Bien que les directives [95] sont disponibles, ils comptent 73 pages, ce qui pourrait décourager les enseignants, les élèves ou les parents.

L'impact potentiel de l'engagement est modéré. S'il est pleinement mis en œuvre, l'engagement pourrait considérablement accroître l'accès aux ouvert Ressources pédagogiques. La création d'une unité au sein du ministère qui serait responsable de la création systématique et coordonnée de ressources pédagogiques numériques, y compris celles en formats ouverts, pourrait promouvoir et renforcer la mise en œuvre de l'éducation ouverte et conduire à une augmentation du volume des ressources disponibles. En outre, le jalon de la formation des enseignants pourrait encourager une plus grande utilisation par les enseignants et la création de ouvert Ressources pédagogiques. Le ministère pourrait envisager de réduire considérablement les charges administratives liées à l'accès aux matériaux. [96]

1 Bureau du plénipotentiaire, Open Government Partnership Plan d'action national de la République slovaque 2020-2021, https://bit.ly/3bhUmmu
[75] Bureau du plénipotentiaire, Open Government Partnership Plan d'action national de la République slovaque 2015, http://bit.ly/2RevqCcet Open Government Partnership Plan d'action national de la République slovaque 2017-2019, https://bit.ly/3fBDqJ2
[76] Ministère de l'Éducation, Ministerstvo školstva rokuje s dodávateľmi učebníc o uvoľnení licencií na digitálne učebnice (Le ministère de l'Éducation négocie avec les fournisseurs de manuels pour libérer les licences de manuels numériques), https://bit.ly/3eEHTvh (en slovaque).
[77] Entretien avec Ján Gondoľ, un expert en éducation ouverte, 9 mars 2020, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations.
[78] Peter Pellegrini a dirigé le ministère de juillet à novembre 2014. Juraj Draxler a dirigé le ministère de 2014 à 2016. Peter Plavčan a dirigé le ministère de 2016 à 2017. L'actuelle ministre de l'Éducation est Martina Lubyová, qui était en fonction de septembre 2017 à mars 2020 . 
[79] SaS, Manifeste du Parti 2020, https://www.sas.sk/detail/5764/41-skolstvo/obsah (en slovaque).
[80] Bureau du plénipotentiaire, Open Government Partnership Plan d'action national de la République slovaque 2017-2019, http://bit.ly/2QYIlHV.
[81] Voir les instructions d'utilisation ci-dessus à la page 18. 
[82] Mária Žuffová, Rapport de mise en œuvre de l'IRM Slovaquie 2017-2019, https://bit.ly/3ciCF6d. Section 8. Dépôts de ressources éducatives et scientifiques ouvertes, et Section 9. Promouvoir et garantir l'utilisation de la licence Creative Commons Attribution.
[83] Entretien avec Jozef Miškolci, Faculté pédagogique, Université Comenius et Initiative To dá rozum, 27 avril 2020, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations.
[84] Certains des enseignants qui ont répondu à l'enquête sur le CÚDEO ont soulevé la question de l'ignorance des matières en sciences humaines et sociales au CÚDEO. Il couvre principalement les sciences naturelles et les mathématiques. Ján Gondoľ a soutenu que ce n'est pas un problème si le matériel pour ces sujets sera déployé progressivement.  
[85] Une enquête sectorielle auprès des enseignants du primaire, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations. 
[86] Cela a également été repris dans l'enquête auprès des enseignants du primaire qui ont soutenu que Planéta vedomostí et CÚDEO sont très similaires dans leur contenu. 
[87] Plusieurs OSC créent du matériel pédagogique, en particulier, dans les matières des sciences sociales car très peu sont traités sur les plateformes du ministère, telles que CÚDEO ou Planéta vedomostí. Par exemple, Živica, la Fondation Milan Šimečka et Človek v ohrození se concentrent sur l'éducation et produisent de nombreux matériels pédagogiques. Initiative zmudri.sk crée également des vidéos et du matériel éducatif dans le domaine de l'éducation civique et des compétences pratiques, telles que la rédaction de candidatures, la préparation d'entretiens d'embauche, la gestion du temps, etc. Cependant, la plupart de ces matériels ne sont pas ouvert, ils sont protégés par le droit d'auteur et des autorisations sont nécessaires pour leur utilisation.           
[88] Bureau du plénipotentiaire, Ponuka stáže: Pomôžte nám nájsť otvorené vzdelávacie zdroje! (Offre de stage: aidez-nous à trouver des ressources pédagogiques ouvertes!), https://bit.ly/3bxMPzK (en slovaque).  
[89] Bureau du Plénipotentiaire, en ligne nástroj na tvorbu otvorených vzdelávacích zdrojov (outil en ligne pour la création de ressources éducatives ouvertes), https://bit.ly/3bmzjPt (en slovaque).  
[90] Bureau du Plénipotentiaire, Zápisnica zo stretnutia pracovnej skupiny Otvorené vzdelávacie zdroje - Akčný plán OGP 2017-2019 (Compte-rendu de la réunion - Groupe de travail sur les ressources éducatives ouvertes), http://bit.ly/2TulyaZ, et Zápisnica zo stretnutia pracovnej skupiny Otvorené vzdelávanie v rámci kapitoly Otvorené vzdelávania a otvorená veda akčného plánu Iniciatívy pre otvorené vládnutie 2017-2019 (réunion du ministère de l'Éducation) http://bit.ly/2IuscYA (en slovaque).
[91] Mária Žuffová, Rapport de mise en œuvre de l'IRM Slovaquie 2017-2019, https://bit.ly/3ciCF6d
[92] Une enquête sectorielle auprès des enseignants du primaire, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations. 
[93] Communication par courrier électronique avec Marek Tóth, école élémentaire Rozmarínová à Komárno, 19 mars 2020 et 14 avril, et entretien avec Julián Gerhart, Initiative zmudri.sk, 25 mars 2020, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations.
[94] Une enquête sectorielle auprès des enseignants du primaire, Section VI - Méthodologie et sources pour plus d'informations. 
[95] Directives d'utilisation du référentiel de ressources pédagogiques (CÚDEO), http://bit.ly/2Ip5RLP (en slovaque).
[96] Ibid. 

Résumé du statut de fin de session IRM

5. Soutenir la création et la maintenance de ressources pédagogiques en ligne

limité

L'engagement comprenait plusieurs jalons. Cependant, pour la plupart, il y a peu de preuves de ce qui a été accompli, malgré la pandémie qui a accru l'importance des ressources éducatives libres. «L'éducation ouverte» englobe des ressources, des outils et des pratiques qui sont exempts de barrières juridiques, financières et techniques et peuvent être pleinement utilisés, partagés et adaptés dans l'environnement numérique.

Le ministère de l'Éducation a initialement nommé le directeur général de l'enseignement préprimaire et primaire pour coordonner le programme d'éducation ouverte. [44] Cependant, cela ne permet pas de créer une unité dédiée comme prévu par l'engagement du plan d'action. De plus, la responsabilité de cet agenda a changé à plusieurs reprises et pour le moment, le ministère ne peut pas clairement indiquer qui le supervise. [45] Le manque d'appropriation des sujets d'éducation ouverte au sein du ministère a été persistant, ce qui a conduit à une action limitée. Un représentant des OSC a fait valoir que ce manque d'appropriation et d'expertise est la principale raison pour laquelle ils considèrent que tous les efforts de l'OGP en matière d'éducation ouverte n'ont pas réussi. [46]

Il n'existe aucune preuve accessible au public d'activités menées pour promouvoir les sources éducatives ouvertes et former des enseignants, et un représentant d'OSC n'était au courant d'aucune mesure prise. [47] Le chercheur de l'IRM n'a pas réussi à contacter le ministère de l'Éducation [48] et a donc déposé une demande FOI. [49] En réponse, le Centre de méthodologie et de pédagogie du ministère a évoqué une formation hybride, organisée du 1er janvier au 31 octobre 2021, portant à la fois sur l'utilisation des ressources du référentiel et sur les ressources pédagogiques numériques [50] et sur la création de ressources pédagogiques. [51] Six cent quatre-vingt-treize enseignants ont participé à la formation et 273 l'ont terminée. Le Centre a également fourni des plans de cours pour les cours, mais il n'y a aucune référence aux ressources éducatives libres et une seule mention des politiques d'octroi de licences ; on ne sait pas dans quelle mesure les cours se sont concentrés sur l'éducation ouverte. Le programme [52] font référence aux sources «numériques», qui, comme indiqué dans les rapports précédents du MII, le ministère utilise de manière interchangeable avec les sources «ouvertes».

L'étape consistant à adopter des modifications législatives concernant l'utilisation de licences ouvertes pour des ressources éducatives sélectionnées, nouvellement créées et financées par l'État n'a pas non plus été mise en œuvre. Bien que la School Act [53] a été modifié à plusieurs reprises, il ne comprenait pas de disposition exigeant une licence ouverte pour les ressources éducatives nouvellement créées. En réponse à la pandémie de COVID-19, l'article 13 de la loi a introduit des dispositions spéciales exigeant que les ressources éducatives soient fournies sous licence ouverte en cas d'urgence. Toutefois, en vertu de cette disposition, les licences ouvertes ne sont accordées que pour la période d'urgence.

Le Bureau du plénipotentiaire a franchi l'étape consistant à surveiller, divulguer et mettre à jour en permanence la base de données des ressources éducatives ouvertes, de manière participative. Au moment de la rédaction de ce rapport, la liste [54] inclus plus de 30 ressources. Le Bureau du plénipotentiaire a également fait la promotion des ressources éducatives libres disponibles sur ses réseaux sociaux. [55] Comme indiqué dans les rapports précédents du MII, ce bureau remplace dans une large mesure le rôle du ministère dans les sujets d'éducation ouverte. [56]

[44] Bureau du plénipotentiaire, « B.10 určiť autoritu na MŠVVaŠ SR zodpovednú za systematickú un koordinovanú tvorbu digitálneho edukačného obsahu, vrátane otvorených vzdelávacích zdrojov, na všetkých úrovniach predprimárneho, základného un stredného vzdelávania » [B.10 désigner une autorité au ministère de Education, Jeunesse et Sports de la République slovaque responsable de la création systématique et coordonnée de contenus éducatifs numériques, y compris des ressources éducatives libres, à tous les niveaux de l'enseignement préprimaire, primaire et secondaire] (Trello, 12 nov. 2019), https://bit.ly/3irlgxE
[45]Découvrir l' Centre d'information scientifique et technique de la République slovaque, "Détails" (consulté en janvier 2022), https://bit.ly/3DBldaH.
[46] Ján Gondoľ (membre du comité slovaque de l'UNESCO, expert en données ouvertes et en éducation ouverte, co-fondateur de SPy oz), entretien avec un chercheur de l'IRM, 21 octobre 2021. 
[47]Id.
[48] Le chercheur de l'IRM a envoyé un e-mail à la section de l'enseignement préprimaire et primaire du ministère de l'Éducation le 4 octobre 2021. Le 11 octobre, la section a répondu que Mme Kalašová, qui avait été nommée pour superviser l'enseignement ouvert, n'était plus responsable de ce programme (le Bureau du Plénipotentiaire n'était pas au courant) et a dirigé le chercheur de l'IRM vers la section lycée du ministère. Le 11 octobre, le chercheur de l'IRM adresse une nouvelle demande à la section lycées du ministère. Le 13 octobre, la section lycée a transmis la demande du chercheur de l'IRM à la section informatique en suggérant qu'elle relève de sa responsabilité. Au 25 octobre 2021, le chercheur de l'IRM n'a reçu aucune réponse. 
[49] Chercheur de l'IRM, demande d'accès à l'information envoyée au ministère de l'Éducation, 25 oct. 2021 (disponible sur demande).
[50] Pour un meilleur contexte, veuillez consulter l'évaluation du référentiel de ressources pédagogiques numériques dans les rapports précédents de l'IRM. La licence des matériaux, parmi de nombreux autres problèmes, était problématique car la plupart des matériaux du référentiel ont des licences restreintes.
[51] Ministère de l'Éducation, Centre de méthodologie et de pédagogie, réponse à une demande d'accès à l'information par le chercheur de l'IRM, 5 nov. 2021, (disponible sur demande).
[52]Id.
[53] Ministère de la Justice, « 245/2008 Z. z. Časová verzia predpisu účinná du 15.01.2022 au 31.03.2022 » [245/2008 Z. z. Version temporelle du règlement en vigueur du 15.01.2022 au 31.03.2022] (Slov-lex, consulté en janvier 2022) http://bit.ly/359F6Fp.
[54] Bureau du plénipotentiaire, « Otvorené vzdelávacie zdroje : Splnomocnenec sa stretol so štátnou tajomníčkou Ministerstva školstva, vedy, výskumu a športu SR » [Ressources éducatives ouvertes : le plénipotentiaire a rencontré le secrétaire d'État du ministère de l'Éducation, des Sciences, de la Recherche et des Sports de la République slovaque] (ministère de l'Intérieur, 8 juillet 2020), https://bit.ly/3A8coTH.
[55] Bureau du plénipotentiaire, "Otvorené vzdelávacie zdroje ako nástroj podpory vzdelávania žiakov a študentov počas uzavretia škôl - zoznam zaujímavých odkazov" [Ressources éducatives libres comme outil d'aide à l'apprentissage des élèves et des étudiants pendant la fermeture des écoles - une liste de liens intéressants], (Facebook, 14 mars 2021), https://www.facebook.com/notes/845618096251897/. La publication avait une portée de 30,000 XNUMX utilisateurs.
[56]Découvrir l' Žuffova, Mécanisme de signalement indépendant (IRM) : Rapport de mise en œuvre de la Slovaquie 2017-2019.

Engagements

Open Government Partnership