Ignorer la navigation
Suède

Transparence accrue de l'aide au niveau mondial (SE0012)

Vue d'ensemble

D'un coup d'œil

Plan d'action: Suède, deuxième plan d'action, 2014-2016

Cycle du plan d'action: 2014

Statut: inactif

Institutions

Institution chef de file: Ministère des affaires étrangères (MAE)

Institution (s) de soutien: Agence suédoise de coopération pour le développement international (SIDA)

Domaines politiques

Aide, Espace civique, Ouverture fiscale, Liberté d'association, Publication des informations budgétaires / fiscales

Revue IRM

Rapport IRM: Suède Rapport de fin de trimestre 2014-2016, Suède Rapport sur l'état d'avancement du processus IRM 2014-2015

Étoilé: non

Premiers résultats: n'a pas changé

Design i

Vérifiable: non

Pertinent avec les valeurs du PGO: accès à l'information, responsabilité publique, technologie

Impact potentiel:

Exécution i

Achèvement:

Description

L'engagement en faveur d'une transparence accrue de l'aide au niveau mondial vise à accélérer les efforts internationaux visant à publier des informations sur l'aide, conformément à l'engagement de Busan concernant une norme commune. La publication accrue de données complètes, ponctuelles, prospectives et complètes sur l’aide, de manière normalisée, crée de meilleures conditions pour la responsabilité et la gouvernance dans les pays partenaires, menant à des résultats de développement durables et appartenant à la population locale. Il facilite également la division du travail et l’utilisation de toutes les ressources financières disponibles pour éliminer la pauvreté. L'engagement sera principalement réalisé par le biais d'activités, notamment celles énumérées ici, afin de promouvoir les efforts d'autres acteurs du développement pour respecter les engagements internationaux en matière de transparence.
Activités principales
- Promouvoir les rapports de l'IITA auprès des autres acteurs du développement et l'utilisation des données de l'IITA au niveau des pays, par le dialogue et le développement de méthodes et de capacités. 9
- Promouvoir le travail de transparence et de lutte contre la corruption au sein de l'UE et des organisations de développement multilatérales, y compris la production de rapports sur l'IITA.
- Soutenir les initiatives liées aux TIC qui facilitent la transparence de l'aide.
- Promouvoir la transparence, y compris la transparence budgétaire dans les pays partenaires, dans le cadre de la coopération suédoise au développement.

Résumé du statut de fin de session IRM

Engagement 5. Transparence accrue de l'aide au niveau mondial

Texte d'engagement:

L'engagement en faveur d'une transparence accrue de l'aide au niveau mondial vise à accélérer les efforts internationaux visant à publier des informations sur l'aide, conformément à l'engagement de Busan concernant une norme commune. La publication accrue de données complètes, ponctuelles, prospectives et complètes sur l’aide, de manière normalisée, crée de meilleures conditions pour la responsabilité et la gouvernance dans les pays partenaires, menant à des résultats de développement durables et appartenant à la population locale. Il facilite également la division du travail et l’utilisation de toutes les ressources financières disponibles pour éliminer la pauvreté. L'engagement sera principalement réalisé par le biais d'activités, notamment celles énumérées ici, afin de promouvoir les efforts d'autres acteurs du développement pour respecter les engagements internationaux en matière de transparence.

Activités principales:

- Promouvoir les rapports de l'Initiative sur la transparence de l'aide internationale (IITA) de l'IITA auprès des autres acteurs du développement et l'utilisation des données de l'IITA au niveau des pays, par le dialogue et le développement de méthodes et de capacités

-Promouvoir le travail en matière de transparence et de lutte contre la corruption au sein de l'UE et des organisations de développement multilatérales, y compris la production de rapports sur l'IITA.

- Soutenir les initiatives liées aux TIC qui facilitent la transparence de l'aide.

- Promouvoir la transparence, y compris la transparence budgétaire dans les pays partenaires, dans le cadre de la coopération suédoise au développement.

Jalons:

5.1. Augmentation du nombre de pays et d'organisations publiant des données sur l'aide à l'IITA.

5.2. Contributions aux travaux de l'IITA sur la méthodologie et le développement des capacités.

5.3. Mesures prises au niveau de l'UE pour accroître la transparence de l'aide et nombre accru d'organisations de développement multilatérales dotées de fonds suédois d'aide au développement publiant des données sur l'aide à l'IITA.

5.4. Exemples d’améliorations de la transparence de l’aide résultant des initiatives soutenues.

5.5. Exemples d'amélioration de la transparence dans les pays partenaires.

Institution responsable: Ministère des affaires étrangères (MAE)

Institution (s) de soutien: Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI)

Date de début: 2010 .................... Date de fin: 2016


But de l'engagement:

Cet engagement vise à accélérer les efforts internationaux en matière de publication des informations sur l'aide, conformément à l'engagement de Busan sur une norme commune, notamment en promouvant les normes de compte rendu de l'IITA auprès des acteurs du développement. La Suède est déjà un chef de file en matière de transparence de l'aide et, en tant qu'innovateur, elle joue un rôle important dans la promotion des bonnes pratiques parmi les pays et les donateurs multilatéraux. Augmenter le nombre de donateurs qui publient des informations sur l'aide selon une norme commune permettrait de disposer d'une vue d'ensemble des flux d'aide et d'une meilleure coordination de l'aide.

Plus spécifiquement, l'engagement vise à:

Augmenter le nombre de pays et d'organisations de développement multilatérales bénéficiant de l'aide suédoise au développement qui publient des données sur l'aide à l'IITA (5.1 et 5.3); et

Contribuer aux travaux liés à l'IITA sur la méthodologie et le développement des capacités (5.2).

Statut

Mi-parcours: limité

Cet engagement énumère un certain nombre de domaines cibles formulés de manière vague et, en raison de leur manque de spécificité, il est difficile de mesurer l’impact.

Conformément aux engagements pris dans les jalons 5.1 et 5.2, la Suède a partagé son expérience et contribué à l'IITA,[Note 74: http://www.aidtransparency.net. ] qui est une initiative volontaire multi-acteurs visant à améliorer la transparence de l'aide. La Suède contribue également au secrétariat de l'IITA avec un soutien en personnel en nature[Note 75: La Suède contribue au Secrétariat de l'IITA en nature avec la supervision de la haute direction, un conseiller principal en matière de politique, un spécialiste des communications, un conseiller en matière de politique et un agent de programme.] et avaient partagé leurs expériences de travail avec les normes de l'IITA du point de vue des donateurs en publiant un livre blanc au printemps 2015. En outre, Sida a mis à disposition Openaid.se en tant que plate-forme open source pouvant être utilisée en tout ou en partie par les éditeurs de l'IITA, et a aidé plusieurs organisations à tester le logiciel au cours de la période d'évaluation. La Suède a également contribué à affiner la méthodologie de l'IITA sur les indicateurs de transparence en soutenant le Système de notification des pays créanciers (CRS).[Remarque 76: Système de notification des pays créanciers (CRS).]/ IITA pilote conjointement avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas.[Remarque: 77: IITA, «Plan de travail annuel: septembre 2014 – Août 2015», http://www.aidtransparency.net/wp-content/uploads/2014/10/Paper-3B-IATI-Workplan-Y2-FY14-15.pdf. ]

Le jalon 5.3, qui vise à promouvoir l'IITA dans les organisations européennes et multilatérales, n'a pas encore été lancé. La Suède entretient un dialogue permanent avec les organisations multilatérales de développement et les fonds suédois d’aide au développement sur l’importance de la publication des données relatives à l’aide à l'IITA. Toutefois, le ministère des Affaires étrangères n'a pas été en mesure de faire rapport sur les mesures particulières prises dans le cadre au cours de la période d'évaluation.[Note 78: Per Trulsson (MFA), interviewée par Alina Östling, 25 September 2015.] Les étapes clés 5.4 et 5.5 relatives à la promotion de la transparence de l'aide ont été formulées de manière vague, sans résultats mesurables, ce qui rend difficile l'évaluation du niveau d'achèvement. Pour plus d'informations, consultez le rapport IRM à moyen terme 2013 – 2014.

Fin du mandat: Limité

Le taux de réalisation global de l'engagement reste limité. Le seul jalon qui soit en grande partie achevé est celui qui se concentre sur la promotion du rapport de l'IITA auprès des autres donateurs (5.1). Le chercheur de l'IRM n'a pas pu trouver la preuve d'une nouvelle tentative du gouvernement de progresser sur les autres étapes.[Note 79: Le chercheur IRM a contacté le point de contact OGP du ministère des Affaires étrangères par téléphone sur 9 September 2016 et par courrier électronique sur 17 September 2016 et sur 2 October 2016.]

Le rapport d'autoévaluation du gouvernement indique que les organisations de développement multilatérales 22 financées par la Suède ont publié des données pour l'IITA au cours de la période du plan d'action OGP. Cependant, on ignore comment a été établie la corrélation entre les initiatives suédoises relatives à l'IITA et les organisations 22 qui publient dans IATI. Étant donné que divers facteurs influencent la décision des donateurs de publier des données dans l'IITA (volonté politique, capacités techniques et ressources financières, par exemple), il est difficile de trouver des preuves de cette corrélation si une étude spécifique n'est pas menée sur le sujet.

At-il ouvert le gouvernement?

Accès à l'information: n'a pas changé

Responsabilité publique: n'a pas changé

Cet engagement vise à accélérer les efforts internationaux en matière de publication d'informations sur l'aide en promouvant les normes de compte rendu de l'IITA auprès des acteurs du développement. La Suède, en tant qu'innovatrice reconnue en matière de transparence de l'aide, joue un rôle important dans la promotion des bonnes pratiques auprès des autres pays et des donateurs multilatéraux. Cependant, pour améliorer la contribution de la Suède à la promotion de la responsabilité de l'aide au niveau mondial, cet engagement pourrait être clarifié. Dans l’ensemble, le chercheur de l’IRM a conclu que l’ouverture du gouvernement n’avait pas changé avec cet engagement.

Reportés?

La Suède n'a pas encore publié son prochain plan d'action. il est donc trop tôt pour dire si l'engagement a été reporté.

Le chercheur de l'IRM recommande que l'AMF définisse des étapes claires et mesurables pour atteindre l'objectif déclaré de l'engagement. La première étape pour obtenir un impact potentiel de transformation consiste à clarifier la relation entre les activités menées par le gouvernement suédois et les changements souhaités dans le comportement des bénéficiaires (organisations bilatérales et multilatérales). En outre, les parties prenantes de la société civile recommandent que l'AMF associe les OSC aux décisions relatives aux priorités en matière de transparence et de lutte contre la corruption au sein de l'UE et des organisations de développement multilatérales.[Note 80: Ces points de vue ont été exprimés lors de la consultation des membres de la société civile organisée par le chercheur IRM à Stockholm en août 2015. ]


Engagements

  1. Plan de données ouvertes

    SE0017, 2019, Accès à l'information

  2. Rendre les données ouvertes accessibles

    SE0018, 2019, Accès à l'information

  3. Renforcement des capacités dans le secteur numérique

    SE0019, 2019, Accès à l'information

  4. Dialogue avec la société civile

    SE0020, 2019, Accès à l'information

  5. Engagement étoilé Gouvernement électronique centré sur le citoyen

    SE0013, 2016, Accès à l'information

  6. Réutilisation de documents d'administration publique et de données ouvertes

    SE0014, 2016, Accès à l'information

  7. Transparence dans la gestion de l'aide

    SE0015, 2016, Aide

  8. Développer un nouveau format pour le dialogue avec les OSC

    SE0016, 2016, Participation publique

  9. Mettre les citoyens au centre (gouvernement) des réformes de l'administration publique

    SE0008, 2014, Accès à l'information

  10. Un pas de plus vers la réutilisation des documents de l'administration publique

    SE0009, 2014, Renforcement des capacités

  11. Accès accru aux informations sur l'aide suédoise

    SE0010, 2014, Accès à l'information

  12. Possibilités améliorées de dialogue et de transparence dans la gestion et la mise en œuvre de l'aide

    SE0011, 2014, Aide

  13. Transparence accrue de l'aide au niveau mondial

    SE0012, 2014, Aide

  14. Poursuivre le développement de la plateforme Openaid.Se

    SE0001, 2012, Aide

  15. Assurer la mise en œuvre complète du standard IATI par 2015

    SE0002, 2012, Accès à l'information

  16. Mise en œuvre des engagements dans le document de partenariat de Busan

    SE0003, 2012, Accès à l'information

  17. Jouer un rôle de premier plan dans la pierre angulaire de la transparence

    SE0004, 2012, Renforcement des capacités

  18. Contribuer à mieux définir les travaux en vue d'une garantie de transparence de l'UE

    SE0005, 2012, Renforcement des capacités

  19. S'engager dans le partenariat Open Aid et promouvoir ICT4D

    SE0006, 2012, Aide

  20. Élargir les engagements du gouvernement ouvert

    SE0007, 2012,

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!