Ignorer la navigation

Un antidote du gouvernement ouvert à COVID-19

kelly-sikkema-4le7k9XVYjE-unsplash

L'inclusion devrait être au cœur de toute réponse ouverte et rétablissement de cette pandémie

Cet article a été publié pour la première fois par Apolitique. Cliquez ici lire l'article original.

La propagation de Covid-19 a fermé une grande partie du monde et la pression sur les soins de santé et autres travailleurs essentiels est sans précédent.

Pour les plus vulnérables, les blocages imposent des difficultés extrêmes. Il faudra l'action collective des citoyens, de la société civile et des gouvernements pour réagir et se remettre de cette pandémie. Mais pour être juste et efficace, cette réponse et cette reprise doivent être ouvertes et inclusives.

Une réponse ouverte

Covid-19 a mis en évidence les défis et la valeur de l'ouverture des marchés publics. Pour garantir des stocks vitaux d'équipements de protection individuelle et d'équipements de soins intensifs, les autorités ont dû recourir à des procédures d'achat accélérées. Ils sont confrontés à des contraintes d'approvisionnement mondiales, à une forte hausse des prix et à une concurrence acharnée des acheteurs. La prévention des prix abusifs, de la corruption et de la fraude est essentielle pour sauver des vies.

C'est pourquoi, même en cas d'urgence, lorsque le besoin de vitesse est primordial, transparent et responsable approvisionnement reste critique. Des données ouvertes sur tous les contrats, publiées le plus rapidement possible, sous-tendent la coordination des achats; l'identification de fournisseurs crédibles et la surveillance indépendante nécessaire pour prévenir et détecter les problèmes.

Les journalistes et les défenseurs du gouvernement ouvert du monde entier se mobilisent rapidement pour utiliser les données disponibles pour surveiller la réponse de Covid-19 et accroître la transparence des contrats. Un nouveau guide by OGP et l'Open Contracting Partnership (OCP) rassemble les ressources clés disponibles pour y parvenir.

Dans la réponse immédiate, les gouvernements doivent veiller à ce que les données et informations sur les contrats de santé soient rapidement disponibles pour toutes les parties prenantes. Alors que nous sortons de la crise, l'ouverture des marchés publics restera essentielle pour renforcer les systèmes de santé publique et pour faire face aux conséquences socio-économiques de Covid-19.

Une reprise ouverte

La réponse à plus long terme à Covid-19 soulève de nombreux défis pour les réformateurs du gouvernement ouvert. Le suivi par les principales organisations de la société civile montre que dans le monde entier, la crise a entraîné des restrictions accéder à l'information droits; civique et appuyer les libertés; et le utilisation croissante d'outils de suivi numérique - dont beaucoup n'ont pas été testés. Dans le même temps, les gouvernements annoncent une évolution sans précédent trousses de soutien financier pour atténuer les effets économiques de Covid-19.

Lors de la reprise, les droits suspendus dans le cadre de l'urgence de santé publique doivent être rétablis. La conception et la gouvernance des solutions numériques doivent être centrées sur les droits de l'homme. Les secours économiques doivent être équitables, accorder la priorité au soutien aux personnes les moins sûres sur le plan économique et promouvoir le développement durable.

Selon l'OMS, même en période «normale», plus de la moitié de la population mondiale ne reçoit pas tous les services de santé essentiels dont elle a besoin.

À engager les citoyens dans la protection de leurs droits, les gouvernements, les parlements, les organisations de la société civile et les entreprises devraient s'engager à entreprendre des actions de redressement ouvertes et efficaces, notamment par le biais de plans d'action OGP. Les priorités de longue date de la communauté du gouvernement ouvert joueront un rôle crucial dans ces domaines: du (re) renforcement de l'accès à l'information au renforcement de la participation publique, des finances publiques ouvertes et responsables à travers les impôts, les budgets et les contrats; et la protection des dénonciateurs, des journalistes et des militants.

Focus sur l'inclusion

Nous devons également nous assurer que la reprise après Covid-19 répond aux défis rencontrés par les membres les plus défavorisés et marginalisés de la société. Si nous ne le faisons pas, ils risquent davantage d'être exclus socialement, politiquement et économiquement. En supprimant les obstacles à leur participation, nous pouvons faire de notre réponse une réponse fondée sur les droits.

Les femmes et les filles, les personnes LGBTIQ +, les personnes confrontées à la discrimination fondée sur l'âge, les travailleurs informels, les migrants, les minorités ethniques et les communautés autochtones sont parmi les groupes les plus vulnérables aux violations des droits de l'homme, aux chocs économiques et ils ont le pire accès aux services publics vitaux.

La santé publique en est un exemple. De nombreux systèmes de santé publique sont structurellement sous-financés. La corruption et la fraude aggravent les contraintes de ressources. Selon l'OMS, même en période «normale», plus de la moitié de la population mondiale ne reçoivent pas tous les services de santé essentiels dont ils ont besoin.

Des défis supplémentaires se posent dans des domaines tels que la santé sexuelle et génésique, où la stigmatisation, la discrimination et les normes de genre inégales contribuent de façon spectaculaire accès inadéquat aux services essentiels. Interruption des services et retard dans l'approvisionnement tels que les contraceptifs en raison de Covid-19 peut conduire à l'augmentation des taux de grossesses non désirées, à l'augmentation de la mortalité maternelle et infantile. Déjà, fermetures des milliers de services essentiels dans plus de 60 pays ont été signalés.

Le rétablissement de Covid-19 doit inclure les personnes qui ont été historiquement sous-représentées

Un exemple étroitement lié est la pandémie de VIH / SIDA. Dans la crise actuelle, les perturbations et les blocages de la chaîne d'approvisionnement compliquer accès continu à un traitement vital pour les personnes vivant avec le VIH, et dépistage préventif et sensibilisation. Déjà auparavant, l'augmentation des infections, les pressions financières, la stigmatisation persistante et la discrimination étaient des préoccupations importantes exigeant une plus grande concentration sur la transparence, la participation et la responsabilité.

Dans ce domaine, les militants ukrainiens contre le VIH pris en charge et utilisé Réformes des marchés publics - résultant en un suivi communautaire plus fort, des économies budgétaires et une augmentation des dépenses intérieures en services pour les populations vulnérables. Dans Guatemala, les organisations de transparence et de santé utilisent les données contractuelles pour diversifier l'offre de médicaments anti-VIH vitaux. Leur plaidoyer pour la ratification des règles permettant l'utilisation des médicaments génériques a progressé et est maintenant devant le Congrès.

Pour surmonter ces défis, le rétablissement de Covid-19 doit inclure les personnes qui ont été historiquement sous-représentées dans les décisions qui façonnent leur vie. L'inclusion de leurs points de vue contribuera à rendre les services publics et la reprise plus responsables et plus responsables de leurs besoins.

Un appel à l'action

Depuis sa création, la collaboration est au cœur de l'éthique de la communauté du gouvernement ouvert. Plus récemment, l'inclusion du genre a été énergiquement articulé comme un principe clé. À ce jour, plus de 200 engagements ont été faites par les gouvernements nationaux et locaux dans le cadre du PGO pour dialoguer avec les communautés marginalisées ou sous-représentées.

Il s’agit notamment d’accroître la réactivité du gouvernement aux groupes Costa Rica; budgétisation pour améliorer l'équité pour les minorités Austin; renforcer la voix des acteurs de l'économie informelle dans Papouasie-Nouvelle-Guinée; et veiller à ce que les marchés réservés bénéficient aux femmes, aux jeunes et aux personnes Kenya.

Étant donné que de nombreuses communautés historiquement défavorisées seront durement touchées par l'impact de Covid-19, il est essentiel de maintenir et d'augmenter ces efforts.

Pourtant, nous ne sommes qu'au début d'un véritable travail avec les personnes et les organisations qui subissent et traitent l'exclusion persistante et entrecroisée en raison du revenu, du sexe, de l'orientation sexuelle, de l'ethnie ou du statut d'immigration.

Centrer leurs demandes d'information et de participation devrait être une priorité. En tant que réformateurs et défenseurs du gouvernement ouvert, nous devons redoubler d'efforts pour apprendre d'eux et les soutenir.

L'inclusion doit être au cœur des engagements pour une réponse ouverte et une reprise. La collaboration pour co-développer les engagements OGP entre les acteurs du gouvernement ouvert, les communautés sous-représentées et les prestataires de services publics joue un rôle important à cet égard. Cela contribuera à créer des services publics solides et ouverts, accessibles et adaptés à tous, et qui nous protégeront tous.

Crédit photo en vedette: Kelly Sikkema sur Unsplash

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!