Ignorer la navigation

Ouvrir des informations sur les abus passés

Apertura de información sobre abusos del pasado

Ouverture de l’information à l’égard d’abus passés

Cartagena, Colombie - août 2nd 2013 - Le drapeau colombien dans le Fort de Carthagène par une journée nuageuse et venteuse. Carthagène, Colombie

Leçons des réformateurs

Cette étude de cas a été initialement publiée dans le Rapport global de l'OGP.

Dans le cadre de son deuxième plan d’action (2015 – 2017), la Colombie s’est engagée à créer des archives nationales sur les droits de l’homme et la mémoire historique afin de: documenter les victimes de son conflit armé. Au cours du conflit, un nombre estimé de personnes de 220,000 est mort et plus d'un million de 7 ont été déplacées à l'intérieur du pays.

Au cours de la première année, près de documents 230,000 ont été rendus publics. Ce nombre est passé à 240,000 au cours de la deuxième année.

Cette collecte d'informations sur le conflit dans un format de données ouvert est essentielle pour aider le pays dans son processus de réconciliation nationale.

La Colombie a également inclus un engagement créer un système d'information intégré permettant de suivre l'exécution des engagements pris à la suite des accords de paix dans le cadre de son troisième plan d'action (2017 – 2019). Cette étape est importante car la Colombie continue de souffrir escalade des attaques contre les journalistes et les militants après la signature de ces accords.

Crédit photo: LM Spencer, Adobe Stock

Pas encore de commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

contenu similaire

Vignette du rapport global

Rapport global

La promesse de la démocratie est souvent définie par les urnes, où les citoyens déterminent qui représentera leurs intérêts au gouvernement. Cependant, cette promesse échoue trop souvent à traduire en…

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!