Ignorer la navigation

Turquie (retirée)

 

Le Comité directeur de l'OGP a désigné le gouvernement de la Turquie comme inactif dans l'OGP le 21 septembre 2016 en raison de l'échec de la mise en œuvre d'un plan d'action national depuis 2014. Les règles de l'OGP stipulent que si un pays reste inactif pendant 12 mois sans se réengager dans l'OGP, le Le sous-comité des critères et des normes informera le comité de pilotage de la situation et recommandera que le pays soit retiré du statut inactif et ne soit plus répertorié comme participant au PGO.
Au cours des douze derniers mois, le gouvernement turc n'a pas dialogué avec le comité directeur de l'OGP et n'a pas publié de nouveau plan d'action national. Par conséquent, le comité directeur de l'OGP a chargé l'unité de soutien de mettre fin au statut inactif de la Turquie et à sa participation à l'OGP. Une lettre indiquant cette décision a été envoyée au gouvernement turc.

Veuillez noter que lors de sa réunion de septembre 21, 2016, le Open Government Partnership Le comité directeur a confirmé la résolution qu'il a approuvée à l'unanimité lors de sa réunion du Cap 4th, 2016 mai concernant la participation de la Turquie à la Open Government Partnership. Pour plus d'informations sur les étapes qui ont conduit à cette décision et ce que cela signifie pour la participation du pays à l'OGP, veuillez consulter le point de presse.

Le texte suivant a été fourni par le gouvernement de la Turquie. 

Image de la lettre d'intention de la Turquie à l'OGP. Page 1 de 1.

MISE À JOUR: Le 27 avril 2016, le vice-Premier ministre Lütfi Elvan a soumis cette lettre au comité directeur de l'OGP. Veuillez consulter le Page du comité directeur pour des informations sur toute résolution ou réponse.

27 Avril 2016

Aux membres distingués de la Open Government Partnership Comité directeur et unité de soutien

Le gouvernement de la Turquie a rejoint avec enthousiasme l’initiative unique de Open Government Partnership (OGP) afin d'améliorer la qualité des services publics, de permettre la participation des citoyens et de la société civile au processus d'élaboration des politiques à travers les principes de l'OGP. Cependant, en raison de quatre élections successives en seulement 21 mois; effets indésirables des développements régionaux, à savoir le conflit en Syrie et la crise en Irak, à savoir la crise des réfugiés et non des moindres, la menace accrue du terrorisme DEASH et PKK / YPG, il n'a pas été possible d'avancer dans cette direction. Heureusement, après la mise en place du gouvernement 64 * au lendemain des élections de novembre (2015), la Turquie a intensifié ses efforts pour atteindre ses objectifs de développement.

Au nom du gouvernement turc, j'ai le plaisir de vous informer que depuis le début du dernier trimestre de 2015, la Turquie a pris des mesures importantes pour un gouvernement plus transparent, responsable et ouvert. Lors du sommet du G20 qui s'est tenu à Antalya les 15 et 16 novembre 2015, de nombreux résultats ont été soumis aux dirigeants par le groupe de travail anticorruption du G20, dont les coprésidents étaient la Turquie et les États-Unis. Le 10 décembre 2015, le plan d'action du gouvernement 64 *, préparé avec une approche réformiste distinctive, a été annoncé au public. Le 23 avril 2016, un nouveau plan d'action anti-corruption a été approuvé par la Commission ministérielle et sera publié au Journal officiel en tant que circulaire du Premier ministère dans les prochains jours.

Parallèlement à tous ces développements, nous souhaitons relancer notre processus OGP avec enthousiasme. Je vous informe donc que nous avons déjà entamé la préparation d'un nouveau plan d'action plus complet pour le processus OGP et que nous prévoyons de le mettre en vigueur avant l'heure prévue, vers la fin du mois de juin. Je dois mentionner à ce stade que nous avons été informés d'une visite de haut niveau de l'OGP et nous nous préparions à communiquer les développements susmentionnés, mais nous avons appris que la visite ne pouvait pas avoir lieu. Néanmoins, je voudrais réitérer une fois de plus notre détermination à faire avancer le processus du PGO.

Nous apprécions profondément votre précieux soutien et votre considération.

Cordialement,

Lütfi ELVAN

Vice-Premier ministre

Engagements du dernier plan d'action (0)

Ces engagements sont issus du dernier plan d'action traité. Le plan d'action soumis par le gouvernement est disponible ci-dessous. Étant donné que ces engagements n'ont pas été examinés par l'IRM, les données disponibles peuvent être limitées. Les engagements examinés par l'IRM figurent dans la section suivante.

Engagements examinés par l'IRM (7)

Seuls les engagements examinés par le mécanisme de rapport indépendant de l'OGP apparaissent dans l'outil dynamique ci-dessous. Les engagements les plus récents se trouvent dans le dernier plan d'action de ce pays ci-dessous.

A4. Mesurer l'adéquation et l'efficacité des mesures et politiques existantes en matière de réduction de la bureaucratie, de renforcement de l'intégrité, de la transparence et de la responsabilité et… 2012
A2. Organisation d'une plate-forme consultative pour la transparence du public et l'ouverture, au moins une fois par an, avec la large participation de représentants du secteur public, d'organisations non gouvernementales et… 2012
B3. Plateforme électronique de passation des marchés publics   2012
B1. Transparence des dépenses publiques - http://www.spending.gov.tr   2012
A1. Configuration d'un portail Web nommé http://www.transparency.gov.tr   2012
B2. Faire participer les citoyens et les autres parties concernées aux processus d'élaboration des politiques - http://www.regulation.gov.tr 2012
A3. Tracer une carte des risques en déterminant les zones de risque ouvertes à la corruption et en prenant des mesures préventives et dissuasives contre la corruption 2012
Plans d'action nationaux
Plan d'action pour la Turquie 2012-2013 2012 à 2013
Rapports

Aucun

Des lettres

Lettre d'OGP à la Turquie concernant l'absence de rapport IRM: April 2014 2014
Lettre OGP - Turquie - Avril 2014 2014
Lettre de septembre 2017 informant de la fin de la participation de la Turquie à l'OGP 2017
Lettre sur la non-revue de l'IRM pour le premier AP  
Open Government Partnership