News

26 April 2018

Le Royaume du Maroc se joint au Partenariat du Gouvernement Ouvert

English Version »

Le Maroc s'engage à promouvoir des pratiques gouvernementales plus ouvertes et plus transparentes - Devient le 76e pays à adhérer au Partenariat du Gouvernement Ouvert

POUR DIFFUSION IMMEDIATE
26 avril 2018

Washington, D.C. - Le Royaume du Maroc est devenu le dernier membre du Partenariat du Gouvernement Ouvert (Open Government Partnership), une organisation à but non lucratif engagée à rapprocher les gouvernements et leurs citoyens travaillant maintenant avec 76 pays, 20 gouvernements locaux et des milliers d'organisations de société civile. Cela intervient après que le gouvernement marocain ait adopté une loi sur l'accès à l'information, préconisée depuis plusieurs années par les réformateurs de la société civile et du gouvernement, et qui ait joué un rôle crucial dans leur adhésion à PGO.

Sanjay Pradhan, Directeur Général de Open Government Partnership, a déclaré: "C'est avec enthousiasme que nous accueillons chaleureusement le Maroc en tant que nouveau membre de PGO. Nous sommes contents de travailler avec les réformateurs du gouvernement et de la société civile pour faire avancer les réformes gouvernementales. Transparent, participatif, réactif et responsable vis-à-vis des citoyens, nous espérons que l'adhésion du Maroc inspire d'autres pays de la région à adhérer au Partenariat. "

Mohammmed Benabdelkader, Ministre en Charge de la Réforme de l'Administration et de la Fonction Publique du Royaume du Maroc, a exprimé son enthousiasme à rejoindre PGO, le considérant comme «une preuve que le Maroc a entrepris des réformes pour un gouvernement de plus en plus ouvert. En adoptant une réglementation nécessaire qui donne aux citoyens le droit d'accès à l'information, en augmentant les possibilités de participation citoyenne et en ouvrant des données sur le gouvernement et l'administration publique, nous améliorerons l'efficacité du gouvernement et auront un impact positif sur le bien-être social. Benabdelkader a dit.

Thea Tsulukiani, Mministre de la Justice de la Géorgie, coprésidente principale du Comité Directeur de PGO, a déclaré que «comme le Coprésident principal, nous somme ravis de voir que plus de pays dans le monde sont désireux de se joindre à PGO et renforcer la transparence à tous les niveaux. Nous Nous avons hâte de travailler avec le Maroc alors qu'ils créent leur premier plan d'action national et espérons voir des réformateurs dans le gouvernement marocain et la société civile à Tbilissi en juillet pour le 5ème Sommet Mondial de PGO. "

Mukelani Dimba, coprésident du Comité Directeur de la Société Civile, a applaudi les efforts déployés par le Maroc pour faire adopter la loi sur l'accès à l'information et a réitéré l'engagement du Comité à travailler avec tous les pays. "Le Maroc se joint à un groupe croissant de pays africains qui se montrent déterminés à faire avancer le programme du gouvernement ouvert et à rendre les gouvernements plus transparents, plus responsables et plus réceptifs aux citoyens qu'ils servent. Nous félicitons le Maroc de devenir le nouveau membre de PGO et sommes impatients de travailler avec le gouvernement et les réformateurs de la société civile du pays pour faire avancer son programme de gouvernement ouvert. "

Cette annonce intervient quelques semaines après que PGO a accueilli cinq nouveaux gouvernements locaux dans son partenariat. Le Maroc se joint maintenant à 75 pays et à 20 gouvernements locaux qui, avec des groupes de la société civile, co-créeront de nouveaux plans d'action en août 2018, œuvrant pour des gouvernements plus inclusifs et réactifs. La plupart des participants lanceront le processus de développement du plan d'action pendant la Semaine du Gouvernement Ouvert, un appel mondial à l'action pour transformer les gouvernements façon répondre à leurs citoyens qui se passe 7-11 mai.