Ignorer la navigation
Ninua

Tinatin Ninua

Directeur adjoint

Tinatin.Ninua@opengovpartnership.org

Tinatin est le directeur adjoint du mécanisme de rapport indépendant de l'OGP. Elle dirige les efforts de communication et de sensibilisation pour les rapports internationaux d'IRM et supervise le contrôle de la qualité des évaluations dans plus de 40 pays. Son expertise est la lutte contre la corruption, les élections, le financement des partis politiques et la construction de la démocratie. Avant de rejoindre OGP, elle travaillait au Secrétariat de Transparency International où elle a travaillé sur la recherche et le plaidoyer en matière de corruption politique dans diverses régions du monde et a également géré une initiative régionale financée par l'UE sur l'intégrité du secteur public en Europe du Sud-Est. Dans son pays d'origine, la Géorgie, Tinatin a travaillé au NDI sur les questions d'éducation des électeurs et de renforcement institutionnel et a été une experte de premier plan pour le projet d'assistance électorale du PNUD en fournissant un appui à la Commission électorale centrale. Tinatin a obtenu son BA en administration publique à l'Université technique géorgienne et détient le Master of Public Policy de la Hertie School of Governance de Berlin.

Contenu créé

haythem-gataa-qXf_C4MN6fw-unsplash

L'espace civique comme condition préalable essentielle aux réformes du gouvernement ouvert dans la région MENA

Depuis leur adhésion à l'OGP, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie ont pris plus de 129 engagements. Celles-ci comprenaient des engagements forts sur l'amélioration de l'accès à l'information publique et aux données ouvertes, mais en ce qui concerne la mise en œuvre des engagements, la Jordanie et la Tunisie accusent un retard par rapport aux autres membres de l'OGP, et les résultats du premier plan d'action de l'OGP du Maroc n'ont pas encore été évalués par l'IRM. ..

6203558248_45a438dd6c_o

Quelle est la prochaine étape du gouvernement ouvert dans les pays nordiques

Les pays nordiques sont en tête du classement en matière de bonne gouvernance, faisant preuve d'institutions solides, d'un état de droit et d'un niveau élevé de confiance du public. Voyez ce qu'ils font dans l'OGP.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez interdit sur le site!