Ignorer la navigation

Données ouvertes sur le genre

La lutte pour l'égalité des sexes se concentre souvent sur l'importance d'être vu, de mettre en lumière les défis souvent cachés qui peuvent être exacerbés par le sexe, le genre, l'identité de genre ou l'orientation sexuelle d'une personne. Des exemples de ces défis sont les obstacles à l’accès aux prêts ou aux appels d’offres publics pour les entreprises appartenant à des femmes, la capacité des filles ou des garçons à fréquenter régulièrement l’école et la discrimination LGBTQIA+ dans les soins de santé ou l’emploi. Collecte et publication désagrégées données sur le genre Il est essentiel de prendre en compte ces disparités pour lutter contre les inégalités et l’injustice entre et au sein des différentes communautés. Selon Mesures égales 2030, sans données ouvertes sur le genre, « il est impossible d’identifier là où les besoins sont les plus grands ou de mesurer l’impact des politiques et des programmes ». Cependant, des lacunes considérables dans la collecte, la publication et l’utilisation des données sur le genre persister dans de nombreux pays en raison de l'inaccessibilité des données, de l'interopérabilité ou de l'utilisation de formats non ouverts.

Remarque : Les données sur le genre peuvent ventiler les informations selon les hommes, les femmes ou d'autres caractéristiques et expériences de genre et d'identité sexuelle. Dans ce chapitre, les références aux « femmes » incluent celles qui s’identifient comme femmes, qu’elles soient cisgenres, transgenres ou intersexuées. Les données ventilées par sexe font souvent référence aux caractéristiques binaires du « sexe attribué à la naissance » de l’homme et de la femme, tandis que les données sur le genre peuvent prendre en compte d’autres expériences vécues et identités. Selon les circonstances, il peut y avoir des moments où il peut être avantageux de collecter des données ventilées par sexe et par genre.

Défi du gouvernement ouvert : genre et inclusion

Avec les OGP Stratégie 2023-2028, les membres de l'OGP sont prêts à travailler à un certain nombre de réformes thématiques ambitieuses à travers le Défi du gouvernement ouvert. Cette partie du Open Gov Guide aborde le genre et l’inclusion.

Invite de défi : Adopter des réformes de gouvernement ouvert pour promouvoir la pleine participation des femmes aux niveaux politique, social et économique.

Les actions et réformes pourraient inclure :

  • Des réformes ciblées sur le genre, telles que des mécanismes visant à lutter contre la violence sexiste, tant en ligne que hors ligne ;
  • Intégrer le genre dans d'autres domaines de défis (par exemple, la lutte contre la corruption, l'ouverture budgétaire, le climat et l'environnement) ; et
  • Rendre la conception et la mise en œuvre des réformes participatives et inclusives pour les communautés touchées.

Mots clés

Définitions de termes clés tels que intégration de la dimension de genre et données ouvertes sur le genre.

  • Données de genre : Les données de genre (ou « statistiques de genre ») font référence à des statistiques ou des informations séparées ou triables par caractéristiques de sexe, de genre ou d'orientation sexuelle. Selon Données2x, une organisation de la société civile (OSC) qui travaille à améliorer la production et l'utilisation de données sur le genre, « les données sur le genre fournissent un aperçu significatif des différences de bien-être entre les femmes et les hommes, et les filles et les garçons, ainsi que des informations exploitables pour que les politiques puissent y remédier. disparités. »
  • Intégration du genre : Intégration de la dimension de genre désigne le processus d’intégration d’une perspective de genre dans les systèmes et processus de gouvernance.
  • Données ouvertes sur le genre : À prendre en considération "données ouvertes», les données sur le genre doivent être publié avec les caractéristiques techniques et juridiques pour être « librement utilisé, réutilisé et redistribué par quiconque, à tout moment et en tout lieu ». Il faut aussi que ce soit lisible par machine, téléchargeable en masse et sous licence ouverte pour permettre une redistribution et une réutilisation gratuites. Les données sur le genre dans ce chapitre font référence aux données détenues par le gouvernement, sauf indication contraire.

La preuve

Les données ouvertes sur le genre peuvent soutenir une meilleure prise de décision et un accès plus équitable aux services.

  • Investissement dans les données ouvertes sur le genre crée un cercle vertueux pour améliorer les pratiques gouvernementales de collecte de données de manière plus générale, par exemple par le biais de « recensements, enquêtes et systèmes administratifs qui produisent des statistiques sur la santé, l’éducation, l’emploi et le bien-être ». Veiller à ce que la collecte de données capture des informations ventilées et régulièrement mises à jour sur de multiples caractéristiques, y compris le sexe, permet de mettre en lumière les vulnérabilités d’autres groupes. Par exemple, combler les lacunes dans les données sur les résultats en matière de santé des femmes permettrait propos des retards persistants dans le diagnostic du cancer et du diabète, ce qui permettrait d’économiser au moins un billion de dollars par an dans l’économie mondiale.
  • Ouverture les données sexospécifiques constituent une étape importante pour modifier les politiques et les pratiques susceptibles d’avoir un impact négatif sur différents groupes sexospécifiques et pour mettre en œuvre des initiatives mieux ciblées pour répondre à leurs besoins. Par exemple, dans Kenya, les données recueillies par une OSC sur la propriété foncière des femmes ont rendu « plus rapide, plus facile et moins coûteux pour une femme d'ajouter son nom à un acte foncier ».
  • La centralisation des données sur le genre peut contribuer à garantir que les politiques et les programmes répondent aux besoins de ceux qui ont le plus besoin de cette assistance. Cela peut se faire via un processus entièrement centralisé, entre agences, ou via un données collaboratives.
  • En améliorant les processus de partage des connaissances et des données au sein du gouvernement, les données ouvertes sur le genre peuvent rationaliser la façon dont un gouvernement rend compte des progrès vers la Objectifs de développement durable (ODD), la Commission pour mettre fin à la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) et tout autre accord ou norme internationale pertinente.

Orientation de la réforme

Les recommandations ci-dessous représentent des réformes que les gouvernements nationaux et locaux, les représentants des organisations de la société civile et d'autres peuvent envisager pour leurs plans d'action et le Défi du gouvernement ouvert. Les réformes sont classées selon les principales valeurs de l'OGP : transparence, participation civique et responsabilité publique. Les réformes doivent être adaptées au contexte national, et impliquer et coordonner avec d’autres niveaux et branches du gouvernement.

Les réformes dans tous les domaines politiques sont également marquées par le degré estimé de difficulté de mise en œuvre. Même si les progrès ne sont souvent pas linéaires, les recommandations ont été catégorisées à l’aide de ces étiquettes pour donner au lecteur une idée de la manière dont différentes réformes peuvent fonctionner ensemble pour accroître l’ambition des approches de gouvernement ouvert.

Clé des réformes recommandées

  • Transparence: La transparence permet aux citoyens d'exercer leurs droits, de demander des comptes au gouvernement et de participer aux processus décisionnels. Des exemples d'activités pertinentes incluent la publication proactive ou réactive d'informations détenues par le gouvernement, les cadres juridiques ou institutionnels visant à renforcer le droit d'accès à l'information et la divulgation d'informations à l'aide de normes de données ouvertes.

  • Participation civique: Lorsque les gens sont impliqués, les gouvernements et les institutions publiques sont plus réactifs, innovants et efficaces. Des exemples d'initiatives pertinentes comprennent des processus et des mécanismes nouveaux ou améliorés permettant au public de contribuer aux décisions, des mécanismes participatifs pour impliquer les groupes sous-représentés dans l'élaboration des politiques et un environnement juridique garantissant les droits civils et politiques.

  • Responsabilité publique: La responsabilité publique se produit lorsque les institutions publiques doivent justifier leurs actions, agir en fonction des exigences et des critiques et assumer la responsabilité de leur non-respect des lois ou des engagements. Il est important de noter que la responsabilité publique signifie que les membres du public peuvent également accéder aux mécanismes de responsabilisation et les déclencher. Parmi les exemples d’activités pertinentes figurent les audits citoyens des performances, les mécanismes ou institutions nouveaux ou améliorés qui répondent aux processus d’appel lancés par les citoyens et l’amélioration de l’accès à la justice.

  • Inclusion: L’inclusion est fondamentale pour parvenir à des politiques plus équitables, représentatives et responsables qui servent véritablement tous les peuples. Cela implique d’accroître la voix, l’action et l’influence des groupes historiquement discriminés ou sous-représentés. Selon le contexte, les groupes traditionnellement sous-représentés peuvent être victimes de discrimination fondée sur le sexe, l'identité sexuelle, la race, l'origine ethnique, l'âge, la géographie, les capacités différentes, le statut juridique ou socio-économique.

  • Fondamentale: Cette balise est utilisée pour les réformes qui constituent les éléments essentiels d’un domaine politique. « Fondamental » ne signifie pas une faible ambition ou un faible impact. Ces recommandations établissent souvent des cadres juridiques et des structures institutionnelles de base.

  • Intermédiaire: Cette balise est utilisée pour les réformes complexes et qui impliquent souvent une coordination et une sensibilisation entre les branches, les institutions et les niveaux de gouvernement, avec le public ou entre les pays.

  • Avancée: Cette balise est utilisée pour les réformes qui comblent des lacunes importantes afin de rendre le travail existant plus efficace et plus percutant. Plus précisément, les réformes « avancées » sont particulièrement ambitieuses, innovantes ou comblent des lacunes importantes pour rendre le travail existant plus efficace, plus percutant ou plus durable. Ils sont souvent appliqués dans des environnements matures où ils cherchent à institutionnaliser une bonne pratique qui a déjà donné des résultats.

  • Exécutif: Le pouvoir exécutif du gouvernement est responsable de la conception, de la mise en œuvre et de l'application des lois, des politiques et des initiatives. Il est généralement dirigé par le chef de l'État ou du gouvernement, tel qu'un président ou un premier ministre, ainsi que par les membres nommés de son cabinet. Les fonctions du pouvoir exécutif comprennent également la supervision des opérations quotidiennes du gouvernement, la gestion des affaires étrangères et la direction des forces armées du pays. Dans les systèmes démocratiques, le pouvoir exécutif est responsable devant le pouvoir législatif et l'électorat, ses pouvoirs et limites étant définis dans la constitution ou le cadre juridique du pays concerné.

  • Législatif: Le pouvoir législatif du gouvernement est chargé d'élaborer des lois et des règlements et de superviser le fonctionnement du gouvernement. Il se compose généralement d'un corps de représentants élus, tel qu'un parlement, un congrès ou une assemblée, chargé de proposer, débattre, amender et finalement adopter une législation. Le pouvoir législatif joue un rôle crucial dans la représentation des intérêts du peuple, car ses membres sont élus par le public. En plus de légiférer, cette branche détient souvent le pouvoir de lever des impôts, d'allouer des fonds et de mener certaines enquêtes sur des questions d'intérêt public. La structure et les pouvoirs du pouvoir législatif sont généralement définis dans la constitution ou le cadre juridique d'un pays, et ils servent de contrôle sur les pouvoirs exécutif et judiciaire pour garantir un système de freins et contrepoids au sein d'un État.

Liste de contrôle des données hautement prioritaires sur le genre

Les organismes de mise en œuvre chargés d’améliorer la quantité et la qualité des données sur le genre peuvent commencer par donner la priorité à la collecte et à la publication de données de grande valeur. Comme mentionné ci-dessus, les données sur le genre devraient inclure une définition large du terme « femme » qui englobe les femmes cisgenres, transgenres et intersexuées.

Vous trouverez ci-dessous une liste de contrôle de certains des types les plus importants de données de genre hautement prioritaires, avec une liste complète disponible dans le Annexe sur les indicateurs du Boussole des données sur le genre 2023 rapport.

  • Données sur la criminalité et la justice, comme des informations sur le sexe des victimes et des auteurs, la violence sexiste indicateurs sur les abus physiques, sexuels et psychologiques et données démographiques sur la population carcérale
  • données économiques, comme l’accès aux ressources financières et à la propriété foncière
  • Données sur l'éducation, comme les taux de scolarisation et d’alphabétisation
  • Données de santé, comme les taux de mortalité maternelle et infantile, l’insécurité alimentaire et la malnutrition des adultes
  • Données sur le travail, comme l'emploi, le travail de soins non rémunéré et l'allocation de temps
  • Données sur les conditions de vie, comme l’accès à l’assainissement, à l’électricité et à l’eau

Exemples de réformes de l'OGP et au-delà

Les exemples suivants sont des engagements précédemment pris au sein ou au-delà de l'OGP qui démontrent des éléments des recommandations formulées ci-dessus. Les membres de l'OGP ont commencé à prendre des engagements en matière de données ouvertes sur le genre en 2017 et ont depuis lors co-créé de plus en plus d'engagements dans ce domaine politique. Environ 30 pour cent des membres nationaux de l'OGP ont au moins un engagement ouvert lié aux données sur le genre.

Réformes de l'OGP
  • ARGENTINE Données publiées pour lutter contre la VBG : Publié avec succès des données sur les budgets et les ressources alloués à la prévention de la violence à l’égard des femmes dans le cadre d’un plan national.
  • BOSNIE-HERZÉGOVINE Portail de données pour les statistiques officielles : Créé une donnée portail sur les statistiques officielles, avec certains ensembles de données ventilés par sexe dans des domaines tels que l'emploi, l'éducation et la santé.
  • BUENOS AIRES, ARGENTINE Données de genre sur les budgets et les personnes LGBTQIA+ : Pris divers engagements sur les données ouvertes sur le genre, tels que édition des données budgétaires ouvertes sur tous les programmes et ressources de la ville liés aux politiques de genre, avec un accent particulier sur l’éducation sexuelle complète. Aussi engagé pour commencer à collecter et à publier des données sur les communautés LGBTQIA+ de la ville.
  • CANADA Centre de connaissances sur la violence basée sur le genre : Créé un centre de connaissances sur la violence fondée sur le sexe qui servira de plaque tournante pour coordonner les initiatives fédérales dans le cadre de la Stratégie canadienne pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, soutenir la collecte de données et la recherche, et diffuser et mobiliser les connaissances et les preuves liées à la violence fondée sur le sexe.
  • CATALOGNE, ESPAGNE Données ouvertes sur le genre sur les inégalités socioéconomiques : s’engagé à générer et à publier des données ouvertes et ventilées sur le genre liées au statut socio-économique et à la féminisation de la pauvreté.
  • RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Système centralisé de données éducatives : s’engagé à la création d'un nouveau système centralisé pour les données liées à l'éducation, qui comprendra des données ouvertes ventilées par sexe et d'autres caractéristiques.
  • HONDURAS Données ouvertes pour la parité des sexes dans le secteur public : s’engagé à accroître l'accès aux données ventilées par sexe dans un format ouvert sur la répartition par sexe des emplois dans le secteur public, en particulier aux postes de direction.
  • QUINTANA ROO, MEXIQUE Plateforme de transparence budgétaire : Co-créé une transparence budgétaire plateforme qui fournit des informations sur le cycle budgétaire sous forme de données ouvertes, avec des annexes transversales sur le genre et la lutte contre la corruption. s’engagé pour rendre la plateforme plus conviviale.
  • RÉPUBLIQUE DE CORÉE Portails ouverts de données sur le genre : A commencé divulguer de manière proactive les données ouvertes très demandées dans le cadre d’un effort plus large visant à accroître l’accessibilité des données détenues par le gouvernement. Des groupes de réflexion gouvernementaux ont également contribué à cet effort, comme le Système d'information sur les statistiques de genre créé par l'Institut coréen de développement des femmes, qui centralise les données sur le genre de toutes les agences gouvernementales.
  • ROSARIO, ARGENTINE Ouvrir les données dans une perspective de genre : s’engagé à mettre en œuvre une approche transversale pour collecter, utiliser et publier des données sur le genre qui peuvent être utilisées pour créer des politiques mieux ciblées basées sur ses Guide des données et de l'approche genre publié en 2023.
  • URUGUAY Données ouvertes sur la violence basée sur le genre :  Établir et publier des données standardisées sur la VBG dans le cadre de deux plans d'action en 2018 et 2022, faisant écho au travail des OSC comme Féminin Uruguay pour recueillir des données sur la violence liée au genre.
Au-delà des plans d'action OGP
  • CANADA Collecte inclusive de données dans le recensement : Est devenu le premier pays fournir des données de recensement sur les personnes transgenres et non binaires dans le cadre de son 2021 recensement, qui permettait aux individus d'identifier eux-mêmes leur sexe.
  • LIBERIA Données sur le genre intégrées dans le droit statistique : de réussite l'un des premiers lois statistiques intégrer l’analyse sensible au genre et la ventilation des données dans les pratiques de son OSN. Par exemple, le cadre juridique « ordonne spécifiquement au conseil d’administration de l’ONS de superviser l’élaboration d’indicateurs sexospécifiques ».
  • SÉNÉGAL Enquêtes annuelles sur la santé sensibles au genre : Conduit des enquêtes annuelles sur la santé, contrairement à d’autres pays qui ont tendance à collecter des données sur la santé tous les deux ou trois ans. Ces enquêtes annuelles permettent au pays de mettre régulièrement à jour les données de santé sensibles au genre, ce qui permet des réponses politiques plus ciblées aux disparités entre les sexes en matière de résultats en matière de santé.
  • ROYAUME-UNI Collecte de données inclusive : Collecte des données sur l'identité de genre ainsi que sur le sexe attribué à la naissance via l'Office for National Statistics, qui couvre l'Angleterre, l'Écosse et le Pays de Galles. La collecte et la publication de ces données ont conduit à la création d’une « feuille de route des données sur le genre », qui identifie huit facteurs clés de l’inégalité entre les sexes.

Le rôle des gouvernements locaux

Les discussions sur les données ouvertes en général, et sur les données ouvertes sur le genre en particulier, ont tendance à se concentrer sur la nécessité pour les ministères du genre et les bureaux de statistique au niveau national d'améliorer leurs pratiques et d'assumer davantage de responsabilités en tant que coordinateurs centraux pour améliorer la collecte, la publication et l'utilisation des données. .

Cependant, les gouvernements locaux ont un rôle important à jouer pour garantir que les pratiques de données au niveau national capturent pleinement les tendances qui se produisent dans des cadres de mesure plus petits – au sein et entre les ménages, au niveau municipal et au niveau de l'État ou de la province. C’est pourquoi la ventilation par lieu et au niveau intra-ménage est tout aussi cruciale que la ventilation par sexe et genre, comme décrit dans la section « Réformes recommandées » ci-dessus. Les défis auxquels sont confrontés des groupes spécifiques, tels que ceux qui vivent dans des logements temporaires au sein des villes, sont souvent négligés dans les pratiques traditionnelles de collecte de données. Les gouvernements locaux peuvent donc contribuer à combler ces lacunes en matière de données sur le genre.


Qui travaille sur ce sujet ?

A
Abuja, Nigeria
Albanie Albanie
District d'Anloga, Ghana
Aragón, Espagne
Argentine Argentine
B
Banggai, Indonésie
Bogota, Colombie
Bosnie-Herzégovine
Brasil Brasil
Brebes, Indonésie
Buenos Aires, Argentine
Burkina Faso Burkina Faso
C
Canada Canada
Catalogne, Espagne
Chili Chili
Colombie Colombie
Costa Rica Costa Rica
Côte d'Ivoire Côte D'ivoire
République tchèque République tchèque
D
République Dominicaine République Dominicaine
E
Équateur Équateur
El Kef, Tunisie
Elgeyo Marakwet, Kenya
G
Allemagne Allemagne
Ghana Ghana
Guatemala Guatemala
H
Honduras Honduras
I
Indonésie Indonésie
Irlande Irlande
Israël Israël
Italie Italie
J
Jalisco, Mexique
Jordanie Jordanie
K
État de Kaduna, Nigéria
Kenya Kenya
L
La Libertad, Pérou
Libéria Libéria
M
Makueni, Kenya
Malte Malte
Mexique Mexique
Mongolie Mongolie
Monténégro
Monterrey, Mexique
Maroc Maroc
N
Netherlands Netherlands
Nigéria Nigéria
Macédoine du Nord
la Norvège
P
Panama Panama
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Paraguay Paraguay
Pérou Pérou
Philippines Philippines
Plateau, Nigéria
Q
Quintana Roo, Mexique
R
République de Corée République de Corée
Roumanie Roumanie
Rosario, Argentine
S
Salcedo, République dominicaine
Semarang, Indonésie
Sénégal Sénégal
Chama, Ghana
Sierra Leone Sierra Leone
South Cotabato, Philippines
Espagne Espagne
Sri Lanka Sri Lanka
T
Tanger - Tétouan - Al Hoceima, Maroc
Tarkwa Nsuaem, Ghana
Tétouan (Commune), Maroc
U
Ukraine Ukraine
États-Unis États-Unis
Uruguay Uruguay
W
Wassa Amenfi Est, Ghana
West Sumbawa, Indonésie

Cette liste reflète les membres ayant des engagements dans le domaine politique « Genre » du Tableau de bord des données.


Partenaires OGP actifs

Les organisations suivantes ont récemment travaillé sur cette question dans le contexte de l'OGP au niveau national ou international. Ils peuvent avoir des idées supplémentaires sur le sujet. Veuillez noter que cette liste n'est pas exhaustive. Si vous êtes intéressé par des initiatives au niveau national, veuillez contacter research@opengovpartnership.org.


Données d'analyse comparative

L’organisme de bienfaisance Stratégie OGP 2023-2028 énonce le Défi du gouvernement ouvert et vise à fournir des références claires en matière de performance grâce à des données fiables.

Même si les critères de référence pour chaque pays et Open Gov Guide les recommandations ne sont pas encore intégrées, pour ce chapitre, les personnes intéressées peuvent s’appuyer sur les ensembles de données suivants :

  • L’organisme de bienfaisance Boussole des données sur le genre entretenu par Surveillance des données ouvertes inclut les classements et profils de pays évaluer les systèmes de données sur le genre dans le monde entier. Le GDC « documente spécifiquement la disponibilité et l’ouverture actuelles de 53 indicateurs de genre importants dans plus de 180 pays… et l’environnement dans lequel le système de données sur le genre fonctionne ».
  • ONU Femmes dirige le Women Count portail de données, qui centralise plusieurs tableaux de bord de données liées au genre, comme un moniteur COVID-19 et genre et un tableau de bord sur les indicateurs des ODD.
  • L’organisme de bienfaisance Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UN DESA) accueille le Centre de données sur le genre, qui comprend une analyse de la couverture des données sur le genre basée sur l'ensemble minimum d'indicateurs de genre proposés par la Commission de statistique des Nations Unies.
  • L’état des données sur le genre portail exécuté par Données2x est mis à jour chaque année pour capturer les progrès mondiaux visant à combler les lacunes en matière de données sur le genre.

Orientations et normes

Bien que la liste ci-dessous ne soit pas exhaustive, elle vise à fournir une série de recommandations, de normes et d’analyses pour guider la réforme dans ce domaine politique.

  • L’organisme de bienfaisance Boussole des données sur le genre entretenu par Surveillance des données ouvertes inclut les classements et profils de pays évaluer les systèmes de données sur le genre dans le monde entier. Open Data Watch produit également des rapports sur les conclusions de la GDC, le dernier étant publié dans 2023.
  • Mesures égales 2030 produit un 2022 mise à jour à un rapport sur son Indice de genre des ODD, qui comprend une analyse des progrès mondiaux en matière de collecte, de publication et d’utilisation de données sur le genre.
  • DESA héberge le Centre de données sur le genre, qui fournit des données sur les progrès mondiaux vers l'atteinte de l'ensemble minimum d'indicateurs de genre créés par la Commission de statistique des Nations Unies. Le Gender Data Hub comprend également des l'orientation sur des thèmes spécifiques liés aux données sur le genre, tels que l'autonomisation économique, l'éducation et les avantages des méthodes de collecte de données sur l'emploi du temps.
  • L’organisme de bienfaisance Commission de statistique des Nations Unies a mandaté la création du Programme mondial de statistiques sexospécifiques par l’intermédiaire de la Division de statistique des Nations Unies, qui est coordonnée par le Groupe interinstitutions et d’experts sur les statistiques sexospécifiques. Le Programme mondial de statistiques sexospécifiques fournit des informations méthodologiques lignes directrices sur la manière d'utiliser les statistiques sexospécifiques, y compris pour des sujets spécifiques tels que la manière de produire des statistiques pour capturer violence contre les femmes, ainsi qu'un ensemble minimum d’indicateurs et d’objectifs de genre.
  • Données2x publié recommandations sur les solutions nécessaires pour combler les lacunes en matière de données sur le genre en 2022, ainsi qu’un «Inventaire de solutions» qui rassemble des exemples d’innovations méthodologiques pour combler ces lacunes en matière de données. Data2x exécute également le Réseau de données sur le genre et participe à la Partenariat de données sur l'inclusion financière des femmes (WFID) pour faire progresser les travaux dans ce domaine politique. Le WFID comprend également un ensemble de principes pour guider le travail du partenariat et d’autres.
  • L’organisme de bienfaisance Centre d’échange de données sur le financement du développement se concentre sur le financement et la communication des données sur le genre et comprend des études de cas détaillées et des conseils en un seul endroit.
  • Dirigé par des chercheurs du Laboratoire de données + féminisme au Massachusetts Institute of Technology, ILDAet une Féminin Uruguay, le projet Data contre le féminicide centralise travailler à la normalisation des données sur les féminicides et à développer des outils pour soutenir la collecte de ces données auprès des sources médiatiques ainsi que des organismes gouvernementaux.
Open Government Partnership