Ignorer la navigation

Droit à l'information

Le public a besoin d’avoir accès à l’information pour obliger le gouvernement à Compte pour ses décisions. Droit à l'information (RTI) permettent aux citoyens d'obtenir ces informations, avec beaucoup de lois exiger des gouvernements qu’ils publient des informations de manière proactive. Bien que la plupart des pays membres de l'OGP disposent désormais de lois RTI, beaucoup sont encore confrontés à des problèmes, tels que la mise en œuvre des processus requis et la gestion des arriérés de demandes. En outre, les données sur la manière dont les agences mettent en œuvre une loi RTI peuvent aider à mesurer les progrès réalisés dans la protection de ce droit important, à favoriser l’apprentissage et la responsabilisation, et à prioriser les réformes.

Défi du gouvernement ouvert : accès à l'information

Avec les OGP Stratégie 2023-2028, les membres de l'OGP sont prêts à travailler à un certain nombre de réformes thématiques ambitieuses à travers le Défi du gouvernement ouvert. Cette partie du Open Gov Guide aborde l’accès à l’information.

Invite de défi : Améliorer l’efficacité des cadres juridiques d’accès à l’information.

Les actions et réformes pourraient inclure :

  • Améliorer l’indépendance, la capacité et l’intégrité des autorités de surveillance de l’accès à l’information.
  • Améliorer l'accès, agence par agence, aux rapports et aux données sur les performances de l'information (y compris les demandes, les réponses affirmatives, les délais de réponse, l'utilisation des exemptions, les appels et les résultats des appels).

Mots clés

Définitions de termes clés tels que Appelsdivulgation proactive et réactiveet Données de performances RTI.

  • Appels: Si une autorité publique refuse la divulgation d'informations en raison d'une exemption ou ne répond pas, les demandeurs ont la possibilité de contester la réponse. Souvent, le premier appel concernera un examen interne. S’ils ne sont toujours pas satisfaits, la plupart des cadres juridiques RTI adoptent l’un des quatre modèles différents: cours, tribunaux, médiateur ou commissaire spécialisé.
  • Exemptions: Les autorités publiques peuvent exempter la divulgation d'informations lorsque ces détails relèvent de catégories telles que la sécurité nationale, le secret professionnel de l'avocat, les enquêtes en cours, le secret commercial et la vie privée.
  • Divulgation proactive et réactive : Informations Les informations détenues par les autorités publiques peuvent être consultées par le public via une divulgation proactive, lorsque l'autorité publie des informations sans que des demandes soient déposées, ou via une divulgation réactive, lorsque les membres du public peuvent déposer des demandes d'informations.
  • Données de performances RTI : Les principaux types de données liées aux performances RTI sont :
    • Nombre de demandes soumises
    • Temps de réponse aux demandes
    • Nombre de refus et raisons de la rétention d'informations
    • Nombre de recours et leurs résultats
    • Montant d’argent collecté en frais pour les demandes de RTI
    • Données démographiques ventilées (telles que le sexe), le cas échéant

La preuve

Les faits montrent que la disponibilité de l’information peut améliorer l’efficacité du gouvernement.

  • Il a été démontré que les lois RTI réduisent la corruption en aportando un cadre qui exige que les agents publics agissent de manière impartiale et justifient leurs décisions.
  • Lorsqu’elles sont mises en œuvre, les lois RTI sont associées au renforcement de l’impact d’autres réformes du gouvernement ouvert, ce qui peut le rendre plus efficace. plus susceptibles que les fonctionnaires se comporteront de manière éthique et légale.
  • L’amélioration de l’accès à l’information et l’application des lois RTI améliorent la prestation des services publics en responsabiliser le public pour surveiller les services et plaider en faveur du changement.

Orientation de la réforme

Les recommandations ci-dessous représentent des réformes que les gouvernements nationaux et locaux, les représentants des organisations de la société civile et d'autres peuvent envisager pour leurs plans d'action et le Défi du gouvernement ouvert. Les réformes sont classées selon les principales valeurs de l'OGP : transparence, participation civique et responsabilité publique. Les réformes doivent être adaptées au contexte national, et impliquer et coordonner avec d’autres niveaux et branches du gouvernement.

Les réformes dans tous les domaines politiques sont également marquées par le degré estimé de difficulté de mise en œuvre. Même si les progrès ne sont souvent pas linéaires, les recommandations ont été catégorisées à l’aide de ces étiquettes pour donner au lecteur une idée de la manière dont différentes réformes peuvent fonctionner ensemble pour accroître l’ambition des approches de gouvernement ouvert.

Clé des réformes recommandées

  • Transparence: La transparence permet aux citoyens d'exercer leurs droits, de demander des comptes au gouvernement et de participer aux processus décisionnels. Des exemples d'activités pertinentes incluent la publication proactive ou réactive d'informations détenues par le gouvernement, les cadres juridiques ou institutionnels visant à renforcer le droit d'accès à l'information et la divulgation d'informations à l'aide de normes de données ouvertes.

  • Participation civique: Lorsque les gens sont impliqués, les gouvernements et les institutions publiques sont plus réactifs, innovants et efficaces. Des exemples d'initiatives pertinentes comprennent des processus et des mécanismes nouveaux ou améliorés permettant au public de contribuer aux décisions, des mécanismes participatifs pour impliquer les groupes sous-représentés dans l'élaboration des politiques et un environnement juridique garantissant les droits civils et politiques.

  • Responsabilité publique: La responsabilité publique se produit lorsque les institutions publiques doivent justifier leurs actions, agir en fonction des exigences et des critiques et assumer la responsabilité de leur non-respect des lois ou des engagements. Il est important de noter que la responsabilité publique signifie que les membres du public peuvent également accéder aux mécanismes de responsabilisation et les déclencher. Parmi les exemples d’activités pertinentes figurent les audits citoyens des performances, les mécanismes ou institutions nouveaux ou améliorés qui répondent aux processus d’appel lancés par les citoyens et l’amélioration de l’accès à la justice.

  • Inclusion: L’inclusion est fondamentale pour parvenir à des politiques plus équitables, représentatives et responsables qui servent véritablement tous les peuples. Cela implique d’accroître la voix, l’action et l’influence des groupes historiquement discriminés ou sous-représentés. Selon le contexte, les groupes traditionnellement sous-représentés peuvent être victimes de discrimination fondée sur le sexe, l'identité sexuelle, la race, l'origine ethnique, l'âge, la géographie, les capacités différentes, le statut juridique ou socio-économique.

  • Fondamentale: Cette balise est utilisée pour les réformes qui constituent les éléments essentiels d’un domaine politique. « Fondamental » ne signifie pas une faible ambition ou un faible impact. Ces recommandations établissent souvent des cadres juridiques et des structures institutionnelles de base.

  • Intermédiaire: Cette balise est utilisée pour les réformes complexes et qui impliquent souvent une coordination et une sensibilisation entre les branches, les institutions et les niveaux de gouvernement, avec le public ou entre les pays.

  • Avancée: Cette balise est utilisée pour les réformes qui comblent des lacunes importantes afin de rendre le travail existant plus efficace et plus percutant. Plus précisément, les réformes « avancées » sont particulièrement ambitieuses, innovantes ou comblent des lacunes importantes pour rendre le travail existant plus efficace, plus percutant ou plus durable. Ils sont souvent appliqués dans des environnements matures où ils cherchent à institutionnaliser une bonne pratique qui a déjà donné des résultats.

  • Exécutif: Le pouvoir exécutif du gouvernement est responsable de la conception, de la mise en œuvre et de l'application des lois, des politiques et des initiatives. Il est généralement dirigé par le chef de l'État ou du gouvernement, tel qu'un président ou un premier ministre, ainsi que par les membres nommés de son cabinet. Les fonctions du pouvoir exécutif comprennent également la supervision des opérations quotidiennes du gouvernement, la gestion des affaires étrangères et la direction des forces armées du pays. Dans les systèmes démocratiques, le pouvoir exécutif est responsable devant le pouvoir législatif et l'électorat, ses pouvoirs et limites étant définis dans la constitution ou le cadre juridique du pays concerné.

  • Législatif: Le pouvoir législatif du gouvernement est chargé d'élaborer des lois et des règlements et de superviser le fonctionnement du gouvernement. Il se compose généralement d'un corps de représentants élus, tel qu'un parlement, un congrès ou une assemblée, chargé de proposer, débattre, amender et finalement adopter une législation. Le pouvoir législatif joue un rôle crucial dans la représentation des intérêts du peuple, car ses membres sont élus par le public. En plus de légiférer, cette branche détient souvent le pouvoir de lever des impôts, d'allouer des fonds et de mener certaines enquêtes sur des questions d'intérêt public. La structure et les pouvoirs du pouvoir législatif sont généralement définis dans la constitution ou le cadre juridique d'un pays, et ils servent de contrôle sur les pouvoirs exécutif et judiciaire pour garantir un système de freins et contrepoids au sein d'un État.

Exemples de réformes de l'OGP et au-delà

Les exemples suivants sont des engagements précédemment pris au sein ou au-delà de l'OGP qui démontrent des éléments des recommandations formulées ci-dessus. La RTI a toujours été l'un des domaines politiques de réforme les plus populaires parmi les membres de l'OGP, avec plus de 80 % des membres prenant globalement des engagements en matière de RTI.

Réformes de l'OGP
  • BRÉSIL Efficacité accrue des demandes d'information : Institué un délai imparti aux agences gouvernementales pour répondre aux demandes d'informations et a créé des règles plus strictes pour refuser l'accès aux informations classifiées en partenariat avec des organisations de la société civile.
  • RÉPUBLIQUE DOMINICAINE Base de données des demandes d'informations : Fait du données disponibles en ligne concernant statistiques pour plus de 200 agences gouvernementales sur les niveaux de conformité aux demandes d’accès à l’information.
  • KENYA Lois RTI au niveau national et au niveau des comtés : Repêché Règlements RTI en collaboration avec la société civile (finalisation en attente au moment de la rédaction) et création d'une boîte à outils et d'une loi modèle RTI pour le niveau du comté. À la fin de la période de mise en œuvre, les comtés avaient commencé à adopter des lois RTI.
  • MAROC Renforcement des capacités et accès accrus aux RTI : Dirigé campagnes de sensibilisation du public, nommé et formé Officiers du RTI, increased unités d’archives dans les organismes gouvernementaux, et créée un portail en ligne où les demandes sont suivies publiquement. Aussi engagé d'élargir l'accès au portail aux gouvernements locaux.
  • PHILIPPINES Augmentation des ordonnances locales RTI : Triplé le nombre d’unités gouvernementales locales qui ont adopté des ordonnances ou des décrets sur la « liberté d’information » en deux ans, ce qui conduit à de solides premiers résultats en matière d'élargissement de l'accès du public à l'information au niveau local.
  • ESPAGNE Réformes de la loi sur le droit à l’information : s’engagé à l’approbation de réglementations qui renforceront la transparence et l’accès à l’information publique. L'Espagne a également signé l'accord du Conseil de l'Europe Convention sur l'accès aux documents publics— la ratification est en attente.
  • URUGUAY Index pour mesurer la conformité aux demandes d'information : Créé un indice national de transparence qui les mesures le respect au niveau de l'agence de la loi RTI, comme le partage proactif d'informations. S'appuie sur un projet pilote précédent de la Banque centrale pour a prendre une données disponibles en ligne sur les demandes de RTI, que d’autres institutions publiques ont adoptées.
Au-delà des plans d'action OGP
  • BANGLADESH Accès élargi au RTI pour les groupes vulnérables : Working : un espace de travail commun garantir que les femmes et les communautés dalits puissent demander des informations via son Commissariat à l'information, en collaboration avec le Carter Center et d'autres agences. Les activités comprenaient la sensibilisation de ces groupes et la formation des responsables locaux afin de mieux soutenir ces groupes dans leurs demandes d'informations.
  • PARAGUAY Outil en ligne pour explorer les données de demande RTI : Créé un outil accessible et ouvert pour aider les utilisateurs à explorer les données sur les demandes RTI, telles que les statistiques mesurant le degré de conformité de l'agence.

Le rôle des gouvernements locaux

Les gouvernements locaux ont souvent leurs propres lois sur le RTI. Ils peuvent administrer ces règles de manière indépendante dans un système entièrement fédéral, en coordination avec le gouvernement national (comme au Mexique), ou ils peuvent fonctionner selon un système national unifié de RTI.


Qui travaille sur ce sujet ?

A
Albanie Albanie
Aragón, Espagne
Argentine Argentine
Arménie Arménie
Asturies, Espagne
Australie Australie
B
Bosnie-Herzégovine
Brasil Brasil
Buenos Aires, Argentine
Bulgarie Bulgarie
Burkina Faso Burkina Faso
C
Canada Canada
Chili Chili
Colombie Colombie
Costa Rica Costa Rica
Côte d'Ivoire Côte D'ivoire
Croatie Croatie
République tchèque République tchèque
D
République Dominicaine République Dominicaine
E
Équateur Équateur
F
Finlande Finlande
France France
G
État de la Georgie État de la Georgie
Allemagne Allemagne
Ghana Ghana
Guatemala Guatemala
H
Honduras Honduras
I
Indonésie Indonésie
Irlande Irlande
Israël Israël
Italie Italie
J
Jamaica Jamaica
Jordanie Jordanie
K
État de Kaduna, Nigéria
Kenya Kenya
République kirghize République kirghize
L
Libéria Libéria
M
Malawi Malawi
Malte Malte
Mendoza, Argentine
Mexique Mexique
État de Mexico, Mexique
Mongolie Mongolie
Monténégro
Monterrey, Mexique
Maroc Maroc
N
Pays-Bas Pays-Bas
New Zealand New Zealand
Nigéria Nigéria
Macédoine du Nord
la Norvège
Nuevo Leon (État), Mexique
P
Panama Panama
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Paraguay Paraguay
Pérou Pérou
Philippines Philippines
Portugal Portugal
R
République de Corée République de Corée
République de Moldova République de Moldavie
Roumanie Roumanie
Rosario, Argentine
S
San Pedro Garza García, Mexique
Santa Catarina, Brésil
Sénégal Sénégal
Serbie
Seychelles
Sierra Leone Sierra Leone
République slovaque République slovaque
South Cotabato, Philippines
Espagne Espagne
Sri Lanka Sri Lanka
T
Tanger - Tétouan - Al Hoceima, Maroc
Tétouan (Commune), Maroc
Tlalnepantla de Baz, Mexique
Tunisie Tunisie
U
Ukraine Ukraine
Royaume-Uni Royaume-Uni
États-Unis États-Unis
Uruguay Uruguay
V
Communauté valencienne, Espagne

Cette liste reflète les membres ayant des engagements dans le domaine politique « Droit à l’information » de la Tableau de bord des données.


Partenaires OGP actifs

Les organisations suivantes ont récemment travaillé sur cette question dans le contexte de l'OGP au niveau national ou international. Ils peuvent avoir des idées supplémentaires sur le sujet. Veuillez noter que cette liste n'est pas exhaustive. Si vous êtes intéressé par des initiatives au niveau national, veuillez contacter research@opengovpartnership.org.


Données d'analyse comparative

Le Stratégie OGP 2023-2028 énonce le Défi du gouvernement ouvert et vise à fournir des références claires en matière de performance grâce à des données fiables.

Même si les critères de référence pour chaque pays et Open Gov Guide les recommandations ne sont pas encore intégrées, pour ce chapitre, les personnes intéressées peuvent s’appuyer sur les ensembles de données suivants :

  • RTI-Rating.org, maintenu par le Centre pour le droit et la démocratie, a suivi et catalogué les caractéristiques détaillées de toutes les lois RTI, y compris leurs modifications et que ce soit par voie législative ou par décret.
  • En collaboration avec Unité de soutien OGP et Transparency International, Réseau de données pour le développementLe Baromètre mondial des données de collecte des informations indiquant si les données administratives RTI des entreprises sont disponibles dans des formats ouverts. Des visualisations de ces données sont disponibles sur le Site web OGP.
  • Les engagements de l'OGP sur ce sujet peuvent être trouvés sur le Tableau de bord des données.

Orientations et normes

Bien que la liste ci-dessous ne soit pas exhaustive, elle vise à fournir une série de recommandations, de normes et d’analyses pour guider la réforme dans ce domaine politique.

  • La solution 2022 Unité de soutien OGP rapport Liens brisés : données ouvertes pour faire progresser la responsabilité et lutter contre la corruption comprend un chapitre sur les performances du RTI et la nécessité d’interopérabilité avec d’autres données politiques clés.
  • Le droit de rechercher des informations est reconnu par Article 19 des Déclaration universelle des droits de l'homme et Article 19 des Pacte international relatif aux droits civils et politiques comme élément de la liberté d'expression.
  • Objectif de développement durable 16.10.2, Une partie de l' Agenda 2030 des Nations Unies, encourage l’adoption et la mise en œuvre de garanties constitutionnelles, statutaires et/ou politiques pour l’accès du public à l’information.
  • Le déclaration commune publiés par les trois mandats spéciaux sur la liberté d'expression au United Nations, Organisation pour la sécurité et la coopération en Europeainsi que, Organisation des états américains (OEA) a reconnu le droit d’accès aux informations détenues par les autorités publiques comme un droit humain fondamental, ainsi que l’obligation pour les gouvernements de garantir une mise en œuvre efficace de la législation RTI.
  • En Octobre 2020, la OEA approuvé le Loi type interaméricaine 2.0 sur l'accès à l'information publique dans le prolongement de la Loi type interaméricaine sur l'accès à l'information publique de 2010, qui, à l'époque, a été rapidement adoptée dans la région comme référence pour le développement de ce droit.
  • Le Commission africaine des droits de l'homme et des peuples» Loi type sur l'accès à l'information pour l'Afrique (également mentionné comme source d'orientation supplémentaire dans le rapport de la Commission) 2019 mise à jour de la Déclaration de principes sur la liberté d'expression en Afrique) exige que les organismes publics et les organismes privés concernés soumettent des rapports annuels sur les performances de RTI au mécanisme de surveillance concerné, qui est à son tour chargé d'examiner et de publier ces rapports. La Loi type est également citée comme source d'orientation supplémentaire dans le document de la Commission. 2019 mise à jour de la Déclaration de principes sur la liberté d’expression en Afrique.
  • Le Conseil de l'Europe (COE) a également un Convention sur l'accès aux documents publics (connue sous le nom de Convention de Tromso). La Convention de Tromso a été adoptée en 2009, mais est officiellement entrée en vigueur en 2020 après avoir été ratifiée par un nombre suffisant d'États membres du Conseil de l'Europe.
  • Le Carter Center créé un Outil d’évaluation de la mise en œuvre (IAT) pour protéger le droit à l’information. L'IAT évalue dans quelle mesure l'administration publique peut répondre aux demandes d'informations et fournit un guide de mise en œuvre permettant aux ministères et agences gouvernementales de mieux remplir leur devoir de fournir des informations au public.
  • Le Mécanismes européens de responsabilité publique»base de données dispose d'un ensemble d'indicateurs RTI qui incluent une question concernant la question de savoir si les cadres exigent la publication de données sur les demandes et les appels au public.
  • En outre, RTI-Rating.org a suivi et catalogué les caractéristiques détaillées de toutes les lois RTI, y compris leurs modifications et que ce soit par voie législative ou par décret.
Open Government Partnership