Ignorer la navigation

Un guide pour un gouvernement ouvert et le coronavirus: l'espace civique

Guía de gobierno abierto y coronavirus: Espacio cívico

Guide pour un gouvernement ouvert et le Coronavirus: Espace civique

Réponse ouverte verte

Recommandations | Exemples | Ressources | Nos Partenaires | Retour à la page principale

Les gouvernements prennent des mesures exceptionnelles en réponse à COVID-19, telles que l'application de mesures de distanciation sociale et de quarantaine. Les interdictions contre les rassemblements en personne ont eu un impact dramatique sur l'espace civique à travers le monde. Les activités de base de nombreuses organisations de la société civile, de la tenue de réunions et d'ateliers aux activités de lobbying, de protestation et de financement, se sont brutalement interrompues. Il est essentiel que les libertés d'association, de réunion et d'expression soient respectées dans le cadre de ces dramatiques mesures de santé publique.

Un espace civique sain est encore plus important en temps de crise, de l'incubation de réponses innovantes à la pandémie à la garantie d'un soutien vital aux communautés vulnérables. Les changements apportés par le gouvernement à l'espace civique doivent adopter une approche transparente, responsable, participative et juridique pour garantir le respect des libertés de réunion, d'association et d'expression malgré la pandémie. Ce guide propose des recommandations de base, des exemples et des ressources pour protéger l'espace civique pendant COVID-19. Veuillez consulter nos prochains guides sur la protection de la liberté d'expression et la lutte contre la désinformation et la protection de la vie privée pour plus d'informations sur ces sujets.

Recommandations

Réponse ouverte

Les mesures de réponse ouverte placent la transparence, la responsabilité et la participation au centre des efforts immédiats du gouvernement pour limiter la contagion et fournir une aide d'urgence. Les recommandations suivantes soulignent spécifiquement les mesures du gouvernement ouvert pour protéger l'espace civique:

Principes légaux

  • Base légale: Les mesures affectant la liberté de réunion ou d'association doivent être fondées sur la loi tout en énonçant clairement les raisons de la mesure et doivent être suffisamment précises pour permettre aux individus de déterminer quel comportement est interdit et autorisé.
  • Non-discrimination : Les mesures affectant la liberté de réunion ou d'association doivent être appliquées de manière uniforme et ne pas viser des groupes spécifiques.
  • Portée des restrictions: Les mesures affectant la liberté de réunion ou d'association doivent être nécessaires, étroitement adaptées et proportionnées dans leurs efforts pour faire face à la pandémie.
    • Les mesures adoptées devraient être à court terme et renouvelables et inclure des clauses d'extinction automatiques.
  • Publique: Les mesures affectant la liberté de réunion ou d'association doivent être diffusées largement et rapidement auprès du public.

Processus et institutions

  • Conseil consultatif multipartite: Organiser (virtuellement si nécessaire) un conseil inclusif des parties prenantes de l'ensemble du gouvernement, de la société civile, des syndicats, des groupes d'intérêts spéciaux et des communautés vulnérables pour concevoir et revoir les mesures liées à l'espace civique dans la réponse COVID-19.
  • Ressources habilitantes: Soutenir les organisations de la société civile qui fournissent un soutien vital dont le financement est menacé par la crise:
    • Rationaliser et éliminer les restrictions d'accès au financement pour les organisations de la société civile en général.
    • Déplacer le financement du projet vers le financement de base lorsque cela est possible.
    • Fournir une aide salariale aux travailleurs des organisations de la société civile en phase avec les travailleurs du secteur privé.
    • Prolongez les délais pour les applications et la mise en œuvre des projets.
  • Espace civique numérique: Évitez toute interférence avec les espaces en ligne utilisés par la société civile pour des réunions ou des associations et créez de nouveaux espaces et mécanismes en ligne pour permettre à la société civile de participer à l'élaboration, à la mise en œuvre et à l'examen des politiques.
    • Cherchez à rendre les plateformes numériques inclusives. Comprenez les limites de la délibération en ligne dans votre communauté et envisagez des contacts spécifiques avec les principales parties prenantes, le monde universitaire et les groupes de la société civile dont l'accès est limité.
  • Protections au travail: Engager les syndicats et autres associations de travailleurs pour garantir la santé et la sécurité au travail et protéger la liberté d'expression en cas de violation des droits des travailleurs.

Récupération ouverte et réforme

Les mesures de relance ouvertes placent la transparence, la responsabilité et la participation au centre des efforts du gouvernement à moyen terme pour reconstruire dans le sillage de COVID-19. De même, des initiatives de réforme ouvertes garantissent que le public est au cœur du gouvernement dans le monde post-pandémique.

Processus et institutions

  • Surveillance indépendante: Le législateur et les tribunaux devraient conserver la possibilité d'exercer une surveillance et un contrôle étroits sur les mesures affectant les libertés de réunion ou d'association.
    • Les mécanismes devraient comprendre un processus d'examen législatif indépendant pour surveiller et, le cas échéant, réautoriser de manière positive de telles mesures, ainsi qu'un forum judiciaire pour lutter contre les abus résultant de ces mesures et y remédier.
  • Clauses d'extinction: Les mesures affectant les libertés de réunion ou d'association, telles que les restrictions aux rassemblements publics, devraient être de durée limitée et nécessiter un examen positif et une nouvelle autorisation par le législateur.
  • Rapports et transparence: Garantir des exigences de transparence financière et de reporting qui ne sont pas plus restrictives que celles des autres entités juridiques, telles que les sociétés, et créer un registre commun pour toutes les organisations à but non lucratif.

Exemples

Les exemples suivants dans le contexte de COVID-19 sont tirés de cet article par le Carnegie Endowment for International Peace.

Les exemples suivants sont des engagements précédemment pris par des membres de l'OGP qui démontrent des éléments des recommandations faites ci-dessus.

  • Luxembourg (2019-2021): Engagement à établir une plateforme pour offrir aux défenseurs des droits humains d'autres pays une protection au Luxembourg.
  • Mexique (2019-2021): Engagé à créer des réglementations pour protéger la vie privée des citoyens en ligne et limiter l'accès du gouvernement aux données personnelles.
  • Sierra Leone (2016-2018): A pris un engagement dans son troisième plan d'action pour améliorer la transparence du financement public reçu par les OSC travaillant dans les efforts de relèvement post-Ebola. Les rapports étaient publics et dans un format de données ouvert.
  • Ouganda: Alors vas y Solidarité Ouganda a créé une hotline en 2016 pour les manifestants à contacter pour obtenir de l'aide en réponse à la violence et à la répression parrainées par l'État. Les manifestants reçoivent des soins juridiques, psychologiques et médicaux.

Ressources

  • Le Centre international du droit des organisations à but non lucratif (ICNL) maintient un COVID-19 mondial traqueur de la liberté civique et rassemble ressources clés.
  • Les travaux liés au COVID de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE sont disponibles ici.
  • CIVICUS fournit également un espace civique mondial moniteur. 
  • Des informations sur la surveillance de l'espace civique de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sont disponibles ici.
  • Spécifique à l'Amérique latine et aux Caraïbes, Directorio Legislativo surveille les réglementations affectant l'espace civique pendant la pandémie. 
  • Les guides du rapport mondial de l'OGP sur la liberté de réunion et d'association sont disponibles ici
  • Pour plus d'informations sur les restrictions communes de l'espace civique et les réponses potentielles, consultez CIVICUS et OGP papier.
  • Vous pouvez également lire HCDH dix principes clés pour protéger l'espace civique pendant COVID-19.

Des partenaires qui peuvent
fournir un soutien et des informations supplémentaires

Merci à nos partenaires du Centre international du droit des organisations à but non lucratif, de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE et de CIVICUS pour avoir partagé leurs recommandations et révisé ce module.

Télécharger

Commentaires (2)

Dennis Ekwere Répondre

Cet article est pertinent. opportun et nécessaire.

Martin Moreci Gomes Doninelli Répondre

(Texte en portugais Brésil )
Prezad@s !
Após mais de 1 an deste artigo da OGP em tela. onde analisei este período no contexto da pandemia e indo além desta, no tocante de rumos seguros a toda humanidade como civilização, posso afirmar que: Só haverá um rumo seguro em humanização , sendo este quando ja o Estado representando a Nação anseios de suas populações como um todo, empedindo lideres e autoridades que estão desmanchando o Estado ao bem de usufrutuários do crime organizado internacional;
Rumos civilizatórios devem ser de forma natural e numa caminhada onde todos estejam e cheguem juntos a cada ciclo de expansão do Universo, onde a superação nas diferenças e de necessidades humanas sejam supridas em na cooperação nação internacional integraes « ONU », Havedo uma governance aberta bem como estruturas de funcionalidade diretamente nas comunidades.
É de extrema importância o uso da tecnologia como meio de participação e engajamento destes cidadãos em politicas de Estado, ademais, a transparência em rumos de Governo Aberto serve para que politicas de Estado não estejam atreladas a cada Eleimão, propos a Ser Vivica Como Humanos Em Civilização.
Neste momento é de cunho prioritário que o intrínseco humano seja elevado em uma consciência que permita o cognitivo neste ciclo a estar caracterizado nos rumos civilizatórios com humanização, o entend responsabilisation ainda não foie entendido nos representantes e lideres se aíideres autoridades , não querem aceitar, estão relutantes em aceitar que o ciclo é outro.
O capital nas mãos erradas fez o planeta entrar num estado de desvios na sua finalidade como parte do universo, visto que a humanidade está fortement aviltada e sem sua finalidade principal, sendo esta função a de evoluir com as diferenças em contrahadações en camdaações;
De outro modo o empoderamento das populações como meio de co-participação nos rumos de toda a humanidade é obstruído de forma global por aqueles que teriam a função de inclusão destas populações, ao contrário bloqueiam a ros vida para estes lideres esto e autorid estiveram a manterem o poder e capital numa só centralização, abrindo as discriminações e atrocidades permanentes em todo o planeta ;
A tecnologia não está tendo sua função no tocante da aproximação de ideias e ideais na correlação humana a débatter temas em seus termos a qual oportunizará a dignidade a ser entendida em que uns estão para com outros em espirito na fraterno igual , envoyer une déclaration aux Direitos Humanos universels dans l'article 1º, envoyer est une Déclaration universelle aux Direitos Humanos nunca ter sido colocada em prática após seus pacto em tidi o Planeta.
A falta de uma tecnologia inclusiva ao bem comum é porque lideres e autoridades em muitos países, assim como o Brasil, impedem esta evolução humana, usam as telecomunicações a ditarem rumos perdidos e desumanos com a usando setá humana vives , pois mostram um caminho em que alguns ditam e outros obedecem por medo de opressão.
Pode-se ver lideres e autoridades patrocinados por "investidores" sujos aos quais negligenciam a vida como um todo usando câmbios e bolsas de valores ao desmanche estatal. É de se dizer que estes que não sabem o que representa o capital se vislumbraram ao “poder”, governanceam um estado inteiro em prol deste capital a ser gerido única e exclusivamente aos usufrutuários de uma organização criminosa internacional, instalada em vários paíso organização criminosa a desmancharem o Estado como gerador de uma vida tornando Nações inteiras em vulnerabilidade econômica e de uma vida sem ser Vivida .
Hoje no Brasil , bases de espaços cívicos a débatter propostas é uma mentira, não existe de fato o interesse de lideres e autoridades em todos os entes em criarem mecanismos a esta participação, quando falam em consulta pública é outra mentira evolaçãos a esta participação, quando falam em consulta pública é outra mentira evolaçãos mentiras fazem parte desta mesma organização criminosa, ou seja , esta organização criminosa possui vários modus operandi que ao mesmo tempo que incitam o problema de outro modo vendem a solução, estão dos 2 lados , ou seja, como governance e ado como des beneos, é uma atrocidade contra este planeta e toda a vida que aqui o habita, e como dito, descapitalizam o estado , desmancham este e suas riquezas sendo repassadas aos usufrutuários deste crime organizado , pois um estado descapitalizado este e suas riquezas sendo repassadas aos usufrutuários deste crime organizado , pois um estado descapitalizado e estão "de ut criminosa international.
Estão relutantes a uma mudança que deve ser célere e que não é só o cidadão em que uns devem para com outros em benefício da da dignidade, liberdade em espirito fraterno, se gouvernances de outros países ficarem omisstecos ao espirito fraterno, outros de outros países ficarem omisstecos ao . são tão atrocidas quanto aos que criam o fato, todos devem ser responsabilizados e que a mudança aconteça. Este é o relato.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Open Government Partnership